Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2007 3 29 /08 /août /2007 22:32

Irish in America

 

Au 18ème et 19ème siècle, de très nombreux Écossais et Irlandais ont migré vers les U.S.A.  en quête d’une vie moins précaire.

S’il a diminué au 20ème siècle, ce mouvement vers les States continue toujours actuellement.

Aujourd’hui, plus de soixante millions d’américains sont de souche irlandaise ou écossaise.

C’est donc, en partie, à cause de ces immigrants que l’anglais est devenu la langue des Etats- Unis.

Dans leurs bagages, ils ont aussi importé leur musique.

Le courant musical irlandais a pris deux directions aux U.S.A.

La première est celle d’une évolution.

Les gigues et les reels joués de manière traditionnelle ont petit à petit évolué.

D’autres instruments comme le banjo et la guitare sont venus s’ajouter aux violons, flûtes et accordéons pour donner d’autres colorations à ces musiques.

Métissages et influences diverses donnèrent successivement naissance à de nouveaux styles qui s’appellent « Old time », « Western » ou « Country music ».

Autant de musiques qui ont largement dépassé les frontières des U.S.A.

 

L’autre direction est celle de la continuité.

De nombreux immigrés irlandais ont continué à pratiquer leur musique traditionnelle.

Renforcés sans cesse par d’autres musiciens ayant traversé l’Atlantique à leur tour.

De très nombreux solistes (Mick Moloney, Eugene O’Donnel, Seamus Egan…) et de très nombreux groupes (The green Fields of America, The Irish tradition, Touchstone, Sherish the Ladies…) perpétuent la musique irlandaise en Amérique du Nord ainsi qu’au Canada.

 


Robbie O’Connell est de ceux-là.

Né en 1950 à Watterford, Robbie à vécu à Carrick-on Suir dans le Conté de Tipperary où ses parents tenaient un hôtel.

A l’âge de 13 ans, il commence à chanter et jouer de la guitare.

Faisant ses premières armes au cours des concerts folk organisés à l’hôtel familial.

Bercé depuis toujours dans la musique irlandaise puisque sa mère est la sœur des Clancy Brothers.

Ces trois frères tous musiciens et chanteurs forment depuis les années soixante avec Tommy Makem un des groupes irlandais les plus populaires (au même titre que les Chieftains, les Dubliners, Wolftone ou les Fureys).


Le répertoire des Clancy Brothers est fait de nombreuses ballades et aussi d’instrumentaux.

Robbie O’ Connell étudiera la philosophie et la littérature à l’université de Dublin.

Mais en 1977 il décide de rejoindre ses oncles et enregistre trois disques avec les Clancy Brothers.

Quelques années plus tard, il va s’installer aux U.S.A. dans le Massachusetts.

 

En 1982, il réalise son premier album « Close to the Bone ».

Robbie y chante principalement des chansons traditionnelles avec sa voix très claire qui fait penser à celle de Paul Simon.

Guitariste de talent, Robbie est accompagné sur ce disque par Roxane O’Connel (son épouse) qui chante également ; par Tom Philips aux synthés et Tommy Keane (whistles, uilleann pipes et mandoline).

Ce disque fait découvrir toute l’ampleur de son talent.

Des titres comme « The earl of Murray » ou « I know where I’m going » sont parmi les plus remarquables.

Ensuite, Robbie fait partie du groupe « The green fields of America » avec Liz Caroll et Seamus Egan.

A la même époque, il tourne beaucoup avec Jimmy Keane et Mick Moloney.

Au point de former un trio réputé avec ces deux talentueux musiciens.


 

Mick Moloney (à ne pas confondre avec Paddy Moloney des Chieftains) est né dans le Conté de Limerick. Il participa au revival du folk irlandais dans les années soixante.

Guitariste de talent, chanteur, Mick est avant tout un virtuose de la mandoline et du banjo.

Un un meilleur joueur de banjo en Irlande au même titre que Barney McKenna des Dubliners.

En 1973, Mick quitta la verte Eirin pour Philadelphie où en plus de musicien, il devint homme de télévision et professeur de musique à l’université de New York.

Tant en Irlande qu’aux States, il collabora avec une série innombrable de musiciens.

 

Jimmy Keane est né à Londres de parents parlant le gaélique.

Son père était un chanteur traditionnel.

Jimmy devint un virtuose de l’accordéon (piano-accordeon) et joue aussi des claviers et du low whistle.

Également professeur d’université à Limerick, il décide ensuite de partir aux U.S.A. où il travaillera avec de nombreux autres musiciens.

 

En 1985, notre trio sort l’album « There Were Roses » qui remporte un grand succès.

Les trois musiciens démontrent tout leur talent en alternant les instrumentaux et les chansons très mélodieuses.

Le titre « there were roses » est un sommet au niveau des harmonisations vocales.



Leur deuxième cd « Kilkelly » sort en 1989 et est considéré comme un des meilleurs albums folk en Irlande.

Les voix de Robbie et de Mick se marient à merveille et font que des titres comme « Kilkelly » ou « Peter Pan and me » sont de véritables bijoux.

 

Après ces succès, Robbie O’Connell poursuit sa carrière solo.

En 1989, il sort « The Love of the Land » dans lequel il chante ses propres compositions.

Magnifique album pour lequel il remportera un « Boston Music Award ».

Outre ses compères Mick Moloney et Jimmy Keane, on retrouve Roxane O’Connell, Eileen Ivers, Seamus Egan, Tim Britton…soit des musiciens de qualité.

Ce très bon cd permet à Robbie de mieux exprimer ses idées dans des titres comme « The land of Liberty » ou « Two Nations » à la gloire des communautés irlandaises situées des deux côtés de l’Atlantique.

« Full Moon over Managua » est une très jolie chanson pleine de poésie.

Vraiment un très bon disque !

 

En 1993, il sort « Never Learned to Dance » un autre cd également très bien côté tant aux U.S.A. qu’en Irlande.

Nouveau recueil de compositions dans lesquelles Robbie fait une fois de plus apprécier ses talents de chanteur et d’auteur-compositeur.

Bien entouré par Johnny Cunningham, Billy Novick, Richard Gates…Robbie O’Connell nous livre de nouvelles chansons à la fois mélodieuses et belles.

 "Old Man of the Mountain  "When the Moon is full", "The man from Connemara" sont parmi mes préférées

 

Dans la suite, Robbie O’ Connell va continuer à produire des disques et à collaborer avec  d’autres artistes y compris les Clancy Brothers avec lesquels il enregistrera encore deux disques.

Poursuivant sa carrière en continuant à voyager entre ses deux « Irlande »…pour notre plus grand bonheur !                                        

 

link

Partager cet article

Repost 0
Published by Rakaniac - dans Musique Irlandaise
commenter cet article

commentaires

canelle56 27/04/2009 08:27

Encore une belle découverte , merci à toi Rakaniac , bises

dame Louve 29/08/2007 08:19

J'adore! je ferai écouter à mo, troll, ça de vrait lui plaire aussi!
Les articles de ce site sont toujours passionnants à lire, à découvrir!
Bravo!
La musique voyage, circule, se transmet...c'est un vrai bonheur!
Merci pour toutes ces rencontres Rakaniac.

Florian 11/06/2007 11:02

Et pour plus de renseignements, www.carlos-nunez.net

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Le Chapman stick
    Cette fois un article qui n'a rien à voir avec le celtique avec la présentation d'un instrument assez particulier. Membre de la famille des guitares, le Chapman stick a été créé en 1969 par Emmett Chapman et commercialisé à partir de 1974. C''est un instrument...
  • Julien Jaffrès
    Cette fois un article qui touche à la fois la Bretagne et la Belgique avec Julien Jaffrès un jeune guitariste très talentueux. En 1973, son père Gérard Jaffrès qui est un musicien Breton originaire de Saint-Pol-de-Léon vient s'installer en Belgique en...
  • John Carty
    John Carty est né à Londres et est issu d'une famille de musiciens. Son père John P.Carty était flûtiste, violoniste et joueur de banjo membre du Glenside Ceili Band de Londres dans les années '60. Dès son plus jeune âge, John Carty apprend à jouer des...
  • Niamh Ni Charra
    Née à Killarney dans le Conté de Kerry, Niamh Ni Charra a commencé à faire de la musique à l'âge de quatre ans. Elle a été fortement influencée par le style musical de sa région appelé "Sliabh Luachra", style très énergique fait de polkas et de slides....
  • Gerry O' Beirne
    Cette fois présentation d'un chanteur et guitariste irlandais que je connais depuis longtemps puisque son nom figure sur de nombreuses pochettes de cd. Gerry O' Beirne a en effet collaboré avec beaucoup d'artistes qui font partie de mes préférés, j'ai...
  • Arnaud Choutet
    Une fois n'est pas coutume, un article à propos de littérature puisque Arnaud Choutet est un écrivain mais qui publie des livres à propos de musique folk. Il m'avait contacté il y a deux ou trois ans via ce blog de musique celtique, nous avions échangés...
  • Capernaum
    Dans deux articles précédents, j'avais déjà eu l'occasion de présenter plusieurs versions d'une même chanson. Des comparaisons qui permettent à la fois de mesurer la richesse de certaines chansons traditionnelles et d'apprécier l'imagination et le ressenti...
  • Damh the Bard
    Une de mes nouvelles découvertes grâce à mon ami Daniel qui habite en France. Damh the Bard (David Smith de son vrai nom) est né en juin 1965 à Redruth dans les Cornouailles anglaises. En 1971, ses parents déménagent dans le Sussex. Dès son plus jeune...
  • Saint Patrick était de retour
    Le 17 mars est une date importante pour des centaines de milliers d'Irlandais et d'Américains qui célèbrent de façon très démonstrative la fête de la Saint Patrick. Musiques, danses, bières à volonté, tenues extravagantes de couleur verte sont des choses...
  • Les années Werneer
    Petit article pour les nostalgiques des années '70 dont je fais partie. Entre 1971 et 1981, René Werneer fut une figure marquante de la musique folk en Bretagne et en France. En découvrant Alan Stivell en 1972, j'avais été marqué par ce violoniste à la...