Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 22:29
Né d'un père Irlandais et d'une mère Espagnole, Cormac Juan Breatnach fait partie de ces instrumentistes surdoués que l'on rencontre  de plus en plus dans la musique folk irlandaise.

Cormac Breatnach a commencé à apprendre le tin whistle à l'âge de cinq ans.
Son premier professeur fut Piaras O' Greagain (un multi-instrumentiste de son village) qui remarqua très vite que cet enfant était prometteur.
Il faut dire que le père de Cormac était également musicien amateur (whistle, harmonica, concertina).
Lorsqu'il entendit le Bothy Band et son terrible flûtiste Matt Molloy, ce fut pour Cormac une véritable révélation.
Il voulut absolument s'offrir une flûte traversière en bois (une Thurgood) et se mit rapidement à apprendre les techniques de cet instrument.
A l'école, les enfants étaient fortement encouragés à pratiquer un instrument de musique.
C'est là qu'il rencontre Niall O' Callanain (joueur de bouzouki) qui deviendra à la fois un ami et un partenaire durant de longues années.



Bien après les compétitions musicales scolaires, Cormac Breatnach va continuer à progresser au point de se faire remarquer par un certain Donal Lunny.
En 1985, il est engagé dans le "Celtic Orchestra" dirigé par Donal himself.
Fort d'une vingtaine de musiciens (principalement des jeunes) cet orchestre regroupe des flûtistes, des joueurs de bodhran, des violonistes et des joueurs d'uilleann pipe.
Leur répertoire est constitué de traditionnels irlandais.
link

En 1987, Donal Lunny est commandité par la télévision irlandaise pour rendre hommage au compositeur irlandais Sean O'Riada.Il crée alors un band avec Nollaig Casey, Arty Mc Glynn, Sean O' Potts...et demande au jeune Cormac d'en être le flûtiste.
Ce concert sera télévisé et un cd sera enregistré à cette occasion.
C'est grâce à ce disque que j'ai découvert Cormac Breatnach.
link
Ensuite Cormac va collaborer avec toute une série d'artistes dont Sonny Condell, Brendan Power ou Alan Stivell (sur l'album Brian Boru).

Fin des années '80, il forme un premier groupe "Meristem" avec le joueur de bouzouki Niall O' Callanain, le percussionniste Steve Whiste et la violoniste Maire Breatnach (aucune parenté).

link

Petit à petit, Cormac va délaisser la flûte au profit des whistles au point de devenir un grand spécialiste de ces instruments.
Ses préférences vont pour des tin whistles "Susato" (principalement en plastique) et des low whistles "Overton" ou "Cillian O' Briain" (qui elles sont en aluminium).

En 1993, il forme un autre band "Deiseal" toujours avec Niall O' Callanain et avec le bassiste Paul O' Driscoll.
Si le répertoire de ce groupe est principalement fait d'airs traditionnels, l'interprétation elle est très teintée de jazz.
Un bouzouki (ou une guitare acoustique), une contrebasse et un flûtiste, un peu comme une petite formation de jazz d'ailleurs.
Nos trois compères vont enregistrer "The Long Long Note" la même année.



Un disque d'une terrible densité.
Que ce soit au high ou au low whistle, Cormac Breatnach est tout simplement brillant !
Niall O' Callanain est prodigieux au niveau de ses accompagements et son style me fait penser à celui de Donal Lunny.
Paul O' Driscoll soutien admirablement l'ensemble avec sa contrebasse ou sa basse fretless.

"Raindrops" est une composition de Cormac où il se montre particulièrement imaginatif avec sa Susato.
Le titre "The long long note" ressemble par moment à une musique improvisée par trois musiciens vraiment bien "en phase".
Le classique "Lord Inchiquin" est ornementé de façon remarquable.
"The Soporific " est une composition "toute en ruptures" de Niall O' Callanain, un rythme étonnant.
A ne pas manquer non plus "Stranger at the gate", une terrible suite de reels.

Je ne connais pas ce disque depuis longtemps mais je pense qu'il se classera très vite parmi mes préférés.
link

En 1995, nos trois compères décident d'enregistrer le second album de Deiseal "Sunshine Dance".
Cette fois, ils invitent le saxophoniste Richie Buckley, le batteur Conor Guilfoyle et la chanteuse de jazz française Mirabelle de Nuit.
Un autre très grand disque.
En écoutant Cormac Breatnach jouer de la sorte, j'ai parfois l'impression qu'il joue du whistle comme s'il parlait, comme s'il racontait une histoire...

Mirabelle de Nuit chante (très bien) le titre "Chanson gamme" et elle intervient en "scat" (onomatopées) sur divers autres titres.

Richie Buckley est un fameux saxophoniste qui participe entre autre à des disques de Sharon Shannon.Il y va de terribles solos dans certains titres "Sporting Nell" ou "The wise maid".
Il est même le seul soliste dans les morceaux "Stepping stone" et "Wind of rose green" où Cormac n'intervient pas.

Conor Guilfoyle est un excellent batteur et percussioniste qui se distingue entre autre dans des titres comme "Johnny Henry's" ou "The flowing tide".

La suite de reels "The cup of tea" est jouée à trois (low, bouzouki et basse) Cormac est tout simplement divin dans ce titre.

"Sunshine dance" est une composition remarquable. Un morceau très jazz où tous les instruments se déchaînent par des solos et des improvisations.
Une petite illustration dans une version à trois sur You Tube.
link

Admirables aussi les double-gigues du titre "Out whith the boys" où Cormac joue de plusieurs whistles imposant un rythme fou à ses accompagnateurs.

Bien qu'assez différent, ce deuxième opus de Deiseal est un cd remarquable.

Après une série de tournées, le groupe va pourtant se séparer en 1996.
Cormac Braetnach continue alors ses collaborations avec de nombreux artistes tout en préparant
son premier album solo.



"Musical Journey" sort donc en 1999.
Si le répertoire de cd est fait de musiques traditionnelles et de compositions, le concept est tout de même assez différent des précédents.
La coloration de ce disque est beaucoup plus folk que jazz.
Cette fois, Cormac a invité une quinzaine de musiciens pour l'accompagner.
La plupart des morceaux sont constitués de deux, trois ou quatre parties.
Et les divers musiciens font des apparitions sur l'une ou l'autre de celles-ci.

Paul Mc Sherry (du groupe Teada) en est le guitariste principal. Il y a aussi Mark Kelly, un des guitaristes d'Altan.
Bien sûr, Niall O' Callanain est toujours là avec son bouzouki et la violoniste Maire Breatnach est bien présente également.
Le fait que les musiciens varient d'une partie à l'autre permet de donner des couleurs différentes à un même morceau, c'est original.

Dans ce disque, Cormac Breatnach fait ses débuts de chanteur.
Deux chansons en Espagnol (son autre langue maternelle) "Mujeres" et "la Molinera" qui apportent encore de la nouveauté par rapport aux disques précédents.
Cormac nous y fait apprécier sa voix grave et mélodieuse.

Invité sur la chanson Mujeres, le terrible flûtiste Brian Dunning (du groupe Nightnoise) ajoute une dimension spéciale à ce titre. Le dialogue entre la flûte traversière et le low whistle vaut vraiment la peine !

Se promenant au gré des gigues, reels et autres polkas, Cormac Breatnach n'arrête pas de nous
tenir en haleine tout au long de ce cd.
Dans les morceaux plus lents, il nous fait aussi admirer la sonorités de ses instruments.

Je pense bien qu'il est aussi fort au high whistle qu'au low whistle.
Son style très imaginatif est fait de nombreuses variations. Parfois il ralenti le rythme d'un morceau pour réaccélérer ensuite...du grand art.

Tous les morceaux de "Musical Journey" sont d'un très haut niveau mais "The humours of Tullycreen" (un air plus lent) et la suite de reels "The britches full of stitches" sont fabuleux !

Depuis les années 2000, Cormac Breatnach a décidé de s'associer au guitariste Martin Dunlea.
Leur album "Music for Whistle and Guitar" est sorti en 2000.
Un disque que je ne connais pas encore (!) mais qui conbine les influences du traditionnel et du jazz.
Un petit extrait :
link


Entre l'Irlande et l'Ecosse, il y a sous la mer une voie faite de d'énormes roches circulaires appelée "Giants causeway" (la chaussée des géants)...Cormac Breatnach en est un.


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Rakaniac - dans Musique Irlandaise
commenter cet article

commentaires

Rakaniac 31/07/2009 23:14

J'avais prévenu Cormac Breatnach de la rédaction de cet article.Voici la transcription de sa réponse :Cher J-F,Thank you for your review which I read.Thank you for your interest and for the time you took in researching my background !A bientôtCormac JuanVoilà qui fait plaisir !

Rakaniac 12/07/2009 00:26

Tu as bien raison Glorfinn, j'ai aussi vu ces vidéos.Il s'agit d'un air d'O'Carolan et Cormac est accompagné par des musiciens "classiques".Preuve supplémentaire qu'il peut jouer dans tous les styles.

Glorfinn 10/07/2009 12:16

Terrible, ce flûtiste !!J'ai vu des vidéos de lui avec Michael O'Sullibheain au piano/clavecin, c'est extra !!

canelle56 09/07/2009 17:35

Voilà encore un article extra merci j'apprends vraiment avec toimerci , bises

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Arnaud Choutet
    Une fois n'est pas coutume, un article à propos de littérature puisque Arnaud Choutet est un écrivain mais qui publie des livres à propos de musique folk. Il m'avait contacté il y a deux ou trois ans via ce blog de musique celtique, nous avions échangés...
  • Capernaum
    Dans deux articles précédents, j'avais déjà eu l'occasion de présenter plusieurs versions d'une même chanson. Des comparaisons qui permettent à la fois de mesurer la richesse de certaines chansons traditionnelles et d'apprécier l'imagination et le ressenti...
  • Damh the Bard
    Une de mes nouvelles découvertes grâce à mon ami Daniel qui habite en France. Damh the Bard (David Smith de son vrai nom) est né en juin 1965 à Redruth dans les Cornouailles anglaises. En 1971, ses parents déménagent dans le Sussex. Dès son plus jeune...
  • Saint Patrick était de retour
    Le 17 mars est une date importante pour des centaines de milliers d'Irlandais et d'Américains qui célèbrent de façon très démonstrative la fête de la Saint Patrick. Musiques, danses, bières à volonté, tenues extravagantes de couleur verte sont des choses...
  • Les années Werneer
    Petit article pour les nostalgiques des années '70 dont je fais partie. Entre 1971 et 1981, René Werneer fut une figure marquante de la musique folk en Bretagne et en France. En découvrant Alan Stivell en 1972, j'avais été marqué par ce violoniste à la...
  • Nathalie Moguérou Brignonen
    Un retour qui fait vraiment plaisir que celui de Nathalie Moguérou (son nom d'épouse) autrefois connue sous le nom de Nathalie Brignonen. Un retour sans en être vraiment un puisque depuis ses débuts (d'abord en amateur) en 1981 Nathalie n'avait jamais...
  • Flash-back vers Nolwen
    Retour vers une chanteuse que j'avais présentée en 2006 au tout début de ce blog. Probablement pas très connue et que l'on a parfois confondue avec Nolwenn Leroy, Nolwen méritait bien un second article sur ce blog. Car il s'agit d'une chanteuse de talent...
  • Loreena McKennitt
    J'avais déjà évoqué cette artiste dans mon article "Celtes que j'aime" en 2013. Voici quelques lignes pour le compléter et finir en beauté cette année 2016. Loreena McKennitt est née en 1957 dans le Manitoba au Canada. Ses parents avaient des origines...
  • Claude Besson : Le sens du beau
    Petit détour par Kérouze en Bretagne pour y découvrir "Le sens du beau "le nouveau cd de Claude Besson. C'est en 1983 que j'avais acheté un premier album de Claude Besson durant des vacances en Bretagne et que j'avais apprécié pour la première fois son...
  • Happy Birthday "Musique-Celtique.org"
    Cette photo a une petite histoire. Quand nous sommes allés voir les Cliffs de Moher en 1991, je n'ai pas su les photographier car j'avais le soleil en face. Je me suis alors retourné et j'ai pris ce paysage en face des Cliffs. Dix ans jour pour jour que...