Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 12:18

 

Jamie Raeburn est le titre d'une chanson traditionnelle écossaise écrite par Robert Burns et qui daterait de 1830.

Chanson à propos de l'exil forcé de Jamie Raeburn qui était boulanger à Glasgow.

Jamie fut condamné à tort pour des vols qu'il n'avait pas commis.

Banni, Jamie Raeburn fut obligé de quitter l'Ecosse pour purger sa peine à Botany Bay un pénitencier d'Australie.

 

Cette chanson fut bien entendu reprise par de nombreux interprètes.

 

  jamie1

 

Je l'avais découverte en 1986 grâce au groupe Ossian qui la chantait sur son album "Light on a distant shore".

Grand fan de ce groupe, j'avais directement adoré cette chanson avec la très belle voix de Tony Cuffe et la beauté des accompagnements musicaux.

Ossian (que certains n'ont pas hésité à comparer aux Chieftains au niveau de l'interprétation) a toujours joué de manière très précise.

 

jamie5

 

J'ai toujours été sous le charme de leurs musiques très mélodieuses et de leurs chansons soit entraînantes, soit émouvantes.

C'est le cas de Jamie Raeburn une chanson qui se termine par un instrumental (The Broomielaw) composé par William Jackson.

 

 

 

 

nb. j'avais déjà présenté cette vidéo dans mon article consacré à Ossian .

La voici donc dans un autre contexte avec Tony Cuffe (guitare et chant), George Jackson (cistre), John Martin (fiddle), Iain Mac Donald (whistle & flûte) et William Jackson (harpe).

 

Oh my name is Jamie Raeburn

From Glasgow town I came

My place of habitation

I'm forced to leave with shame

From my place of habitation

I now maun gang awa'

Far frae the bonny Hills and dales o' Caledonia.

 

(oh mon nom est Jamie Raeburn

je viens de la ville de Glasgow

Mon lieu d'habitation

Je dois quitter avec honte

De mon lieu d'habitation

je dois partir au loin

Loin des jolies collines et vallons d'Ecosse...)

 

 

It was early on one morning just by the break of day
The turnkey he came to us and unto us did say
Arise you hapless convicts, arise you one and a'
This is the day you are to stray from Caledonia

We all arose, put on our clothes, our hearts were full of grief
Our friends who stood around the coach could grant us no relief
Our parents, wives and sweethearts too, their hearts were broke in twa
To see us leave the hills and dales of Caledonia

Farewell, my dearest mother, I'm vexed for what I've done
I hope none shall cast up to you the race that I have run
I hope God will protect you when I am far awa'
Far frae the bonnie hills and dales of Caledonia

Farewell, my honest father, you were the best of men
And likewise my own sweetheart, it's Catherine is her name
No more we'll walk by Clyde's clear stream or by the Broomielaw
For I must leave the hills and dales of Caledonia.

 

 

 

Probablement un de mes titres préférés d'Ossian, un morceau que j'ai toujours aimé chanter ou jouer au whistle.

 

 

 

Pendant des années, je n'ai écouté que cette version ignorant totalement que mon autre groupe Ecossais fétiche avait enregistré ce titre deux ans plus tôt en 1984.

 

 

 

Cette année-là les Tannahill Weavers avaient décidé d'enregistrer leur nouveau disque chez Munich Records.

Il s'agit en fait d'une maison de disque Hollandaise spécialisée dans le folk et qui a produit de nombreux artistes des Pays-Bas.

Certains artistes celtes ont également enregistré chez eux, ce fut le cas des Bretons du Sonerien Du et donc aussi des Tannahill Weavers.

 

jamie2

 

Sortie donc en 1984 de l'album "Passage" avec un nouveau guitariste et chanteur le Canadien Bill Bourne.

Plus bien entendu les membres habituels : Phil Smilie (flûtes) Roy Gullane (chant & guitare) et Alan Mac Leod (cornemuses & whistles).

Un disque que j'avais bien entendu acheté à l'époque.

 

Je ne sais pas du tout ce qui s'est passé avec la maison de disque (problèmes de droits d'auteur ? problèmes au niveau de la distribution ?) mais un peu plus tard ce disque est ressorti chez Green Linnet avec une autre pochette.

Mieux, la version américaine de "Passage" contient un titre de plus que l'autre version mais il y a des morceaux qui ne figurent pas sur la version hollandaise mais bien sur la version américaine et inversément.

C'est la version de Green Linnet que le groupe a choisi de ré-éditer en cd.

 

jamie3

 

Et c'est cette version qui contient le titre "Jamie Raeburn's Farewell".

 

J'ai seulement découvert cette version sur le Net dans les années 2010 puis forcément acheté "Passage" version 2 quelque temps plus tard.

Je dois dire que j'aime tout autant la version des Tannahill Weavers.

Les paroles sont un peu différentes au début de la chanson et le rythme est légèrement plus rapide.

 

My name is Jamie Raeburn, in Glasgow I was born
My place and habitation I'm forced to leave with scorn
Frae my place and habitation, it's I must gang awa'
Far from the bonnie hills and dales of Caledonia...

 

 

La voix de Roy Gullane est toujours aussi émouvante.

Une version qui nous emporte, qui donne une irrésistible envie de chanter.

Avec ces mélanges de violon, whistle, flûte on ne peut plus poignants.

 

 

Je n'ai pas trouvé de vidéo sur scène en 1984.

 

jamie4

 

Voici donc un concert plus récent des Tannies.

Si vous êtes observateur, vous remarquerez que le violoniste est le même que dans la vidéo d'Ossian.

John Martin est en effet devenu membre des Tannahill Weavers après la séparation du groupe Ossian.

Avec lui Phil Smilie (flûte & chant), Roy Gullane (chant & guitare), Colin Melville (smallpipe & Bagpipe).

 

 

 

 

 


 Quelle version préférez-vous ?

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rakaniac - dans Musique Écossaise
commenter cet article

commentaires

Esclarmonde 27/05/2014 22:19

J'aime beaucoup la première version je ne sais pas pourquoi, sans doute à cause de l'accent écossais en introduction :) mais la deuxième n'est pas mal non plus. Bien des drames se cachent derrière
toutes ces histoires d'émigrés ! Bises et belle soirée à toi

Laret 26/05/2014 10:41

Robert Burns,une gloire légendaire écossaise...Je ne me souvenais pas de la chanson.Merci pour les Tannahill Weavers..je les aime beaucoup.Bonne semaine,à bientôt,Jean-Pierre

Claudine /canelle 25/05/2014 18:20

Je n'ai pas vraiment envie de choisir , les deux me plaisent bien
Merci à toi Rakaniac pour ce partage
Bises

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Niamh Ni Charra
    Née à Killarney dans le Conté de Kerry, Niamh Ni Charra a commencé à faire de la musique à l'âge de quatre ans. Elle a été fortement influencée par le style musical de sa région appelé "Sliabh Luachra", style très énergique fait de polkas et de slides....
  • Gerry O' Beirne
    Cette fois présentation d'un chanteur et guitariste irlandais que je connais depuis longtemps puisque son nom figure sur de nombreuses pochettes de cd. Gerry O' Beirne a en effet collaboré avec beaucoup d'artistes qui font partie de mes préférés, j'ai...
  • Arnaud Choutet
    Une fois n'est pas coutume, un article à propos de littérature puisque Arnaud Choutet est un écrivain mais qui publie des livres à propos de musique folk. Il m'avait contacté il y a deux ou trois ans via ce blog de musique celtique, nous avions échangés...
  • Capernaum
    Dans deux articles précédents, j'avais déjà eu l'occasion de présenter plusieurs versions d'une même chanson. Des comparaisons qui permettent à la fois de mesurer la richesse de certaines chansons traditionnelles et d'apprécier l'imagination et le ressenti...
  • Damh the Bard
    Une de mes nouvelles découvertes grâce à mon ami Daniel qui habite en France. Damh the Bard (David Smith de son vrai nom) est né en juin 1965 à Redruth dans les Cornouailles anglaises. En 1971, ses parents déménagent dans le Sussex. Dès son plus jeune...
  • Saint Patrick était de retour
    Le 17 mars est une date importante pour des centaines de milliers d'Irlandais et d'Américains qui célèbrent de façon très démonstrative la fête de la Saint Patrick. Musiques, danses, bières à volonté, tenues extravagantes de couleur verte sont des choses...
  • Les années Werneer
    Petit article pour les nostalgiques des années '70 dont je fais partie. Entre 1971 et 1981, René Werneer fut une figure marquante de la musique folk en Bretagne et en France. En découvrant Alan Stivell en 1972, j'avais été marqué par ce violoniste à la...
  • Nathalie Moguérou Brignonen
    Un retour qui fait vraiment plaisir que celui de Nathalie Moguérou (son nom d'épouse) autrefois connue sous le nom de Nathalie Brignonen. Un retour sans en être vraiment un puisque depuis ses débuts (d'abord en amateur) en 1981 Nathalie n'avait jamais...
  • Flash-back vers Nolwen
    Retour vers une chanteuse que j'avais présentée en 2006 au tout début de ce blog. Probablement pas très connue et que l'on a parfois confondue avec Nolwenn Leroy, Nolwen méritait bien un second article sur ce blog. Car il s'agit d'une chanteuse de talent...
  • Loreena McKennitt
    J'avais déjà évoqué cette artiste dans mon article "Celtes que j'aime" en 2013. Voici quelques lignes pour le compléter et finir en beauté cette année 2016. Loreena McKennitt est née en 1957 dans le Manitoba au Canada. Ses parents avaient des origines...