Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 21:26

Ma deuxième passion (moins intense que la musique celtique) c'est le foot.

Je m'intéresse à la compétition Belge et suis supporter d'un club de ma région.

Le "onze" représente donc une équipe de foot, une sélection des meilleurs joueurs issus d'un pays ou

d'une région.

En cette période de championnat d'Europe, j'ai donc décidé de vous présenter l'équipe de ceux qui pour moi sont les onze meilleurs guitaristes de Bretagne.

 

Le premier est bien sûr l'incontournable Dan Ar Braz.

 

onze1 

Daniel Le Bras, alias Dan Ar Bras, puis Ar Braz, a déjà une longue carrière derrière lui.

Né en 1949 à Quimper, Dan apprend la guitare à l'âge de 14 ans.

Ses influences musicales trouvent leurs racines dans le rock (les Shadows, les Rolling Stones, Jimi Hendrix, Donovan, Rory Gallagher...).

Fin des années '60 il fonde d'abord le groupe "Mor" avec lequel il enregistrera un album.

 

Puis c'est la rencontre avec Alan Stivell.

Une rencontre qui sera déterminante pour lui, Alan lui faisant découvrir comment marier le rock à la musique traditionnelle.

Dan Ar Braz sera le guitariste d'Alan de 1971 à 1977 soit le temps d'enregistrer sept albums et de faire de très nombreuses tournées en France et à l'étranger.

Après cela, Dan va collaborer avec de nombreux artistes, entre autre : Loreena Mckennitt, Malicorne et Gabriel Yacoub, les Bretons du "Sonerien Du" et aussi le groupe Anglais "Fairport Convention".

C'est à la même époque qu'il enregistrera ses premiers disques en solo.

 

A partir de 1993, ce sera la grande aventure de l'Héritage des Celtes, plus de 50 musiciens sur scène pour "fusionner" des musiques de Bretagne, d'Irlande, du Pays de Galles, d'Ecosse et de Galice.

Aventure qui se terminera en 2000 à l'Interceltique de Lorient.

Avec entre-temps, de très nombreux concerts, une participation à l'Eurovision et deux succès aux "Victoires de la Musique" en 1996 et 1998.

 

Dan Ar Braz a ensuite repris sa carrière solo en enregistrant de nouveaux cd et en étant invité sur de très nombreux disques (Mélaine Favennec, Gilles Servat, Triskell, Excalibur (le spectacle d'Alan Simon), 

Les Enfoirés, Jean-jacques Goldman, Carlos Nunez...).

Depuis quelques années, Dan Ar Braz a aussi formé un duo avec la chanteuse Clarisse Lavanant.

 

Enfin, en février 2012, Alan Stivell l'a invité à participer au 40 ème anniversaire du concert à l'Olympia.

 

Pour ma part, j'ai toujours admiré les remarquables solo de Dan à la guitare électrique.

Tout le monde a en mémoire "Pop Plinn" mais il y a aussi "Bal ha dans Plinn" dans lequel Dan Ar Braz y va d'un extraordinaire solo (un morceau à ré-écouter).

Plus récemment il y a aussi l'excellent solo dans "Call to the dance" avec l'Héritage.

 

Chez Dan, il y a aussi cette finesse, ce "toucher" unique particulièrement sur des albums comme "Musiques pour les silences à venir", "Septembre Bleu" ou "La mémoire des volets blancs" des cd que je vous recommande particulièrement.

 

Ci-dessous, extrait de l'album "A toi et ceux", une nouvelle version du titre "Orgies nocturnes" d'abord paru sur son premier disque "Douar Nevez"...un petit bijou.

 

 

 

  Voir aussi :  Héritage des Celtes

                     Left in Peace

 

Info récente :

Dan Ar Braz vient de sortir un nouveau cd "Célébration".

Entouré par de nombreux musiciens bretons dont Ronan Le Bars (uilleann pipe) et Patrick Péron (claviers), les chanteuses Clarisse Lavanant et Morwenn le Normand et le célèbre bagad Kemper.

Donc une rencontre musicale qui risque fort de faire penser à l'Héritage des Celtes.

Toute une série de nouvelles chansons qui seront présentées pour la première fois le 11 août 2012

à l'Interceltique de Lorient.

 

link

 

 

Le deuxième guitariste de mon "équipe" est Bernard Benoit.

 

onze2

 

Originaire du Cap Fréhel, Bernard Benoit a démarré sa carrière en 1971 en tant que guitariste de Glenmor.

Bernard restera toujours marqué par la poésie de Glenmor ainsi que par les et légendes et chansons bretonnes tirées du "Barzaz Breiz" (écrit par La Villemarqué).

 

Après avoir fait des "premières parties" de concerts de Tri Yann et Gilles Servat, Bernard Benoit

va commencer à tourner en dehors de la France (Belgique, Pays-Bas, Suisse, Angleterre, Québec)

et il enregistre plusieurs disques.

 

Je ne connais qu'un seul de ses cd : "Lutunn noz" paru en 1975 ansi que "Princes entendez bien", un disque de Glenmor.

Sur Lutunn Noz (lutin de la nuit) il invite des musiciens comme Philippe Le Balp (bombarde) et Tanguis le Doré (basse) tous deux membres des "Diaouled ar Menez".

Quantitativement, peu d'éléments donc mais assez pour se rendre compte de son immense talent.

 

Bernard Benoit s'installe ensuite à Dinan où il crée "le Prélude" un café-concert qui deviendra très vite "le" lieu de rencontres artistiques de la région dinanaise.

C'est à Dinan que Bernard organisera de nombreux stages de guitare durant de longues années.

 

Outre le guitare, Bernard Benoit joue aussi de la harpe celtique et du tympanon (sorte de petit dulcimer à marteaux).

 

Son répertoire est  très varié et oscille entre le classique, le folk et même le New Age.

Entre 1972 et 2012, Bernard Benoit a enregistré une quinzaine d'albums.

Son interprétation de la musique trad. est très personnelle, parfois très simple, parfois très raffinée.

Le plus souvent il joue sur une guitare 12 cordes.

 

 

 

 

 

Le troisième guitariste est une figure très connue puisqu'il s'agit de Robert Le Gall.


onze3

Je vous en ai déjà parlé à plusieurs reprises, entre autre dans les deux articles ci-dessous :

Robert Le Gall

Ma rencontre avec Robert Le Gall

 

Multi-instrumentiste puisque en plus des guitares acoustiques et électriques, Robert est également un brillant violoniste, un très bon bassiste ainsi qu'un joueur de banjo, de mandoline et de bouzouki.

Depuis longtemps, Robert mène une double carrière musicale puisque qu'il accompagne d'une part des artistes de variétés (Nana Mouskouri, Sylvie Vartan, Michel Delpech, Hughes Auffray, Roberto Alagna...) et d'autre part des artistes de musique celtique (Gwendal, Alan Stivell, Soldat Louis, Krozal...).

 

Excellent musicien, Robert Le Gall est aussi producteur, directeur artistique, arrangeur, compositeur,

chef d'orchestre...un emploi du temps très chargé.

Ce qui ne l'empêche pas d'être à la fois disponible et gentil (ayant eu la chance de le rencontrer je peux témoigner de sa simplicité).

 

Plus récemment, Robert Le Gall et devenu l'accompagnateur de Nolwenn Leroy et a refait des émissions télé en compagnie d'Alan Stivell.

Alan lui a d'ailleurs confié la direction artistique du concert anniversaire à l'Olympia en février dernier.

 

Pour écouter des compositions de Robert Le Gall : link

 

 

Le quatrième joueur de l'équipe n'est autre que Gilles Le Bigot.

 

onze4

 

Né à St.Brieuc en 1959, Gilles apprend la guitare en 1973.

Il écoute beaucoup de jazz et de rock ainsi que des artistes folk comme John Renbourn.

Un peu plus tard, il découvre la musique celtique en écoutant Alan Stivell, Planxty, Bothy Band, Clannad mais aussi Yann-Fanch Kemener, Erik Marchand et les Diaouled Ar Menez.

Au début des années '80, il devient professionnel et fait partie d'une série de groupes comme "Galorn",

"Maglor" et "Irish Band".

 

Sur sa guitare "il devient adepte de l'accord ouvert (open tuning) qui convient parfaitement à la musique folk. D'autres guitaristes comme Soïg Sibéril utilisent aussi ce type d'accords (DADGAD) c'est à dire en

ré-la-ré-sol-la-ré.

 

De 1984 à 1993, Gilles sera membre de plusieurs groupes : "Skolvan" avec le sonneur de bombarde Youenn Le Bihan, puis "Kornog" (JM Veillon, J. McMenemy, Ch.Lemaître), puis "Barzaz" avec Yann-Fanch Kemener, Jean-Michel Veillon, Alain Genty.

Et aussi le groupe "Elixir avec le flûtiste Pol Huellou et le percussionniste David Hopkins.

En Irlande, il deviendra aussi membre du groupe "La Lugh" avec le violoniste Gerry O' Connor et Eithne Ni Ualfachain.

 

En 1993, Dan Ar Braz l'enrôle dans l'Héritage des Celtes à la guitare acoustique.

Donal Lunny et Dan avaient besoin de guitares "sèches" pour leur fresque musicale.

Jacques Pellen fut le deuxième guitariste.

 

Après l'Héritage, Gilles va encore collaborer avec d'autres artistes comme le Bagad Kemper, Annie Ebrel,

Manu Lann-Huel et le pianiste Didier Squiban.

C'est seulmement en 2002 que GillesLe Bigot décide d'enregistrer sous son nom l'album "Empreintes".

J'aime beaucoup ce disque car il est très varié.

Entouré par six musiciens, il nous livre son interprétation personnelle de la musique bretonne.

Puis Gilles continuera à tourner et formera encore d'autres duos avec Soïg Siberil, Gerry O'Connor ou

Jean-Michel Veillon tout en jouant encore avec Skolvan !

 

En 2004, participation au spectacle "Les Voix de la Terre" réunissant neuf musiciens et quatre chanteuses : Karen Matheson (Ecosse), Karan Casey (Irlande) , Marthe Vassallo (Bretagne) et Julie Murphy (Pays de Galles).

 

Autre spectacle qui démarre en 2009 : "Autour de la guitare celtique" avec une série d'autres guitaristes.

Et en 2011, il enregistre enfin "Empreintes 2" avec entre autre avec Ludovic Mesnil et Ronan Pellen.

 

Un parcours marathon qui n'est pas prêt de s'arrêter.

 

 

 

 

Cinquième membre de l'équipe, un certain Jacques Pellen.

 

onze5

 

Né à Brest en 1957, Jacques Pellen est à la fois guitariste et compositeur.

Il apprend la guitare à l'âge de 12 ans. Ses influences musicales sont assez vastes avec une préférence assez marquée pour le jazz.

Il découvre aussi la musique bretonne via les disques de Dan Ar Braz.

 

Dans la seconde moitié des années '70, il cottoie des musiciens comme Mélaine Favennec et aussi la harpiste Kristen Noguès qui deviendra plus tard sa compagne.

En 1984, il rencontre Bruno Nevez, François Daniel et Peter Gritz avec lesquels il décide de former un

groupe : La Celtic Procession.

Entretemps, il fait d'autres expériences de jazz à coloration celtique.

Avant de développer d'avantage son projet Celtic Procession à partir de 1988.

Ce concept est un groupe de composition variable regroupant des musiciens venus d'horizons divers tous passionnés par l'improvisation.

Donc des musiciens traditionnels bretons et des musiciens de jazz pour créer une sorte de "jazz-celtique".

"Pellen 4" le premier disque de la Celtic Procession parait en 1990.

 

Entre 1991 et 1993, deux nouveaux disques de la Celtic Procession paraissent.

Jacques fait de nombreux concerts avec un ou deux musiciens ou une plus grande formation selon les circonstances.

Kristen Noguès, Patrick Molard, Jacky Molard, Gildas Boclé, Ricardo Del Fra, Eric Barret, Kenny Wheeler

et Peter Gritz sont sur scène ou en studio avec lui.

 

Comme évoqué plus haut, fin 1993, Dan Ar Braz recrute Jacques Pellen pour être la seconde "guitare sèche" de l'Héritage des Celtes en compagnie de Gilles Le Bigot.

Et l'aventure va durer jusqu'en 2000.

 

Mais durant toutes ces années, Jacques Pellen va continuer les tournées avec Celtic Procession.

En 1999, il décidera même d'intégrer deux chanteurs Erik Marchand et Annie Ebrel pour donner encore plus de diversité à sa queste musicale.

 

Dans une interview pour la télé, Jacques Pellen insistait sur le fait que lorsqu'on parle de musique celtique il faut cependant nuancer car la musique bretonne est tout de même fort différente de la musique irlandaise

ou écossaise.

Les termes "celtiques", "inter-celtiques" sont plus des "étiquettes" de regroupement pour cette catégorie musicale.

Toujours dans cette émission télé, il y avait un extrait de la Celtic Procession dans lequel on voyait Erik Marchand chanter une gavotte de manière imperturbable alors qu'autour de lui se déchaînaient guitares, bombardes, cornemuses, batterie, trombones...

C'était impressionnant, la manière dont il restait concentré sur son chant alors les autres musiciens improvisaient dans toutes les directions. 


Durant toute cette période aussi, Jacques Pellen continuera de collaborer avec toute une série d'autres artistes comme Soïg Siberil (guitare), Didier Lockwod (violon), Pablo Fresu (trompette), Jean-Marie Machado (piano).

 

Jacques Pellen, un musicien on ne peut plus novateur.

 

 

 

 

 

 

Comme sixième joueur (de guitare) j'ai sélectionné Soïg Siberil.

 

onze6

 

Né à Paris en 1955, Soïg Siberil est lui aussi est un grand spécialiste de l'accord ouvert (DADGAD).

Ses premières influences musicales sont le blues et le folk-song américain avec des artistes comme Bob Dylan.

Ensuite, Soïg vient s'installer en Bretagne durant les années '70.

C'est à ce moment qu'il découvre la musique bretonne en se rendant à des festoù-noz.

Le premier groupe dans lequel il jouera sera "Sked" un groupe de fest-noz.

 

Dans les années '80 il forme le groupe Kornog avec Jamie Mc Menemy, Christian Lemaître et Jean-Michel Veillon.

Ensembles, ils vont enregistrer cinq disques et faire des tournées en Europe et aux USA.

A la même époque, il formera aussi en Bretagne le groupe Gwerz avec Erik Marchand, Patrick Molard, Jacky Molard et Youenn Le Bihan.

Avec Gwerz, enregistrement de trois albums ainsi que des tournées à l'étranger.

Viendront ensuite deux autres groupes dans la carrière de Soïg : "Den" (un super groupe un peu plus électrique avec les frères Molard, Jean-Michel Veillon et Alain Rouquette aux claviers) et Pennou Skoulm

avec une bonne partie des musiciens de Kornog et de Gwerz qui interprètent principalement des danses bretonnes.

 

Musicien d'un très haut niveau, Soïg Sibéril est de plus en plus demandé et ses collaborations deviennent de plus en plus nombreuses (Laurent Jouin, Alain Pennec, Frank le Bloas...).

 

C'est dans les années '90 qu'il enregistre ses premiers albums solos accompagné par ses amis habituels.

Durant cette décennie il enregistre avec le groupe folk belge Orion.

Puis forme P.S.G. un trio de guitaristes avec Jacques Pellen et Jean-Charles Guichen.

Soïg participe aussi à l'aventure du "Celtic Fiddle Festival" accompagnant de façon magistrale les violonistes Kevin Burke (Irlande), Johnny Cunningham (Ecosse) et Christian Lemaître (Bretagne).

 

Dans une autre direction, il fonde le groupe "Les Ours de Scorff" avec une musique bretonne destinée aux enfants.

 

Et cela se poursuit dans les années 2000 et les années 2010 pendant lesquelles Soïg Sébéril continue de tourner et d'enregistrer des cd dans de nombreux styles.

Y compris en jazz avec son disque "Du côté de chez Soïg" où il laisse libre cours à toute sa créativité.

 

Ses collaborations les plus récentes sont avec la chanteuse Nolwenn Korbell, avec Cédric le Bozec et aussi Jean-Félix Lallane dans le spectacle "Autour de la guitare celtique".

 

Soïg Siberil, un musicien infatigable dont j'apprécie particulièrement la manière de jouer.

 

 

 

 

 

 

Autre guitariste qui vaut le détour : Pat O' May.

 

onze7

 

Pat O' May est né à Rouen en 1961.

Il apprend très jeune la guitare et arrive rapidement à un très bon niveau.

C'est en écoutant Dee Purple que nait en lui l'envie de devenir guitariste de hard-rock.

Encore au lycée, il forme un premier groupe "Sword" qui fait des reprises de Dire Straits et des Scorpions.

Un peu plus tard, Pat est engagé dans le groupe "Marienthal" qui va également en faire son chanteur.

C'est avec ce groupe que sa carrière démarre vraiment.

Marienthal devient un groupe de hard-rock important dans la région de Rouen.

Après la séparation de ce groupe en 1986, Pat fonde un autre groupe "Road 66" avec qui il part en tournée.

Ayant rencontré sa femme en Bretagne, il décide de s'y installer en 1989.

 

Pat écrit ensuite la musique de deux spectacles et commence à s'intéresser aux festou-noz.

Pat O'May continue à jouer du rock mais s'intéresse peu à peu aux styles musicaux de la musique bretonne.

 

En 1994, Pat O'may sort son premier album : "Bob up".

A partir de ce moment, la préocupation de Pat est la fusion du rock avec les musiques traditionnelles.

Sur son disque "Breizh-America" il va jouer avec Ronan Le Bars (uilleann pipe), Jacky Molard (violon), Dominique Molard (percussions), Stéphane de Vito (basse) + le bagad Rosed-Mor + les frères Quere (kan ha diskan) et le cercle celtique de Spézet.

 

A partir des anées '90, le grand talent de Pat O' May commence a être connu tous azimuts et il devient un musicien très demandé.

Sa carrière va donc s'articuler autour de trois axes : la composition musicale, le hard-rock et le rock à coloration celtique.

Soit à ce jour, six albums en solo et une vingtaine de participations aux disques d'autres artistes.

 

De 1997 à 2011, Pat O' May compose des musiques pour la série télévisée "les côtes d'Europe vue du ciel produites par Thalassa.

Alan Simon l'engage pour ses spectacles "Anne de Bretagne" et "Excalibur" avec une pléade d'autres artistes venus d'horizons divers.

 

Côté rock Pat jouera avec Johnny Logan, Alan Parsons, Martin Barre (Jethro Tull), Jon Anderson (Yes),

John Helliwell (Supertramp), Jeff Beck...

Côté folk collaboration avec Gilles Servat, Didier Squiban, Denez Prigent...

En 2008, Alan Stivell l'invite à jouer sur son cd "Explore".

Et en février 2012, Pat était sur scène avec Alan pour le 40 ème anniversaire du concert à l'Olympia.

 

A noter enfin que Pat, en 2002, avait produit le disque "Souffle de vie".

Disque collectif (Dan Ar Braz, Annie Ebrel, Gilles Servat...) dont les bénéfices furent reversés pour la recherche contre la mucoviscidose.

 

 

 

 

 

Huitième joueur de mon équipe, un certain Jean-Charles Guichen.

 

onze8

 

J'ai déjà présenté cet autre terrible guitariste dans mon article Frères Celtes (1)

Les grandes étapes de sa carrière sont bien sûr le groupe "Ar Re Yaouank", puis ses collaborations avec de nombreux artistes Bretons (Jacques Pellen, Soïg Siberil, David Pasquet, Sylvain Barou, Christophe Le Helley, Red Cardell...).

Et enfin les disques du Guichen Quartet avec son frère l'accordéoniste Fred Guichen.

 

Soit déjà une vingtaine de cd à son actif pour ce musicien surdoué, aussi fort pour marquer le rythme que pour jouer la mélodie.

A écouter et écouter encore.

 

 

 

 

à suivre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rakaniac - dans Musique Bretonne
commenter cet article

commentaires

Laret 16/06/2012 19:10

Un grand merci pour tous ces renseignements,ces guitaristes que je vais écouter à mon aise..(Je te proposerai aussi plus tard,peux t'etre sur le forum,une liste des 10 guitaristes
folk-rock-celtiques-anglo-saxons..)Mais,dans une dizaine de jours,ma compagne et moi,partons 3 semaines à Plan d'Aups Sainte-Baume,en Provence,notre"autre chez nous"!Nous en avons grand
besoin!!!Mais,il y a les préparatifs(mème si nous connaissons l'endroit par coeur!!),et nous avons été un peu paresseux..Maintenant,il est temps!!je n'aurai plus le temps de répondre à tout,mais
lirai tout!!Bon dimanche et à bientôt(avant le grand DEPART),Jean-Pierre

canelle56 14/06/2012 14:26

Wouah...merci pour ce bel article !!j'ai découvert des choses passionnantes grâce à toi
Bises

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Some songs of Billy Ross Japan
    J'avais déjà présenté ce chanteur écossais en 2013, j'avais envie d'y revenir car j'adore sa voix. Pour rappel, Billy Ross avait pris le pseudo de "Japan" pour ne pas être confondu avec l'autre Billy Ross (chanteur du groupe trad. Ossian) et parce qu'il...
  • Arvest
    Arvest (qui signifie spectacle en Breton) est un groupe qui a été formé en 2000. Pourtant cela fait seulement deux ans que je l'ai découvert (honte sur moi !). Je connaissais vaguement le nom mais en regardant par hasard des vidéos sur You tube j'ai vraiment...
  • Quarante ans et plus
    Encore un article nostalgique avec l'évocation des artistes et des vinyles qui m'ont le plus marqué dans les années '70. J'ai ai déjà parlé à de nombreuses reprises mais j'avais 15 ans quand j'ai entendu Alan Stivell pour la première fois en 1972. A l'époque,...
  • Le Chapman stick
    Cette fois un article qui n'a rien à voir avec le celtique avec la présentation d'un instrument assez particulier. Membre de la famille des guitares, le Chapman stick a été créé en 1969 par Emmett Chapman et commercialisé à partir de 1974. C''est un instrument...
  • Julien Jaffrès
    Cette fois un article qui touche à la fois la Bretagne et la Belgique avec Julien Jaffrès un jeune guitariste très talentueux. En 1973, son père Gérard Jaffrès qui est un musicien Breton originaire de Saint-Pol-de-Léon vient s'installer en Belgique en...
  • John Carty
    John Carty est né à Londres et est issu d'une famille de musiciens. Son père John P.Carty était flûtiste, violoniste et joueur de banjo membre du Glenside Ceili Band de Londres dans les années '60. Dès son plus jeune âge, John Carty apprend à jouer des...
  • Niamh Ni Charra
    Née à Killarney dans le Conté de Kerry, Niamh Ni Charra a commencé à faire de la musique à l'âge de quatre ans. Elle a été fortement influencée par le style musical de sa région appelé "Sliabh Luachra", style très énergique fait de polkas et de slides....
  • Gerry O' Beirne
    Cette fois présentation d'un chanteur et guitariste irlandais que je connais depuis longtemps puisque son nom figure sur de nombreuses pochettes de cd. Gerry O' Beirne a en effet collaboré avec beaucoup d'artistes qui font partie de mes préférés, j'ai...
  • Arnaud Choutet
    Une fois n'est pas coutume, un article à propos de littérature puisque Arnaud Choutet est un écrivain mais qui publie des livres à propos de musique folk. Il m'avait contacté il y a deux ou trois ans via ce blog de musique celtique, nous avions échangés...
  • Capernaum
    Dans deux articles précédents, j'avais déjà eu l'occasion de présenter plusieurs versions d'une même chanson. Des comparaisons qui permettent à la fois de mesurer la richesse de certaines chansons traditionnelles et d'apprécier l'imagination et le ressenti...