Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 21:27

 

 

 

 

D'origine à la fois écossaise et irlandaise, Andy Irvine est né à Londres en 1942. Sa mère était actrice et son père musicien. Il a donc grandi dans un milieu artistique tout en étudiant la guitare classique.
Dans les années '50, Andy découvre des chanteurs comme Lonnie Donegan et surtout Woody Guthrie qui aura une influence importante sur sa pratique musicale.



Andy s'installe à Dublin au début des années '60, le pub "O'Donoghue's" sera pour lui le lieu de toute une série de rencontres dont Luke Kelly et Ronnie Drew (des Dubliners).
Il formera un duo avec Johnny Moynihan (qui fut le premier à jouer du bouzouki en Irlande) . Puis Joe Dolan viendra se joindre à eux pour former "Sweeney's Men" en 1966.
Terry Woods remplace ensuite Joe Dolan et Andy restera encore jusqu'en 1968 avec ce groupe.
Les Sweeney's étaient plus un groupe de chanteurs folk (qui s'accompagnaient à la guitare, au bouzouki ou à la mandoline) qu'un groupe de musique trad. irlandaise.

Après avoir quitté le groupe, Andy décide de voyager dans les Balkans (particulièrement en Bulgarie et en Macédoine). C'est là qu'il va découvrir et apprécier cette musique tout en jouant avec des musiciens locaux.

En 1969, rentré en Irlande, Andy fait la connaissance de Donal Lunny avec qui il se lie d'amitié.
Leur collaboration va rapidement devenir très fructueuse.
Christy Moore qui débute sur la scène anglaise décide de s'installer en Irlande où il enregistre son second album "Prosperous". Parmi les musiciens de ce disque, Andy Irvine, Donal Lunny et un joueur d'uilleann pipe...Liam O'Flynn !
Après cet enregistrement, les quatre hommes vont continuer à collaborer et former le groupe légendaire Planxty.

C'est grâce à Planxty que j'ai découvert Andy en 1984.
Paradoxalement, je découvrais-là un groupe qui venait de se séparer un an plus tôt.
Mais la musique de Planxty fut vraiment primordiale pour moi dans mon apprentissage de la musique irlandaise.
Planxty, c'était un tiers d'instrumentaux, un tiers de chansons de Christy Moore et un tiers de chansons d'Andy.
J'aimais bien les deux chanteurs. La voix d'Andy m'a directement paru spéciale.
Sa façon de chanter, sa façon de passer de l'aigu au grave, c'est assez particulier.
Parfois, la voix se fait très douce comme dans "Kellswater", parfois elle est plus rugueuse, plus sonore aussi.
Depuis lors, je suis devenu un inconditionnel d'Andy Irvine et je n'ai eu de cesse de me procurer ses disques.



De 1972 à 1983, Planxty va donc connaître un succès considérable en Irlande et dans toute l'Europe.
Il y eut certains départs compensés par les arrivées de Johnny Moynihan (fiddle & bouzouki), Paul Brady (guitare) et Matt Molloy (flûte).
Puis le groupe se reforma dans sa composition originale (Irvine, Moore, O'Flynn et Lunny) jusqu'en 1983 avec l'album "Words and Music".
Une séparation que l'on pensait définitive jusqu'à la réunion (provisoire) de 2004.

Sept albums donc de Planxty avec une multitude de grands moments musicaux et de chansons superbes dont "As I roved out" (The well below te Valley); "You rambling boys of pleasure (After the break) ; "Roger O' Hehir" (The woman I loved se well) ; "Thousand are sailing" (Words and Music) ; "Arthur Mc Bride" (Live 2004)...

Andy Irvine n'allait bien sûr pas en rester là.
En 1976 déjà, il avait formé un duo avec le chanteur Paul Brady.



Chantant en alternance et démontrant une fois encore ses qualités de multi-instrumentiste (bouzouki, vielle, mandoline, harmonica).
Les deux chanteurs (bien soutenus par Kevin Burke et Donal Lunny) rivalisent de talent pour produire un disque de très bonne qualité avec des titres incontournables comme "Plains of Kildare", "Autumn Gold" (très apaisant) ou "Martinmas Time".
Paul Brady chante une version très personnelle de "Arthur Mc Bride" assez différente de celle chantée par Andy avec Planxty.


Andy poursuit ses expériences musicales en étant membre du groupe de Dannan (autre top-band irlandais) durant une courte période.
Il collaborera avec Mick Hanly (un autre chanteur irlandais) à la fin des années '70.
Au début des années '80, il forme avec Donal Lunny et quelques musiciens rencontrés ça et là en Europe un premier groupe "Mosaic".
Il n'a jamais caché son goût pour les métissages musicaux depuis ses voyages en 1968.

En 1982, Andy forme un autre duo avec Dick Gaughan un excellent guitariste et chanteur écossais.
Ils enregistrent en Allemagne le disque "Parallel Lines" avec Nollaig Ni Cathasaig (fiddle) et quelques musiciens allemands.
Dick Gaughan a aussi une voix intéressante et est très talentueux aux guitares électrique et acoustique ainsi qu'à la basse.
Là aussi, les deux artistes chantent en alternance avec pour Andy des titres intéressants comme "The Dodgers song" ou "Captain Thunderbolt".



En 1985-86, Andy travaillait avec Gerry O' Beirne (guitare et chant) et Kevin Burke (fiddle) aux USA. Ils décidèrent ensuite d'enrôler Jackie Dadly (virtuose de l'accordéon) et de former le groupe "Patrick Street".
Poursuivant d'autres projets, Gerry O'Beirne dut cepandant laisser sa place à Arty Mc Glynn après un an de concerts.
Patrick Street est donc le deuxième grand groupe d'Andy Irvine.
Je l'ai présenté dans un article précédent.

Dans les instrumentaux (toujours très dansants) il y a la dominante de l'accordéon et du fiddle bien contre-balancés par la guitare et le bouzouki.
Puis il y a toutes les chansons d'Andy.
Andy qui est également humaniste et prend parfois cause pour des sujets plus sérieux comme dans "A forgotten hero" ou "Facing the Chair" (Sacco & Vanzetti).
Patrick Street, un groupe que je recommande chaudement à tous les amateurs de bon folk irlandais.
Ils viennent de sortir un nouveau cd en 2007 (le neuvième déjà).

En 1992, Andy et Davy Spillane avaient consacré un album à la musique des Balkans.
"East Wind" enregistré en compagnie de Bill Whelan et de musiciens d'irlande et d'Europe de l'Est.
Je vous en parle aussi dans un post précédent.



En dehors de cela  Andy a également produit des albums en solo.
"Rude Awakening" en 1991.



Sûrement un de mes cd préférés.
Andy est entouré de Bill Whelan (claviers) Arty Mc Glynn (guitare) Rens van der Zalm (fiddle & guitare), Davy Spillane (whistle) Carl Geragthy (saxophone).
Tout ce beau monde pour jouer des musiques vraiment superbes qui mettent si bien en valeur les mots d'Andy Irvine.
Andy nous présente ici une série de portraits de personnages qui l'on marqué (Raoul Wallenberg, James Connoly, Zapata, Douglas Mawson...)
Un peu à la manière d'un journaliste, Andy nous livre des chansons en forme de récits sur des musiques parfois rythmées ou émouvantes.
Un disque extra-ordinaire !

"Rain on the Roof" sort en 1996.
Ici, Andy a choisi une forme plus acoustique pour habiller ses chansons.
Rens Van der Zalm est de nouveau au fiddle et à la mandoline et Steve Cooney (percussions) n'intervient que dans deux titres.
Andy est d'allieurs seul sur la motié des titres s'accompagnant uniquement au bouzouki et de temps à autre à l'harmonica.
Quelques titres font partie du répertoire de Patrick Street ("A Prince among men" , Forgotten Hero") d'autres sont des instrumentaux soit irlandais ou des pays de l'Est.
Et encore d'autres titres intéressants comme "He fades away" ou "My heart's tonight in Ireland".
Un disque très représentatif de la recherche musicale d'Andy.

En 2001 sort "Way Out Yonder".



ce disque fait plus penser à "Rude Awakening" même si cette fois il n'y a pas de claviers mais uniquement des instruments acoustiques.
Rens van der Zalm plus une série de musiciens connus de la scène irlandaise (Maire Breathnach, Cormac Breathnach, Steve Cooney, Dermott Byrne).

Il y a aussi trois choristes,une contrebassiste (Lindsey Horner) plus quelques solistes comme Liam O'Flynn, Declan Masterson, Nikola Parov ou Brendan Power.
Tout ces grands musiciens au service du bouzouki et de la voix d'Andy qui a composé une partie des titres du cd.
Vraiment un très beau disque que j'ai acquis depuis peu et que je ne lasse pas de découvrir.
Des chansons très poétiques comme "Moreton Bay" ou "Born in Carrickfergus".
Egalement une très belle reprise de "The Higwayman" (chanson de Loreena McKennit).
A ne pas manquer pour ceux qui aiment Andy Irvine.

Après l'expérience "East Wind" Andy (toujours membre de Patrick Street") forme encore un autre groupe avec Donal Lunny.



"Mozaik" cette fois avec un "k", groupe dans lequel on retrouve Nikola Parov, Bruce Molsky et Rens Van der Zalm. Soit une série de multi-instrumentistes qui vont cumuler leurs talents au service d'un répertoire fait de musiques irlandaises et de musiques des Balkans.
Déjà deux cd à leur actif : "Live from the Powerhouse" en 2004 et "Changing Trains en 2006.
Dans la chanson " O'Donoghue's" Andy raconte comment il a découvert la musique irlandaise dans ce célèbre pub de Dublin.

A 66 ans bien sonnés, notre diable d'homme a encore plein de projets puisqu'il tourne pour l'instant avec Paul Brady après avoir terminé le dernier disque de Patrick Street et participé à une re-formation provisoire des Sweeney's Men !

A bientôt Andy !


link


Partager cet article

Repost 0
Published by Rakaniac - dans Musique Irlandaise
commenter cet article

commentaires

Patrick Dréan 05/03/2009 18:53

Trop bien cet extrait de Planxty, merci pour ce site !

Glorfinn 03/07/2008 21:12

Encore un grand nom de la musique irlandaise ... Je connais peu ses CDs solos, mais j'ai une chanson de lui sur l'album de Liam O'Flynn "The given note", c'est vraiment très beau !

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Niamh Ni Charra
    Née à Killarney dans le Conté de Kerry, Niamh Ni Charra a commencé à faire de la musique à l'âge de quatre ans. Elle a été fortement influencée par le style musical de sa région appelé "Sliabh Luachra", style très énergique fait de polkas et de slides....
  • Gerry O' Beirne
    Cette fois présentation d'un chanteur et guitariste irlandais que je connais depuis longtemps puisque son nom figure sur de nombreuses pochettes de cd. Gerry O' Beirne a en effet collaboré avec beaucoup d'artistes qui font partie de mes préférés, j'ai...
  • Arnaud Choutet
    Une fois n'est pas coutume, un article à propos de littérature puisque Arnaud Choutet est un écrivain mais qui publie des livres à propos de musique folk. Il m'avait contacté il y a deux ou trois ans via ce blog de musique celtique, nous avions échangés...
  • Capernaum
    Dans deux articles précédents, j'avais déjà eu l'occasion de présenter plusieurs versions d'une même chanson. Des comparaisons qui permettent à la fois de mesurer la richesse de certaines chansons traditionnelles et d'apprécier l'imagination et le ressenti...
  • Damh the Bard
    Une de mes nouvelles découvertes grâce à mon ami Daniel qui habite en France. Damh the Bard (David Smith de son vrai nom) est né en juin 1965 à Redruth dans les Cornouailles anglaises. En 1971, ses parents déménagent dans le Sussex. Dès son plus jeune...
  • Saint Patrick était de retour
    Le 17 mars est une date importante pour des centaines de milliers d'Irlandais et d'Américains qui célèbrent de façon très démonstrative la fête de la Saint Patrick. Musiques, danses, bières à volonté, tenues extravagantes de couleur verte sont des choses...
  • Les années Werneer
    Petit article pour les nostalgiques des années '70 dont je fais partie. Entre 1971 et 1981, René Werneer fut une figure marquante de la musique folk en Bretagne et en France. En découvrant Alan Stivell en 1972, j'avais été marqué par ce violoniste à la...
  • Nathalie Moguérou Brignonen
    Un retour qui fait vraiment plaisir que celui de Nathalie Moguérou (son nom d'épouse) autrefois connue sous le nom de Nathalie Brignonen. Un retour sans en être vraiment un puisque depuis ses débuts (d'abord en amateur) en 1981 Nathalie n'avait jamais...
  • Flash-back vers Nolwen
    Retour vers une chanteuse que j'avais présentée en 2006 au tout début de ce blog. Probablement pas très connue et que l'on a parfois confondue avec Nolwenn Leroy, Nolwen méritait bien un second article sur ce blog. Car il s'agit d'une chanteuse de talent...
  • Loreena McKennitt
    J'avais déjà évoqué cette artiste dans mon article "Celtes que j'aime" en 2013. Voici quelques lignes pour le compléter et finir en beauté cette année 2016. Loreena McKennitt est née en 1957 dans le Manitoba au Canada. Ses parents avaient des origines...