Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 16:59

Toujours un plaisir pour moi de présenter un nouveau cd de Claude Besson.

Notre ami Claude a décidé de rendre hommage à Brassens, réalisant ainsi un vieux rêve.

 

Une idée excellente qui ne surprend pas vraiment quand on sait l'admiration que Claude a pour le grand Georges.

Depuis très longtemps, j'ai ressenti des similitudes entre le personnage de Claude et celui de Georges Brassens.

D'autres que moi l'ont d'ailleurs surnommé le "Brassens de Bretagne" et je partage volontiers cet avis.

Même si jamais, au grand jamais, Claude n'a copié les chansons de Georges.

 

Etant moi aussi un admirateur de Brassens, j'étais très curieux de découvrir ce cd.

 

"Claude Besson chante Georges Brassens" contient 15 titres.

Une série de chansons très connues et d'autres qui le sont moins.

 

besson1jpg

 

Georges Brassens, c'étaient des musiques en apparence assez simples.

Georges s'accompagnait à la guitare avec un deuxième guitariste (Barthélemy Rosso puis Joël Favreau) et un contrebassiste (Pierre Nicolas).

Musiques simples en apparence car les accords de guitares n'étaient pas des plus faciles chez Brassens.

 

Claude Besson a donc voulu restituer le même type d'accompagnement pour mettre en valeur la poésie de Georges.

Donc plusieurs guitares à cordes métalliques ou en nylon pour marquer le rythme ou habiller la mélodie de notes harmoniques.

 

J'aime beaucoup la guitare de Claude dans le premier titre, "Les passantes".

Idem dans les deuxième titre "Le mouton de Panurge" avec des intonnations plus graves par moment.

 

Texte superbe que celui de "La non demande en mariage"

...j'ai l'honneur de ne pas te demander ta main

   n'écrivons pas nos noms au bout d'un parchemin..."

Et très bonne interprétation de Claude Besson.

 

Bon jeu de guitare aussi dans "la princesse et le croque-notes" avec des passages sifflés par Claude.

 

Autre texte extraordinaire , celui de la chanson "Mourir pour des idées" (d'accord mais de mort lente).

qui illustre si bien la constestation "douce" de Georges Brassens.

Claude a fait la aussi beaucoup de recherches au niveau de ses guitares.

 

De nouveau une poésie fantastique dans "Le testament" une chanson pleine d'humour et de finesse.

Claude y pose sa voix avec beaucoup de complicité.

 

besson3

 

Aimant moi aussi taquiner les rimes, je trouve qu'on reconnaît bien la manière d'écrire de Georges Brassens.

Souvent, on termine une phrase puis on cherche une rime pour la phrase suivante...et ce n'est pas toujours évident.

Je pense que Brassens écrivait parfois "à l'envers".

Exemple, dans "Le testament" il veut mettre en garde l'éventuel nouveau conjoint de sa femme de ne pas "fouetter ses chats".

Il veut absolument utiliser le mot "fantôme" (qui fera du tort à celui-ci) .

alors il amène cette rime en écrivant :

"même si je n'ai pas un atome,

  une once de méchanceté,

  s'il fouette mes chats,

  y'a un fantôme

  qui viendra le persécuter..."

 

J'ai souvent remarqué cette manière de travailler chez Georges.

 

La chanson suivante "Comme une soeur" illustre la patience en attendant son tour pour être aimé.

Avec une fois de plus, de très bonnes guitares de notre ami Claude.

Autre chanson, "Les quatre bacheliers" à propos de l'ouverture d'esprit d'un père.

 

Les trois titres suivants sont chantés par Françoise Bihannic alias madame Besson.

Déjà présente ça et là sur les albums précédents de son mari, Françoise Bihannic a une très jolie voix.

Elle nous chante "Les oiseaux de passage", "Histoire de faussaire" et "L'orage".

J'aime bien son interprétation un peu jazz (Histoire de faussaire") dans laquelle elle met beaucoup d'intonnations.

Le titre "L'orage" démontre une fois de plus toute la pudeur et l'humour de Brassens.

avec des trouvailles comme : " les pays imbéciles où jamais il ne pleut..."

 

Claude Besson prend ensuite le relais pour les quatre dernières chansons du cd.

"Bécassine" (choix de cette chanson par un artiste...Breton !) est un titre que je ne connaissais pas.

J'aime beaucoup la musique dont le style me fait un peu penser à du traditionnel et dont les orchestrations sonnent très folk.

 

Viennent ensuite "Sale petit Bonhomme" (encore un beau texte) puis "A l'ombre du coeur de ma mie"

dont les accompagnemts me rappellent un peu "La bienvenue, la malvenue" (une des plus belles chansons de Claude).

"Philistins" (on n'a pas toujours les enfants qu'on aurait souhaités) termine le disque tout en douceur.

 

Pas à dire mais quand  talent se conjugue avec admiration le résultat ne peut être que de qualité.

En réalisant ce rêve, Claude Besson nous livre là un cd remarquable.

 

besson2

 

 

Et en plagiant "La chanson pour l'Auvergnat" on pourrait même écrire :

 

 Merci à toi Claude Besson,

 Merci à toi pour ces chansons,

 Que l'on se plait à fredonner

 Qui dans nos mémoires sont gravées.

 

 Ce n'étaient rien que quelques notes

 pour accompagner quelques mots

 Mais tu as su leur rendre vie

 Et pour ça on te remercie.

 

 Toi le Besson, toi le Breton

 Si Georges écoute ces chansons

 Nul doute que sur la plag(e) de Sète

 Il fera la fête.


 

Nul doute que ce "Besson" nouveau est un grand cru.

 

 

Pour commander ce cd :

http://www.claude-besson.com/

 

et les autres

http://culture.celtie.free.fr/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

canelle56 31/08/2011 19:29


Bonsoir , ravie de te retrouver ...merci à toi pour cette présentation très intéressante de nouveau CD de Besson
Bises rakaniac


Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est [email protected]
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : [email protected]

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Les albums de ma jeunesse (9) : Ossian "Dove Across the Water"
    En 1983 j'étais en vacances en Bretagne. J'ai trouvé ce vinyle chez un disquaire de Lorient. Après les Tannahill Weavers, je découvrais mon deuxième groupe folk écossais. Sur la pochette arrière on voyait les musiciens avec des instruments comme la harpe,...
  • Les albums de ma jeunesse (8) The Tannahill Weavers : The old woman's dance
    En 2018 les Tannahill Weavers ont fêté leurs cinquante ans d'existence en sortant un nouvel album "Orach" dans lequel ils ont invité toute une série d'anciens membres et autres amis musiciens. C'est en effet en 1968 que Roy Gullane (guitare et chant),...
  • Les albums de ma jeunesse (7) Dan Ar Bras "Douar Nevez"
    Né à Quimper en 1949, Daniel Le Bras (rebaptisé Dan Ar Bras par Alan Stivell) enregistre son premier album solo en 1977. A l'époque Dan est déjà très connu comme guitariste en Bretagne. Bien sûr en tant que musicien d'Alan Stivell (de la fin des années...
  • Les albums de ma jeunesse (6) Gwendal : Joe Cant's Reel
    Ce doit être en 1977 que j'ai découvert ce groupe au travers de cet album paru en 1975 qui était déjà leur second opus. Par rapport aux groupes bretons que je connaissais déjà Gwendal était assez différent. En fait, d'une part on avait affaire d'avantage...
  • Les albums de ma jeunesse (5) : Sonerien Du "Feunteun an aod"
    En 1977, un collègue m'avait prêté un vinyle de ce groupe intitulé "Bal Breton n°3" un disque auquel participaient aussi Dan Ar Braz (guitare électrique) et Michel Santangeli (batterie). Je l'avais aussitôt enregistré sur une cassette audio et avais bien...
  • Les albums de ma jeunesse (4) : An Triskell "Kroaz Hent"
    De retour de vacances à Perros-Guirec un ami m'avait ramené ce 33 tours en 1977. C'est ainsi que j'ai découvert ce groupe An Triskell (devenu plus tard Triskell) dont les deux membres fondateurs jouaient de la harpe celtique. Je connaissais l'instrument...
  • Pierre du Québec m'a écrit (Claude Besson)
    Dernier hommage à Claude Besson à travers le témoignage de son ami Pierre du Québec. Claude nous a quitté le 23 mars dernier et j'avais publié un article pour évoquer cela ainsi que la mort de Yann-Fanch Kemener décédé une semaine plus tôt. A ma grande...
  • Les albums de ma jeunesse (3) : Tri Yann "La découverte ou l'ignorance"
    Après Stivell et Malicorne, Tri Yann est le troisième groupe folk que j'ai découvert en 1976 à travers ce 33 tours. "La découverte ou l'ignorance" est déjà le quatrième album des "Trois Jean de Nantes" un groupe formé en 1969. En Belgique il n'était pas...
  • Charlie Le Brun
    Grâce à ce blog, de temps à autre un artiste m'envoi son cd pour me le faire découvrir ce qui est toujours un grand honneur pour moi. C'est le cas avec Charlie Le Brun, un flûtiste que je ne connaissais pas du tout qui m'a envoyé tout récemment son disque...
  • Les Archanges
    De temps à autre ce blog s'ouvre à d'autres musiques. j'avais envie de vous parler d'un coup de coeur récent avec ce duo acoustique les Archanges que j'ai découvert il y a environ un mois. Annick Devroey est la chanteuse et Stéphane Mostenne le guitariste-choriste...