Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 22:24
Christy Moore est une figure emblématique de la musique irlandaise.

Plongé très tôt dans la musique puisqu'il reçoit ses premières leçons de piano alors qu'il n'a pas encore 10 ans.
Il se met à chanter en 1964 et enregistre son premier album "Paddy on the road" en 1969.
Depuis lors il n'a pas arrêté de chanter et d'enregistrer des disques (une trentaine, sans compter les compilations et les collaborations).

moore8.jpg

Je l'ai découvert avec le groupe Planxty (6 albums) puis avec Moving Hearts (2 albums) avant de m'intéresser à sa carrière solo.
J'aime beaucoup sa voix grave (même si son accent n'est pas toujours facile à comprendre) et sa façon de chanter très dynamique.
Bon guitariste, Christy est aussi un excellent joueur de bodhran et se débrouille également aux claviers.


Au hasard de ses concerts et de ses expériences musicales, Christy rencontre Donal Lunny puis Liam O'Flynn et Andy Irvine.
Avec eux, il va enregistrer son deuxième album "Prosperus".
Ensuite, ce joyeux quatuor décide de former un groupe de folk irlandais.
Planxty enregistre donc son premier disque en 1972.


moore9.jpg
Et Planxty va devenir un des plus grand groupe irlandais des années 70' et 80'.
Le brillant uilleann pipe de Liam, le bouzouki de Donal, la mandoline d'Andy et la guitare de Christy, tous les ingrédients étaient réunis pour faire de ce band un super groupe dont la réputation allait bien vite dépasser les frontières de L'Irlande.
L'originalité aussi était qu'il y avait deux chanteurs puisque Andy et Christy alternaient les chansons lentes ou rapides chacun avec sa voix et sa personnalité.
Une série titres comme "The well below the valley" ou "Cold blow and the rainy nigt" avaient été autant de succès de Christy durant cette période.

Après trois disques avec Planxty, Christy Moore va enregistrer pas moins de cinq albums de chansons jusqu'en 1978.
Je n'en connais qu'un seul "Live in Dublin" mais il est vraiment très bon.

moore3.jpg
Donal Lunny (guitare et bouzouki) et Jimmy Faukner (guitare & slide guitare) sont avec lui pour ce disque enregistré en plein air.
Trois guitares pour soutenir des chansons dont certaines sont de ptits bijoux comme "Little Mother", "The crack was ninety in the isle of Man" ou le traditionnel "Balck is the colour of my true love's hair".
Je garde un excellent souvenir de ce disque qui reste pour moi un des meilleur de Christy.

Retour à Planxty avec l'album "After the break" en 1979.
Durant les premières années du groupe, d'autres musiciens comme le guitariste Paul Brady ou le joueur de bouzouki Johnny Moynihan avaient fait partie de Planxty.
Cette fois, c'est au tour du flûtiste Matt Molloy (ex.Bothy Band) de venir renforcer le groupe.
Mêmes recettes que pour les albums précédents avec des titres inoubliables comme "The goog ship Kangaroo" ou "The pursuit of farmer Michael Hayes" chantées par Christy.

moore2.jpg

En 1980, sortie du cd "The woman I loved so well" toujours avec Matt Molloy, plus Bill Whelan (claviers) et quelques autres.
Un autre terrible disque du groupe dans lequel Christy se charge de titres plus lents comme "True love knows no season" ou "Little Musgrave".

Ensuite, changement radical de style avec le groupe "Moving Hearts".
Ici, il n'est plus question de folk irlandais mais bien de chansons rock.
Premier disque en 1981 pour le guitariste Declan Sinnott, le batteur Brian Calnan, le bassiste Eoghan O'Neill. Donal Lunny les rejoint aux synthés et teste un bouzouki électrique. Avec eux le saxophoniste virtuose Keith Donald et un tout jeune piper, Davy Spillane.
Christy Moore chante et joue de la guitare acoustique et du bodhran.
Le moins qu'on puisse dire c'est que ça déménage !
Superbes intrumentaux avec des dialogues fous entre le sax et l'uilleann pipe.
Des chansons "musclées" comme "Hiroshima Nagasaki Russian Roulette" ou "Before the deluge" ou encore "No time for love" dans lequel Keith Donald y va d'un extraordinaire solo.

Deuxième opus en 1982 avec "Dark end of the street". Même groupe sauf Matt Kelleghan qui a remplacé Brian Calnan à la batterie.
Avec les Hearts, Christy Moore me donne l'impression de chanter de façon plus "sonore" et plus aigüe que dans ses autres enregistrements.
Ici aussi des  titres que j'ai adoré comme "Remember the braves one" (sur le débarquement) ou "Allende" (chanson engagée à propos du Chili).
Dark end of the street est un superbe album.

En 1983, Moving Hearts sortira un troisième disque "Live Hearts" mais avec un nouveau chanteur : Mick Hanly.
Et en 1985, le groupe changera de concept musical en enregistrant un cd folk-rock "The Storm" uniquement instrumental.

moore5.jpg

"Words and Music " qui est le dernier disque de Planxty parait en 1983.
Toujours notre quatuor magique plus quelques invités comme Bill Whelan, Eoghan O'Neill, James kelly et Nollaig Casey.
Deux nouveaux titres pour Christy, "Lord Baker" et "I pity the poor immigrant" (une chanson de Dylan) les autres étant chantés par Andy Irvine.

De 1983 à 1987, Christy va de nouveau enregistrer cinq disques en solo.



En 1985 parait un autre de mes albums préférés "Ordinary Man".
En plus de ses amis de Planxty d'autres musiciens comme le guitariste Arty McGlynn et la chanteuse Enya viennent lui prêter main forte sur ce disque.
Vraiment des titres que j'adore comme "The reel in the flickering light", "the diamondtina drover", "Quiet desesperation" ou encore "Blantyre explosion" qui relate une catastrophe dans une mine. Douze titres d'une égale beauté avec bien sur le fameux "Ordinary Man" où les guitares sont fantastiques








moore1.jpgAutre disque en 1989 "Voyage".
Declan Sinnott et Donal Lunny sont les principaux musiciens de ce disque sur lequel il y a une série d'invités comme Sinead O'Connor, Mandy Murphy, Paul Moran...
Des orchestrations plus électriques avec quelques titres remarquables comme "Mystic Lipstick" "The night visit" ou "Missing you".

"Smoke and strond whiskey " sort en 1991.
Puis "king Puck" en 1993.
Autre disque, autre sonorité avec des musiciens comme Jimmy Faulkner (guitares) ou la violoniste Maire Breathnach.
Il y a dans cette album une belle reprise de "Before the deluge" et des titres intéressants comme "Lawless".



Jusqu'en 2002, encore cinq albums mais que je ne connais pas.

Puis en 2004, grosse surprise pour moi en découvrant "Planxty live 2004" ;
Je vous parle de cette reformation provisoire dans un post précédent.


En 2005, Christy s'associe de nouveau au guitariste Declan Sinnott qu'il avait bien connu dans Moving Hearts.
Declan joue toute une série de guitares (acoustiques, électriques, slides, basses) plus de la mandoline et des claviers démontrant qu'il est lui aussi un accompagnateur pridigieux.
Leur cd "Burning times" est à la fois très homogène et bien agréable à écouter.


moore7.jpg

En 2006, Christy Moore décidément infatiguable a encore enregistré un disque "Live at the Point 2006" (que je ne connais malheureusement pas).
Vous l'aurez compris, Christy Moore est un de mes artistes préférés !



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rakaniac - dans Musique Irlandaise
commenter cet article

commentaires

Béa 16/02/2008 10:46

Quel parcours!!!
voilà une belle Route, à l'âme véritablement musicale,
en recherches et rencontres...avec d'autres, et avec soi!...
Beau parcours, décidément, qui enrichit toujours les "dires" d'une Musique qui raconte..!
Merci pour ce bel article!
Bien à toi

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Arnaud Choutet
    Une fois n'est pas coutume, un article à propos de littérature puisque Arnaud Choutet est un écrivain mais qui publie des livres à propos de musique folk. Il m'avait contacté il y a deux ou trois ans via ce blog de musique celtique, nous avions échangés...
  • Capernaum
    Dans deux articles précédents, j'avais déjà eu l'occasion de présenter plusieurs versions d'une même chanson. Des comparaisons qui permettent à la fois de mesurer la richesse de certaines chansons traditionnelles et d'apprécier l'imagination et le ressenti...
  • Damh the Bard
    Une de mes nouvelles découvertes grâce à mon ami Daniel qui habite en France. Damh the Bard (David Smith de son vrai nom) est né en juin 1965 à Redruth dans les Cornouailles anglaises. En 1971, ses parents déménagent dans le Sussex. Dès son plus jeune...
  • Saint Patrick était de retour
    Le 17 mars est une date importante pour des centaines de milliers d'Irlandais et d'Américains qui célèbrent de façon très démonstrative la fête de la Saint Patrick. Musiques, danses, bières à volonté, tenues extravagantes de couleur verte sont des choses...
  • Les années Werneer
    Petit article pour les nostalgiques des années '70 dont je fais partie. Entre 1971 et 1981, René Werneer fut une figure marquante de la musique folk en Bretagne et en France. En découvrant Alan Stivell en 1972, j'avais été marqué par ce violoniste à la...
  • Nathalie Moguérou Brignonen
    Un retour qui fait vraiment plaisir que celui de Nathalie Moguérou (son nom d'épouse) autrefois connue sous le nom de Nathalie Brignonen. Un retour sans en être vraiment un puisque depuis ses débuts (d'abord en amateur) en 1981 Nathalie n'avait jamais...
  • Flash-back vers Nolwen
    Retour vers une chanteuse que j'avais présentée en 2006 au tout début de ce blog. Probablement pas très connue et que l'on a parfois confondue avec Nolwenn Leroy, Nolwen méritait bien un second article sur ce blog. Car il s'agit d'une chanteuse de talent...
  • Loreena McKennitt
    J'avais déjà évoqué cette artiste dans mon article "Celtes que j'aime" en 2013. Voici quelques lignes pour le compléter et finir en beauté cette année 2016. Loreena McKennitt est née en 1957 dans le Manitoba au Canada. Ses parents avaient des origines...
  • Claude Besson : Le sens du beau
    Petit détour par Kérouze en Bretagne pour y découvrir "Le sens du beau "le nouveau cd de Claude Besson. C'est en 1983 que j'avais acheté un premier album de Claude Besson durant des vacances en Bretagne et que j'avais apprécié pour la première fois son...
  • Happy Birthday "Musique-Celtique.org"
    Cette photo a une petite histoire. Quand nous sommes allés voir les Cliffs de Moher en 1991, je n'ai pas su les photographier car j'avais le soleil en face. Je me suis alors retourné et j'ai pris ce paysage en face des Cliffs. Dix ans jour pour jour que...