Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 22:18

Deuxième petit tour d'horizon des fratries de musiciens celtes, en Ecosse cette fois.

Je sais qu'il y en a beaucoup plus mais comme d'habitude, je ne parlerai que des artistes que je connais soit quatre couples de frères.

 

La première paire est même un trio puisque qu'il y a en réalité trois frères MacDonald.

Angus, Allan et Iain MacDonald ont la particularité d'être tous les trois sonneurs de cornemuse.

Comme chacun sait, le bagpipe est probablement l'instrument qui symbolise le mieux l'Ecosse.

 

L'image de cet instrument est est indiscociable de celle des Pipe-bands et de la musique militaire.

Instrument très sonore, la grande cornemuse à trois bourdons (notes continues) a, petit à petit

été utilisée dans d'autres répertoires.

Entre autres, la musique classique pour cornemuses (pibroch ou piobaireachd) qui sont des compositions en général très lentes avec de nombreuses variations très élaborées.

et bien sûr, depuis le revival folk des années '70, la musique traditionnelle.

 

Les trois frères MacDonald sont originaires du village de Glenuig près de Moidart.

Situé à l'ouest des Highlands, ce village fait partie de la communauté Gaélique.

Et cette langue sera donc au départ la langue maternelle des MacDonald.

 

Très jeunes, les trois frères vont donc d'intéresser à la tradition des chants en gaélique et vont apprendre à jouer de la cornemuse.

Angus MacDonald aura John M.MacKenzie comme professeur à la Queen Victoria school de Dunblane.

Durant ses études de médecine à Glasgow, Angus jouera avec le British Caledonian Airways pipe band.

A cette époque, il s'intéressa aussi à l'association de la cornemuse avec d'autres instruments de la musique folk.

Arrivé à un excellent niveau, Angus Mac Donald remporte de nombreux concours de cornemuse à Oban et à Inverness.

 

freres13 

 

Devenu médecin, Dr Angus MacDonald continue à se passionner pour la musique.

Il est à l'origine du festival "Feis in Barra" créé pour promouvoir la musique et la langue Gaélique.

Et cette passion continue de se développer même quand il part s'installer à Cape Breton au Canada.

 

De retour en Ecosse, Dr Angus MacDonald va continuer à développer la pratique de la cornemuse : recherches, enseignements, show télévisés...

Un emploi du temps très chargé lui ayant seulement donné l'occasion d'enregistrer deux disques :

"An Sireadh Spors " (looking for fun)  interprétation solo à la cornemuse.

"Maidean Dubh 'an Donais" (the black stick of the Devil) où Angus se fait accompagner par d'autres

musiciens.

 

 

 

 

Comme ses deux frères, Allan MacDonald  a d'abord parlé le Gaélique dans son village natal avant d'apprendre l'Anglais.

A l'âge de neuf ans, c'est d'abord John M.MacKenzie qui lui a enseigné les rudiments de la cornemuse avant de poursuivre son apprentissage auprès de Bob Nicol et de Roddy MacDonald.

Très doué également, Allan participe à de nombreuses compétitions musicales et remporte des prix.

freres6

Allan MacDonald participe aussi au revival folk des années '70 & '80 en explorant d'autres manières de jouer la cornemuse.

De même, il fait des études comparatives entre les styles d'interprétations des Piobaireachd au 18 ème siècle et au 20 ème siècle.

Développant aussi ses recherches en associant des paroles en Gaélique sur des musiques de

Piobaireachd.

Resituant ainsi les musiques dans leur contexte socio-liguistique.

Allan Mac Donald écrit même une thèse sur le sujet présentée à l'université d'Edinbourg en 1995.

 

Allan apprend aussi d'autres instruments comme les whistles et le small pipe (petite cornemuse à soufflet) et est également chanteur.

Allan enregistre plusieurs cd :

  • Fhuair mi pog (1998), Greentrax
  • Ceol na Pioba – Piob Mhor (2000)
  • Colla mo Run (2001), Greentrax
  • Piping Centre Recital Series 3 Volume II

Allan MacDonald enregistre aussi avec la chanteuse Margaret Stewart.

 

 

Iain MacDonald est donc le cadet de cette fratrie de Glenuig dans les Highlands.

Iain va bien entendu suivre la trace de ses deux ainés tout en étudiant, en plus de la cornemuse,

la flûte traversière en bois et les whistles.

Brillant musicien lui aussi, il a également remporté de nombreuses compétitions.

freres7

Au début de sa carrière, Iain enregistre en compagnie d'autres artistes un cd principalement consacré aux cornemuses : A Contrversy of Pipers.

 

Iain MacDonald est d'avantage connu dans le folk-song car il a été membre du groupes Ossian dans les années '80 et du groupe Battlefield Band.

Fin des années '70, les Tannahill Weavers furent un des premiers groupes écossais à introduire la cornemuse dans leur musique.

Bientôt suivis par le Battlefield Band et par le groupe Ossian.

C'est là que j'ai découvert Iain MacDonald qui rejoignit le groupe à partir du troisième album (Dove Across the water).

Je me souvendrai toujours du titre "Duncan Johnstone" qui démarrait le cd interprété par Iain avec une

étonante maîtrise.

Après la séparation (provisoire) d'Ossian, Iain va rejoindre le Battelfield Band d'Alan Reid.

Avec eux, Iain va enregistrer quatre albums.

Il jouera ensuite avec les Wolfstone un groupe écossais aux accents plus rock.

Plus récemment, Iain MacDonald a fait un cd avec le violoniste Iain MacFarlane (The First Harvest).

 

A ce jour, les trois frères MacDonald restent des références incontournables en matière de cornemuse écossaise.

 

 

 

 

J'ai déjà présenté dans d'autres articles les trois fratries suivantes.

Mais ils ont bien entendu leur place dans une article consacré aux frères Ecossais.

 

Tout d'abord les frères Jackson.

William Jackson et George Jackson sont avant tout connus comme les membres fondateurs du

groupe Ossian.

Vu que leurs grands parents paternels sont Irlandais, George et William Jackson vont séjourner en Irlande à de nombreuses reprises.

Et la musique Irlandaise fera donc partie de leurs influences musicales.

William Jackson apprendra d'ailleurs à jouer de l'uilleann pipe (cornemuse irlandaise).

 

En 1974, George et William Jackson forment le groupe "Contraband".

Avec la chanteuse Mae McKenna, le guitariste Peter Cairney, le batteur Alec baird et déjà le violoniste

John Martin.

Ils enregistrent un album mais se séparent quand Mae Mckenna décide de démarrer une carrière

en solo.

freres2

                                                             John Martin - George Jackson

                                                     Billy Ross- William Jackson - Tony Cuffe

Les Jackson et John Martin engagent alors le chanteur Billy Ross et forment le groupe Ossian en 1976.

 

Multi-instrumentiste (Flûte, fiddle, guitare, mandoline, sistre, whistle) et choriste, George Jackson va

jouer dans les six premiers disques d'Ossian ainsi que dans les suites instrumentales composées par son frère (St. Mungo, The Wellpark Suite...).

 

La musique d'Ossian était particulièrement bien harmonisée et mélodieuse.

Une interprétation classique de la musique traditionnelle écossaise.

Des musiciens qui se complétaient parfaitement sur des arrangements subtils où se mêlaient flûte,

harpe, cornemuse, violon...

A côté des instrumentaux, toute une série de chansons et de ballades en Gaélique et en Anglais.

Chansons inteprétées avec beaucoup de talent par Billy Ross ou Tony Cuffe selon les époques.

 

Le groupe Ossian tournera jusqu'en 1989 avant sa séparation.

En dehors d'Ossian, sa carrière en solo se résume à un seul album : "Cairistiona" enregistré avec

la chanteuse Maggie MacInnes.

George Jackson décède malheureusement en 1998.

 

 

William (Billy) Jackson en plus d'être musicien est aussi un compositeur très créatif.

Déjà avec Ossian, la plupart des morceaux non traditionnels étaient de lui.

 

Dans sa carrière en solo, William Jackson va donc donner libre cours à son imagination de harpiste.

Il va enregistrer de nombreux disques (certains à la demande d'organisations pour promouvoir l'un au l'autre évènement en Ecosse).

Soit avec principalement la harpe celtique.

Soit avec une série de musiciens venus du folk, du rock ou de la musique classique.

 

William Jackson a une vie très bien remplie.

Se partageant entres les enregistements, les tournées en Europe et aux U.S.A., les cours de harpe

et aussi la musico-thérapie qu'il pratique dans les hopitaux et écoles de Glasgow et d'Aberdeen

ainsi qu'à Ashville aux U.S.A.

 

freres3

En 1997, il décide de reformer Ossian avec Billy Ross.

Ils font appel à Stuart Morisson (fiddle) et Iain MacInnes (pipes-whistles) pour les épauler.

"The Carrying Stream" sera donc le septième et dernier cd du groupe Ossian.

William Jackson enregistra aussi deux autres disques avec Billy Ross : The Misty Mountain en 1984

et Shore Street en 2000.

 

Depuis 2008, il collabore et joue en concert avec la harpiste Irlandaise Grainne Hambly.

Ce mélange de deux harpes celtiques est vraiment très réussi.

Et les deux artistes revisitent les répertoires d'Ecosse et d'Irlande avec beaucoup de sensibilité.

Ils ont déjà donné de très nombreux concerts.

Et également enregistré un cd : Music from Ireland & Scotland (2010).

 

Quelques autres titres :

Heart Music (1987)

Celtic Experience (1998)

Inchcolm (1995)

A Scottish Island (1998)

Land of Light (1999)

Notes from a Hebridean Island (2001)

Duan Albanach (2003)

The New Harp (2008)...

 

 

Les frères Cunningham sont aussi parmi les plus dignes représentants de la musique folk écossaise.

 

Johnny Cunningham est né ne 1957 et a commencé l'apprentissage du violon à l'âge de six ans.

A l'âge de 13 ans déjà, il formait avec son frères Phil et quelque copains un groupe folk qui allait s'appeler Silly Wizard.

Capable de jouer de manière très rapide, Johnny Cunningham est aussi très fort quand il interprète

des morceaux plus lents qu'il joue de façon très raffinée.

Johnny Cunningham était un musicien de très haut niveau, probablement un des meilleurs violonistes

Ecossais.

freres11

A différents moments de leurs carrières, lui et son frère Phil (qui est un virtuose de l'accordéon) se

sont retrouvés pour jouer ensemble et faire de nombreuses tournées tant en Europe qu'aux

Etats-Unis.

Johnny Cunnigham a fait partie d'un certain nombre de groupes : Raindogs, Relativity (encore avec

son frère) , Nightnoise et aussi Celtic Fiddle Festival.

Ce dernier groupe avait la particularité de réunir trois violonistes : Christian Lemaître (un Breton),

Kevin Burke (un Irlandais) et Johnny (Ecossais) avec un guitariste pour les accompagner.

Dans leur répertoires, Celtic Fiddle Festival reprenait des morceaux de ces trois régions celtes.

Les titres étaient joués soit seul, soit à deux, soit à trois ce qui donnait beaucoup de variété à

ces albums.

De même, on pouvait bien distinguer les manières de jouer de ces trois musiciens hors pair.

Plus tard, Johnny Cunningham a colloboré avec d'autres artistes comme la chanteuse Suzane McKeown

(Peter & Wendy) , Seamus Egan, Bill Morrissey et le groupe rock "Hall & Oats".

Johnny est hélas décédé d'un arrêt cardiaque en 2003.

 

Phil Cunningham en plus de l'accordéon joue également des whistles, claviers, sistre et guitare.

Tout comme son frère, Phil est un musicien d'exception.

 

freres10

 

Né en 1960 à Edinbourg, Phil va apprendre l'accordéon très jeune et deviendra professionnel à l'âge

de 16 ans en rejoignant son frère au sein de Silly Wizard.

Un fameux groupe avec le chanteur Andy M. Stewart, le bassiste Martin Hadden et le guitariste

Gordon Jones.

Groupe qui contribua de manière importante au revival folk Ecossais dans les années '70 & '80.

Après la séparation de Silly Wizard, Phil Cunningham enregistra deux albums en solo.

Puis, encore avec son frère, il forma le groupe Relativity en compagnie de Triona Ni Domnail et

Micheal O' Domnhail.

Deux cd avec de la musique traditionnelle et des compositions.

 

Phil et Jonnny Cunningham continuèrent ensuite chacun de leur côté.

Tout en se retrouvant de temps à autres pour des tournées en duo.

Ce qui est toujours un évènement car en plus d'être des musiciens surdoués, les frères Cunningham

ont énormément d'humour.

freres9

Mais Phil Cunningham a depuis de nombreuses années formé un autre duo avec Aly Bain le terrible

violoniste des Shetlands.

Ensemble, ils ont déjà enregistré sept albums.

Parmi ses nombreuses autres collaborations, Phil Cunningham a aussi enregistré avec Connie Dover

et avec Kris Drever.

Phil qui a également composé pour le théatre et la télévision est vraiment un ambassadeur de la

musique Ecossaise.

 

 

 

 

Pour terminer, je vais de nouveau vous parler de frères MacDonald mais d' autres MacDonald car ce nom est très répandu en Ecosse.

 

Rory MacDonald et Calum MacDonald sont d'avantage connus en tant que membres du groupe Runrig.

Né en 1949, Roderick alias Rory MacDonald est le bassiste du groupe.

freres4

C'est lui qui écrit une bonne partie des musiques du groupe tandis que son frère Calum écrit

les paroles des chansons.

Rory avait d'abord commencé par l'accordéon avant d'apprendre la guitare puis la basse.

 

Né en 1953, Calum MacDonald est le percussionniste de Runrig.

 

C'est en 1973 que les deux frères originaires des îles Hébrides décident de former ce groupe

qui est à la fois très rock et très enraciné dans la musique Ecossaise.

Un répertoire avec beaucoup de compositions et un peu de musique traditionelle.

Des chansons en Gaélique et en Anglais qui traitent de nombreux sujets touchant la politique, l'histoire

et la vie des Ecossais en général.

Batterie, guitare basse, guitare électrique, percussions, claviers sont les ingrédients principaux

de cette musique qui accueille parfois un peu de cornemuse et d'accordéon.

 

  Runrig c'est aussi un art de chanter en groupe.

Car en plus des solistes que sont Donnie Munro (jusqu'aux années '90), Bruce Gruthro ou

Rory MacDonald, tous les membres du groupe aiment reprendre certains couplets en coeur.

Entre autre les parties à capella chantées en Gaélique.

 

Il faut préciser que Calum et Rory MacDonald sont de très ardents défenseurs de cette langue.

ce qui est logique puisque le Gaélique était et est toujours parlé sur l'île de Skye et les autres

îles Hébrides.

freres5

Calum MacDonald

 

Indiscociables, les deux frères MacDonald sont donc ensembles depuis bientôt quarante ans !

Et Runrig remporte toujours un succès énorme tant en Ecosse que sur la scène internationale.

Drainant des milliers de fans à chacun de leurs concerts.

 

 

Avec de telles fratries, nul doute que la musique Ecossaise a encore de belles années devant elle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rakaniac - dans Musique Écossaise
commenter cet article

commentaires

Alatariel 11/10/2011 21:12


Bonjour,

Blog très intéressant et bien fait. Je me permets de rajouter un lien indiquant votre univers sur ma page.

Bonne continuation,

Alatariel


Rakaniac 01/10/2011 22:06


Merci pour ton commentaire Esclarmonde.
Clannad fait partie des groupes que je compte présenter dans mon futur article "Frères Celtes(3)"qui sera centré sur les musiciens Irlandais.
Je ne sais pas encore quand car cela demande pas mal de recherches vu qu'il y a énormément de fratries irlandaises.

Dans les pays Celtiques, ceux qui s'intéressent à la musique traditionnelle le font souvent en famille.
Il n'est pas rare que les parents et même les grands-parents soient eux-même musiciens et aient transmis à leurs enfants cette envie de pratiquer la musique folk, le chant ou la danse.
Tous ne deviennent pas des pros mais beaucoup encore aujourd'hui continuent à se retrouver régulièrement pour jouer cette musique trad.


Esclarmonde 01/10/2011 18:30


je connais un peu le groupe Runrig mais le reste est une vraie découverte pour moi ! pour rester dans la musique celtique et des fratries, cela me fait penser aux irlandais du groupe Clannad, qui
sont frère, soeurs et oncles, ces groupes familiaux sont ils une spécialité celtique ?
amitiés
Esclarmonde


canelle56 29/09/2011 14:35


Merci à toi , j'ai découvert des choses vraiment sympa j'ai tout ecouté avec bonheur
Bonne fin de journée à toi
Bises


Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Niamh Ni Charra
    Née à Killarney dans le Conté de Kerry, Niamh Ni Charra a commencé à faire de la musique à l'âge de quatre ans. Elle a été fortement influencée par le style musical de sa région appelé "Sliabh Luachra", style très énergique fait de polkas et de slides....
  • Gerry O' Beirne
    Cette fois présentation d'un chanteur et guitariste irlandais que je connais depuis longtemps puisque son nom figure sur de nombreuses pochettes de cd. Gerry O' Beirne a en effet collaboré avec beaucoup d'artistes qui font partie de mes préférés, j'ai...
  • Arnaud Choutet
    Une fois n'est pas coutume, un article à propos de littérature puisque Arnaud Choutet est un écrivain mais qui publie des livres à propos de musique folk. Il m'avait contacté il y a deux ou trois ans via ce blog de musique celtique, nous avions échangés...
  • Capernaum
    Dans deux articles précédents, j'avais déjà eu l'occasion de présenter plusieurs versions d'une même chanson. Des comparaisons qui permettent à la fois de mesurer la richesse de certaines chansons traditionnelles et d'apprécier l'imagination et le ressenti...
  • Damh the Bard
    Une de mes nouvelles découvertes grâce à mon ami Daniel qui habite en France. Damh the Bard (David Smith de son vrai nom) est né en juin 1965 à Redruth dans les Cornouailles anglaises. En 1971, ses parents déménagent dans le Sussex. Dès son plus jeune...
  • Saint Patrick était de retour
    Le 17 mars est une date importante pour des centaines de milliers d'Irlandais et d'Américains qui célèbrent de façon très démonstrative la fête de la Saint Patrick. Musiques, danses, bières à volonté, tenues extravagantes de couleur verte sont des choses...
  • Les années Werneer
    Petit article pour les nostalgiques des années '70 dont je fais partie. Entre 1971 et 1981, René Werneer fut une figure marquante de la musique folk en Bretagne et en France. En découvrant Alan Stivell en 1972, j'avais été marqué par ce violoniste à la...
  • Nathalie Moguérou Brignonen
    Un retour qui fait vraiment plaisir que celui de Nathalie Moguérou (son nom d'épouse) autrefois connue sous le nom de Nathalie Brignonen. Un retour sans en être vraiment un puisque depuis ses débuts (d'abord en amateur) en 1981 Nathalie n'avait jamais...
  • Flash-back vers Nolwen
    Retour vers une chanteuse que j'avais présentée en 2006 au tout début de ce blog. Probablement pas très connue et que l'on a parfois confondue avec Nolwenn Leroy, Nolwen méritait bien un second article sur ce blog. Car il s'agit d'une chanteuse de talent...
  • Loreena McKennitt
    J'avais déjà évoqué cette artiste dans mon article "Celtes que j'aime" en 2013. Voici quelques lignes pour le compléter et finir en beauté cette année 2016. Loreena McKennitt est née en 1957 dans le Manitoba au Canada. Ses parents avaient des origines...