Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 23:34
La "préhistoire" de ce groupe se situe en 1967 quand Cathal Mc Connell, Tommy Gunn et Robin Morton décident de former un groupe. Puis ce groupe devient un duo après le départ de Tommy. Cathal (flûte) et Robin (bodhran...) enregistrent leur premier album "An Irish Jubilee" en 1969.
Au mêm
e moment, en Ecosse, le violoniste Aly Bain et le guitariste-chanteur Mike Whelans ont commencé à tourner sur la scène de leur pays.
Les deux duos se rencontrent au "Falkirk Folk festival" et se produisent ensemble au cours d'un spectacle.
Ils décident ensuite de s'unir pour de bon et appellent leur band "Boys of the Lough" en 1971.
Ils enregistrent leur premier disque en 1972 avec Dick Gaughan (chanteur et guitariste) qui a remplacé Mike Whelans.
A partir de 1973, Dick démarre une carrière solo qui fera de lui un des meilleurs guitaristes d'Ecosse.


Dave Richardson (mandolin, cistre, concertina) va alors le remplacer.
Le groupe remporte alors un très grand succès en interprétant le répertoire traditionnel irlandais et écossais.
Les Boys of the Lough vont alors faire de nombreuses tournées tant en Europe qu'aux U.S.A.
En six années, ils vont enregistrer six nouveaux disques.

C'est en 1979 que j'ai découvert ce groupe.
J'avais acheté "Wish you were here" paru en 1978.
Il m'a fallu un certain temps pour m'habituer.
Moi qui à l'époque avait surtout écouté le "progressive folk" de Stivell ou Malicorne, j'étais quand même un peu décontenancé par cette musique totalement acoustique et interprétée de façon très classique.
C'était fort différent.
Beaucoup font le rapprochement avec les "Chieftains" des années '70 et je pense que c'est fondé.
A l'époque, j'avais aussi découvert les "Tannahill Weavers" (d'autres écossais) mais le style des Boys of the Lough n'avait rien à voir.
Petit à petit, je m'y suis fait.
Et j'ai apprécié une musique traditionnelle très pure interprétée de façon magistrale par un tout bon quatuor.
Les Boys of the Lough m'ont initié à toute une série d'airs que j'ai réentendus par la suite via d'autres groupes.
 
Disque live, "Wish you were here" contient 12 titres, 2 chansons et 10 instrumentaux.
Il y a une alternance de morceaux écossais et irlandais.
Ce qui est logique en tenant compte que les quatre membres du groupes proviennent de régions différentes : Cathal Mc Connell (Irlande du Nord) , Aly Bain (Shetland), Dave Richardson (Northumberland), Robin Morton (Irlande).

Ce disque fut l'occasion pour moi de découvrir deux immenses talents.
Aly Bain, qui est sûrement un des meilleurs violonistes d'Ecosse et Cathal Mc Connell qui est un flûtiste virtuose.

On s'en rend compte dès le premier morceau avec "The Barmaid", une suite de reels irlandais.
Egalement dans les gigues du deuxième titre où le duo fiddle-flûte fait merveille.
"The red haired man's wife" est une chanson que Cathal chante à capella avec beaucoup d'émotion.

"The Resting Chair " est une suite (slow air, pipe march, reel) où Aly Bain démontre son immense talent avec sa manière unique de manier son archet.
Bien accompagné par la concertina de Dave, le fiddle est tout simplement splendide dans ce titre.

Bien soutenu par le terrible bodhran de Robin, Cathal y va d'un fameux solo de tin whistle dans la suite de reels "Mary Mc Mahon". Du très grand art !

Robin Morton chante ensuite "On Board of the Victory" une ballade sur fond de concertina.

Autre titre intéressant, "The Glasgow Police Pipers / The Curlew" deux pipe gigues écossaises.
Un titre très rythmé où les quatre membres du groupe (fiddle, banjo, cittern, mandoline, flûte...) unissent tous leurs talents pour interpréter ces danses particulièrement entraînantes.
Beaucoup plus tard, j'ai ré-entendu "The Curlew"joué par Silly Wizard de façon tout aussi rapide.
Ce titre donne une irrésistible envie de bouger !

Le disque s'achève sur une suite de reels "The green fields of America", qui font partie des "standards" de la musique irlandaise.
Une fois de plus, j'ai admiré cette faculté qu'ont les Boys of the Lough de passer d'un style à l'autre.
Car si une partie du répertoire est commun à l'Ecosse et à l'Irlande, c'est surtout dans l'interprétation qu'il y a des différences sensibles.

Après ce 33 tours, d'autres changement de personnel vont s'opérer dans le groupe.
Robin Morton quite les "Boys" en 1979.
D'autres musiciens vont passer par le groupe comme Tich Richardson (frère de Dave) , John Coakley, Chris Newman et Christy O' Leary.

Beaucoup plus tard, deuxième prise de contact avec ce band en achetant leur cd "Farewell and Remember me" sorti en 1987.



John Coakley (guitare, piano, bodhran, mandoline, fiddle) et Christy O'Leary (uilleann pipe, whistle, chant) sont venus rejoindre Aly Bain, Cathal Mc Connell et Dave Richardson.

Donc des sonorités supplémentaires avec la cornemuse irlandaise qui devient un troisième instrument pouvant jouer la mélodie.
A contraire, le piano est utilisé comme instrument d'accompagnement par John Coakley.
C'est souvent le cas en musique traditionnelle irlandaise ou écossaise, le piano fait un peu office de basse pour soutenir un accordéon ou un violon. (il en est de même dans la musique country & western).

"Sean Bui..." (une suite de gigues irlandaises) pour débuter ce cd. Christy O' Leary mène la danse avec les notes très sonores de son uilleann pipe.
Puis Christy chante le deuxième titre "The Leitrim Queen" bien soutenu par John à la guitare et au piano.

Autre ambiance avec "Lucky can du link..." qui sont trois reels des Shetland interprétés au fiddle par Aly Bain et par John au piano.
Autre chanson "Farewell and Remember me" interprètée par Cathal dans son style habituel.
Ron Shaw (violoncelle) est invité pour donner plus de "profondeur" à ce titre.

Retour au style écossais avec "Angus polkas & Donegal barn dance" musiques plus dédiées au fiddle avec aussi un passage par l'Irlande où les musiques du Donegal sont très rapides.

Christy chante cette fois en gaélique "An spailpin fanach" qui est une chanson assez entraînante du Connemara.
Un titre que j'aime beaucoup !

La suite "Valentia Harbour" permet une fois de plus d'apprécier Cathal à la flûte.
Un air assez lent, puis un reel plus lent et enfin un reel rapide dans lequel Dave Richardson marque si bien le ryhtme avec son sistre.
Cathal chante "Lovely Ann" à capella de sa voix claire et mélodieuse.

"The Holy Bush" est une suite de reels pour un duo magique de  pipes et flûtes.
Et "The Waterford Waltz " termine l'album de façon très dansante.
A noter qu'on entend tous les instruments des membres du groupe dans ce titre.

"Farewell and Remember me", un disque très abouti des Boys of the Lough !


En 1988 sortie de "Sweet Rural Shade".
Enregistré par les cinq mêmes musiciens, ce cd s'inscrit dans la continuité du précédent.



"Out on the Ocean" est une suite de gigues où la cornemuse irlandaise tire la mélodie.
Bien secondée par le concertina et la flûte. Le tout bien "scandé" par le cittern et la guitare qui maintiennent un très bon rythme.
"Todd's Sweet Rural Shade" est une chanson que Cathal chante avec beaucoup de douceur.
Avec le support du piano de John Coakley et du fiddle d'Aly Bain.

Vient ensuite "Forest Flower..." une valse finlandaise suivie de reels.
Christy et Cathal y dialoguent avec leurs whistles.
"Once I Loved" est une chanson d'amour un peu triste que Christy nous chante sur un ryhtme de valse.

Puis c'est reparti avec les gigues endiablées de "Maho Snaps..." dans lesquelles Aly Bain est une fois de plus très brillant. Piano, flûte et guitare ne sont pas en reste non plus.
Viennent ensuite "The humours of Flinn" qui sont des valses également.
L'harmonisation du fiddle y est très écossaise. J'aime beaucoup aussi les contre-chants des whistles.

Enfin, "The hills of Donegal", une belle chanson de Christy où on note la présence de Ed Littlefield à la "steel guitar" qui se marie très bien au concertina de Dave Richardson.

Dernière suite, "Captain Carlswell..." qui est une pipe-march suivie de deux reels.
Ed Littlefield joue cette fois de la cornemuse dans ces morceaux typiquement écossais.
Tous les membres du groupe mettent un point d'honneur à ce que ce dernier titre soit grandiose.

"Sweet Rural Shade", un album très représentatif du talent des "Boys of the Lough".

Après cela, les "Boys" vont continuer à se produire un peu partout et particulièrement aux Etats-Unis où ils sont très appréciés.
Sans arrêter non plus d'enregistrer des disques.
Puisque "Midwinter Live" sorti en 2008 est déjà leur 21 ème album !

Depuis toutes ces années, d'autres changements de personnel ont bien sûr eu lieu.
Christy O' Leary et John Coakley on quitté le groupe.
Aly Bain a choisi de poursuivre sa carrière solo et à aussi enregistré avec l'accordéoniste Phil Cunningham.


Le fondateur Cathal Mc Connel est toujours bien là ainsi que le multi-instrumentiste Dave Richardson.
Kevin Henderson (fiddle), Brendan Begley (accordéons) et Malcolm Stitt (guitare) forment le groupe actuel.

Boys of the Lough, un groupe qui propose un répertoire très varié issu des divers pays celtes.
Un groupe que je vous recommande.  
 

link


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rakaniac - dans Musique Écossaise
commenter cet article

commentaires

Glorfinn 02/02/2009 11:47

J'aime bien ce groupe !!  ^^D'ailleurs, "Boys of the Lough" est le nom d'un "reel" très sympa à jouer !!

canelle56 29/01/2009 09:17

Bonjour , c'est toujours avec un grand plaisir que jel lis tes articles , ta documentation est precise et tres interessante ,je vais m' interesser a ce groupe en écoutant un peu de leur repertoire , merci ps , je prepare un article sur " le irish scottish folk" j ai de la musique mais peu d explication sur ce courant musical , aurais tu un lien pour que je m' instruise un peu...

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Le Chapman stick
    Cette fois un article qui n'a rien à voir avec le celtique avec la présentation d'un instrument assez particulier. Membre de la famille des guitares, le Chapman stick a été créé en 1969 par Emmett Chapman et commercialisé à partir de 1974. C''est un instrument...
  • Julien Jaffrès
    Cette fois un article qui touche à la fois la Bretagne et la Belgique avec Julien Jaffrès un jeune guitariste très talentueux. En 1973, son père Gérard Jaffrès qui est un musicien Breton originaire de Saint-Pol-de-Léon vient s'installer en Belgique en...
  • John Carty
    John Carty est né à Londres et est issu d'une famille de musiciens. Son père John P.Carty était flûtiste, violoniste et joueur de banjo membre du Glenside Ceili Band de Londres dans les années '60. Dès son plus jeune âge, John Carty apprend à jouer des...
  • Niamh Ni Charra
    Née à Killarney dans le Conté de Kerry, Niamh Ni Charra a commencé à faire de la musique à l'âge de quatre ans. Elle a été fortement influencée par le style musical de sa région appelé "Sliabh Luachra", style très énergique fait de polkas et de slides....
  • Gerry O' Beirne
    Cette fois présentation d'un chanteur et guitariste irlandais que je connais depuis longtemps puisque son nom figure sur de nombreuses pochettes de cd. Gerry O' Beirne a en effet collaboré avec beaucoup d'artistes qui font partie de mes préférés, j'ai...
  • Arnaud Choutet
    Une fois n'est pas coutume, un article à propos de littérature puisque Arnaud Choutet est un écrivain mais qui publie des livres à propos de musique folk. Il m'avait contacté il y a deux ou trois ans via ce blog de musique celtique, nous avions échangés...
  • Capernaum
    Dans deux articles précédents, j'avais déjà eu l'occasion de présenter plusieurs versions d'une même chanson. Des comparaisons qui permettent à la fois de mesurer la richesse de certaines chansons traditionnelles et d'apprécier l'imagination et le ressenti...
  • Damh the Bard
    Une de mes nouvelles découvertes grâce à mon ami Daniel qui habite en France. Damh the Bard (David Smith de son vrai nom) est né en juin 1965 à Redruth dans les Cornouailles anglaises. En 1971, ses parents déménagent dans le Sussex. Dès son plus jeune...
  • Saint Patrick était de retour
    Le 17 mars est une date importante pour des centaines de milliers d'Irlandais et d'Américains qui célèbrent de façon très démonstrative la fête de la Saint Patrick. Musiques, danses, bières à volonté, tenues extravagantes de couleur verte sont des choses...
  • Les années Werneer
    Petit article pour les nostalgiques des années '70 dont je fais partie. Entre 1971 et 1981, René Werneer fut une figure marquante de la musique folk en Bretagne et en France. En découvrant Alan Stivell en 1972, j'avais été marqué par ce violoniste à la...