Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 21:59

La suite donc de ma sélection des meilleurs joueurs de guitare basés en Bretagne.

A noter que les numéros qui leurs sont attribués sont là uniquement pour les distinguer et ne constituent en rien une hiérarchie entre ces divers musiciens.

 

Le neuvième guitariste est Patrice Marzin.

 

onze9

 

Patrice est né à St. Brieuc en 1957.

Après ses études en science et en musique, il devient enseignant durant trois années.

Puis il quitte ce boulot pour la scène en accompagnant des artistes comme Michel Corringe et Gweltaz

Ar Fur.

De 1983 à 1985, Patrice Marzin s'installe à Cardiff au Pays de Galles.

Là il sera l'accompagnateur de Meic Stevens (un poète gallois) et jouera avec des musiciens comme

Bo Didley.

De retour en France en 1985, il touchera à la variété française en travaillant avec Hervé Villard.

 

C'est en 1988 que Patrice rencontre Hubert-Félix Thiéfaine avec lequel il va collaborer durant une douzaine d'années (très nombreux concerts, enregistrements de plusieurs cd).

 

Dans l'intervalle, Patrice Marzin compose plusieurs musiques de films.

Et accompagne également Gérard Manset avec qui il enregistre quatre disques.

 

A partir des années 2000 ses prestations musicales seront d'avantage centrées sur la musique bretonne.

En 2001, il remplace Jacques Pellen au sein du trio P.S.G. et joue donc avec Soïg Siberil et Jean-Charles Guichen.

En 2003-2004 concerts et enregistrements avec le groupe de David Pasquet (bombarde).

Patrice jouera aussi avec le groupe Boxty (groupe breton qui fait de la musique irlandaise) et collaborera encore avec Soïg Siberil.

 

Fin des années 2000 il rencontre sa future compagne la chanteuse Gwennyn Louarn dont il devient l'accompagnateur et le producteur artistique.

Une union très réussie car Gwennyn est une excellente chanteuse.

 

 

 

 

 

Dixième guitariste de ma sélection, Nicolas Quemener. 

 

onze13

 

Nicolas Quemener est né à Beaufort en Vallée.

Il étudie d'abord les percussions au conservatoire d'Angers.

Puis il s'orientera vers la guitare et aussi vers la flûte traversière en bois.

Lui aussi est un adepte de l'accord ouvert comme le pratiquent les autres guitaristes de sa génération.

 

En 1990, Nicolas part vivre en Irlande et devient membre du groupe "Arcady".

Avec eux, il fera des tournées dans le pays ainsi qu'aux U.S.A.

Après trois ans, Nicolas Quemener rentre en Bretagne.

Il devient membre du groupe "Skeduz" qui joue principalement des danses traditionnelles bretonnes.

Puis en 1994, il rejoint le groupe folk belge Orion.

 

Ensuite, Dan Ar Braz l'engage dans l'Héritage des Celtes mais comme flûtiste car les guitares acoustiques sont déjà tenues par Gilles Le Bigot et Jacques Pellen.

 

A la même époque Nicolas Quemener deviendra la guitariste de Gilles Servat.

 

Si bien que pour le spectacle "Bretagnes à Bercy" (1999) on le voit venir sur scène à deux reprises, une fois à la guitare avec Gilles et une seconde fois à la flûte avec l'Héritage.

 

Depuis longtemps, Nicolas Quemener a aussi formé un duo avec Ronan Le Bars (uilleann pipe et low whistle) avec qui il joue de la musique irlandaise.

 

Ces dernières années, Nicolas Quemener remplace Soïg Siberil au sein du groupe Kornog.

Il sera aussi membre du groupe "Hudel".

Dernier duo en date avec l'accordéoniste Audrey Le Jossec dans un répertoire de musiques et de chansons traditionnelles chantées par Nicolas himself.

 

 

 

 

 

La première vague bretonne fut lancée par Alan Stivell au début des années '70.

Gilles Servat et les Tri Yann, Gwendal, Triskell, Sonerien Du, les Diaouled Ar Menez sont contemporains

de cette époque ainsi que mes deux premiers guitaristes : Dan Ar Braz et Bernard Benoît.

 

Une dizaine d'années plus tard, la scène bretonne a vu arriver toute une série de jeunes musiciens très talentueux qui allaient emboîter le pas de leurs illustres aînés.

Les Soïg Siberil, Jacques Pellen, Gilles Le Bigot, Nicolas Quemener ont tous commencé à jouer ensembles

et à former toute une série de groupes avec leurs amis communs (les frères Molard, Jean-Michel Veillon, Christian Lemaître, Erik Marchand...).

Tous ces artistes on jetté les bases de la musique bretonne d'aujourd'hui.

 

 

Le onzième guitariste de mon équipe se nomme Yves Ribis.


onze15

Originaire de Toulon, Yves est né en 1957.

Arrivé en Bretagne à l'âge de 17 ans, il habite à Lorient.

Au départ Yves Ribis est passionné par la musique de Jimi Hendrix.

 

Autodidacte de la guitare, il fait ses débuts dans des petites formations.

Tout en étudiant la musique classique, il découvre peu à peu la musique bretonne et la musique irlandaise qu'il se met à pratiquer.

Parallèlement, il joue aussi dans des groupes rock.

Il fait une licence en musicologie à la faculté de Rennes.

Et se perfectionne ensuite par des cours de composition et de contrepoint.

 

Devenu professionnel, Yves Ribis accompagne quelques chanteurs français comme Hubert-Félix Thiefaine

avant de devenir guitariste d'Alan Stivell sur scène entre 1986 et 1992.

Cette période correspond à l'époque où Alan n'a pas enregistré de disque hormis le 45 tours "Delirium"

auquel Yves participe.

 

Fin 1992, Yves forme le groupe "Glaz" avec Yann Honoré, Ronan Le Bars, Jean-Claude Normant, Gérard Macé et Nathalie Brignonen.

Glaz était une formation rock de très grande qualité dons les compositions prenaient leurs racines dans la musique celte et qui jouait aussi des tradtionnels bretons.

Glaz c'étaient cinq musiciens de très haut niveau et une chanteuse à la voix exceptionnelle.

Voir aussi : GLAZ

                  Glaz (2)

                  Glaz, enfin les vidéos !

 

Après trois excellents albums, Glaz se sépare en 1996.

 

Ensuite, Yves Ribis compose pour le théâtre, pour le cinéma et pour la télévision bretonne.

 

En 1998, Yves fonde le quatuor à cordes "Arz Nevez" pour lequel il compose et fait les arrangements.

Formé par de jeunes musiciens, Arz Nevez interprète les compositions d'Yves lors de diverses manifestations (Interceltique de Lorient, spectacles de théâtre, festival des voix à Fougères...).

Dans les années 2000, Yves tourne avec "Arz Nevez" en Europe et au Québec.

 

Et dans les années qui suivent, Yves Ribis continue de composer et de collaborer avec des artistes très divers comme Bijaya Vaidya, Ross Kennedy, Gavin Marvick & Annie Grace (Iron Horse) , Maurizio Piazza...

 

Pour l'instant, Yves met la dernière main à la pochette du nouveau cd de "Arz Nevez" qui va sortir

fin du mois.

 

Dernière création en date le nouveau groupe d'Yves Ribis : "Kerham" un groupe pour lequel il fait les compositions.

Il s'agit d'une formation de 10 musiciens ( 2 violons, alto, violoncelle, contrebasse, flûte traversière en bois, clarinette, hautbois, harpe celtique, également une chanteuse : Rozenn Talec.

A noter que kerham jouera au festival de Lorient le 05/08 prochain.

link

 

 

Dans une interview, Yves déclarait avoir d'abord voulu jouer de la guitare comme Jimi Hendrix.

Plus tard, en découvrant le musique bretonne, il eut envie de jouer comme Dan Ar Braz.

Et c'est vrai qu'en écoutant les disques du groupe Glaz, je trouve que la sonorité de sa guitare est proche de celle de Dan.

 

 

 

 

 

 

 

Voici donc mes onze guitarites de Bretagne qui forment une bien belle équipe.

Mais comme en foot, une équipe ce n'est pas seulement onze joueurs mais plutôt un noyau, un groupe,

avec un banc de "réservistes" bien souvent aussi talentueux que les titulaires.

Sur ce "banc", il y a des joueurs expérimentés et des jeunes qui ne demandent qu'à démontrer les qualités.

 

 

Des jeunes comme Yann Queffeléant par exemple.

 

onze12

 

Yann est le cousin de Pol et Hervé Quefféléant tous deux joueurs de harpe celtique qui avaient formé le groupe  Triskell dans les années '70.

Un groupe qui continue de faire une musique très mélodieuse depuis 40 ans déjà.

 

Après avoir appris à jouer de la flûte irlandaise, du violon et du banjo, Yann Queffeléant tombe sous le charme de la guitare en écoutant des musiciens comme John Renbourn et Dan Ar Braz.

Yann écoutera aussi d'autres artistes tels que Tony Rice, BB King, Eric Clapton, John McLaughlin...

se familiarisant ainsi au jazz, au blues, au rock et au bluegrass.

 

Son premier cd "L'éternel ébloui" est donc fait de compositions qui s'inspirent à la fois du jazz, du blues, de la musique celtique et du rock.

 

Ensuite, Yann ira séjourner quelques années en Irlande où il jouera dans des "sessions" et rencontrera des musiciens comme Davy Spillane.

 

De retour en France, Yann Queffeléant s'installe à Brest et joue dans des groupes de fest-noz.

C'est là qu'il rencontre le guitariste Ludo Mesnil et le batteur Olivier Le Gallo qui deviendront ses accompagnateurs.

 

Yann enregistre son deuxième cd "Terre obscure" fait de nouvelles compositions inspirées par le celtique et la musique anglo-saxone.

Stéphane de Vito (basse),  Gwenaël Kerléo (harpe celtique), Dominique Martin (claviers) Paulette Martin (violoncelle) et Gilles Guérif (guitare) jouent à présent avec lui.

 

J'avoue ne pas bien connaître cet artiste mais je ne désespère pas de me procurer un de ses cd.

Difficile en tout cas de rester insensible quand on regarde ses vidéos.

 

 

 

 

 

 

Place maintenant à un autre jeune guitariste : Julien Jaffrès.

 

onze10

 

J'avais déjà fait un petit article à propos de Julien Jaffrès car j'avais vraiment été impressionné par sa reprise de la Suite Sud Armoricaine d'Alan Stivell. 

Son jeu est vraiment étonnant alors qu'il vient à peine d'avoir 25 ans.

 

Gérard Jaffrès est un chanteur Breton qui a la particularité d'habiter en Belgique.

Gérard est donc à la fois connu sur la scène belge et sur la scène bretonne car il revient souvent faire des concerts dans sa Bretagne natale.

Depuis plusieurs années, Gérard est accompagné sur scène par son fils Julien.

 

Bercé depuis tout petit dans la musique (sa mère chante et joue également de la guitare) Julien Jaffrès apprend le piano dès l'âge de 6 ans.

Un peu plus tard, il apprend aussi la batterie.

Il va ensuite très vite se mettre à la guitare en progressant très très rapidement.

Ces progrès fulgurants, Julien les doit au travail, aux heures innombrables passées avec ses guitares.

S'entraîner, apprendre de nouveaux accords, jouer de différentes manières, chercher de nouveaux arrangements...

Et il sera tout naturellement attiré par la guitare électrique et le rock.

 

Tout en faisant ses études dans la région de Bruxelles, Julien forme un premier groupe de rock"Les Korrigans".

Ensuite, en compagnie de Julien Grignon (batterie et guitare) il fonde le groupe "Julian" avec quelques autres amis.

Avec l'exemple de son père, Julien Jaffrès est forcément intéressé par la Bretagne et la musique celtique en général.

 

La musique de "l'Héritage des Celtes" est pour Julien une sorte de révélation.

Julien a d'ailleurs une grande admiration pour le style de Dan Ar Braz.

C'est ce style de musique celtic-rock qu'il va avoir envie de jouer à tout prix.

 

Julien Jaffrès trouve dans ses racines bretonnes l'inspiration pour composer des musiques et des chansons qui feront  l'objet d'un premier cd en 2011 "Le nouveau monde".

 

Ces derniers jours, il vient de sortir un tout nouveau disque "Rock 'n Celtic Guitar".

13 titres de chansons en Breton, en Anglais et en Français ainsi que des instrumentaux.

Une musique très entraînante.

Jugez plutôt.

 

 

 

 

 

 

Autre style à présent avec le guitariste :Dominique Lardic.

 

onze11

 

Né à Brest, Dominique Lardic se met à la guitare à partir de 1969.

A l'époque, il a une grande admiration pour Jimi Hendrix, Eric Clapton, Brian Jones...et il écoute beaucoup de blues et de rock.

Entre 1972 et 1976, Dominique Lardic joue dans divers groupes amateurs de la région brestoise.

 

En 1980, il fonde avec son frère Nicolas et quelques amis le groupe "Sextan" qui fait du rock texan, groupe qui connait une certaine notoriété en Bretagne et en France.

 

Puis en 1984, il se met à la musique celtique en devenant membre du groupe Triskell des frères Quefféléant avec qui il va jouer durant trois ans.

 

C'est en 1988, qu'il rejoint les Sonerien Du pour remplacer le guitariste Raymond Riou.

Raymond Riou jouait de la guitare acoustique et chantait dans le style "kan ha diskan" en donnant la réplique à Jean-Pierre le Cam (l'autre chanteur et bassiste du groupe).

 

Dominique Lardic lui joue principalement de la guitare électrique, il chante également.

A son arivée, enregistrement d'un premier cd ( Tredan) avec les "Du".

Sur scène comme sur disque, Dominique Lardic démontre ses grandes qualités de musicien.

A noter que dans le groupe, Dominique n'est pas le seul guitariste puisque Claude Ziegler leur violoniste joue également de la guitare.

 

Depuis 1988, Dominique s'est magnifiquement intégré dans le groupe.

Enregistrant toute une série de cd et faisant de très nombreuses tournées avec les "Du".

 

En 2012,  cette bande de joyeux drilles fêtent leurs 40 années d'existence.

Ce ne sera pas triste !

 

 

 

 

 

Découvert sur le Net, Ewen Queffeléant est mon quinzième joueur de guitare.

 

onze14

Ewen Queffeléant et Patrice le Guillou

 

 

Encore un autre Queffeléant et celui fait plutôt du jazz.

Ewen est le fils de Hervé Queffeléant (et le neveu de Pol Queffeléant) du groupe Triskell

 

Son premier cd décrit une musique "jazz-swing-celtique".

Ewen est également chanteur sur ce disque.

 

Professeur de musique, Ewen Queffeleant enseigne la guitare acoustique et la guitare électrique dans tous les styles (rock, blues, jazz) mais aussi la batterie, les percussions et...la harpe celtique.

 

Depuis Quelques années Patrice le Guillou (un autre guitariste et chanteur) a formé avec Ewen Queffeléant le groupe "Patewen".

Patewen donne des concerts de chansons folk et jazzy avec des reprises de Graeme Allwright, Bob Dylan, Donovan...ainsi que des chansons françaises.

 

En 2003, le groupe "Triskell" demande à Ewen de participer à leur cd "Avel Vor".

 

Ewen Queffeléant, encore un jeune guitariste Breton qui vaut le détour.

 

Après Pol, Hervé et Yann, Ewen fait vibrer à son tour le nom des Queffeléant dans la musique bretonne.

 

 

 

 

 

 

Autre grand de Bretagne : Jean-Luc Chevalier.

 

onze17

 

Né à Cholet en 1948, Jean-Luc Chevalier a déjà une longue carrière derrière lui.

Membre du groupe "Zig Zag" entre 1970 et 1977 avec Nobby Clarke, Jean Chevalier (un autre) et Antoine Chagnon.

Puis enregistrement avec le violoniste René Werneer et Jacques Emile Deschamps.

Jean-Luc Chevalier fait aussi du jazz avec des musiciens comme Dominique Lofficial, Didier Levallet et Christian Escoudé.

 

Ensuite, il devient membre du groupe "Magma".

Puis accompagnateur de Catherine Lara avant de refaire du jazz avec le quartet "Dromadaire".

Puis le "Zantic Quartet.

Côté celtique on note aussi une collaboration avec la harpiste Kristen Nogues en 1986.

 

A partir de 1988, Jean-Luc Chevalier devient le guitariste des Tri Yann.

Arrangements musicaux, guitares acoustiques et électriques et guitare basse dans certains morceaux.

 

Son style est vraiment très énergique.

Sur scène, Jean-Luc n'est pas du genre à se mettre en avant mais il assure un max.

Ses solos sont vraiment terribles !

 

Tout en restant membre de Tri Yann, Jean-Luc Chevalier continue de faire du jazz avec toute une série d'amis musiciens.

 

 

 

 

 

Dans cette "étude" des guitaristes de Bretagne, j'ai essayé d'être le plus complet possible.

Que les musiciens dont je ne parle pas me pardonnent mais je ne les connais pas tous.

je m'en voudrais de ne pas encore en citer quelques uns qui ont eux aussi, à un moment ou à un autre marqué l'histoire de la musique bretonne.

 

Gildas Arzel est né en 1961 de parents Bretons.

Gildas sera membre du groupe "Canada" durant de longues années.

Durant sa vie, il a beaucoup voyagé et a pratiqué de nombreux styles musicaux (blues, rock, folk).

Gildas a découvert la musique celtique grâce à Alan Stivell et Dan Ar Braz.

En folk, il a accompagné Gabriel Yacoub et en musique de variétés il a joué avec de très nombreux artistes dont Jean-Jacques Goldman et Yannick Noah.

 

Marc Peru joua avec Alan Stivell à la fin des années '70.

J'aimais beaucoup sa guitare acoustique dans les musiques improvisées de l'album "Journée à la maison".

 

Bernard Coutelan dont la chevelure faisait penser à celle de René Werneer joua avec Alan sur l'album "Légendes".

Il fit aussi un duo avec Alan Stivell pour le concert enregistré aux USA en 1982 (ce concert existe en vidéo).

 

Patrick Audouin (guitares, claviers, basse) joua fin des années '70 sur les premiers disques de Dan Ar Braz.

Depuis lors, il est membre du groupe "Triskell".

 

Pierre Chereze devint le guitariste du groupe "Ys" (Stive, Werneer, Thomas, Santangeli) en 1976 puis

du groupe "Keris" l'année suivante.

 

Jean-Marie Renard fut le guitariste du groupe Gwendal dans les années '70 avant d'en devenir le producteur.

Et François Ovide le relaya dans les années qui suivirent en même temps qu'un autre guitariste- violoniste Robert le Gall.

François et Robert jouèrent aussi ensembles dans le groupe "Iguane".

 

Jusqu'il y a peu, Hervé Kerneis était le violoniste des "Sonerien Du" mais il était aussi un très bon guitariste.

Je trouvais qu'il y avait beaucoup de finesse dans son jeu.

 

De même, Jacky Molard (Gwerz, Den, Pennou Skoulm...) est avant tout connu comme violoniste mais il se débrouille très bien à la guitare également.

 

 

 

Un petit dernier pour la route...Jean-Félix Lalanne.

 

  onze18

 

Né à Nice en 1962, Jean-Félix Lalanne est le frère de Francis Lalanne.

 

Surdoué de la guitare, il est déjà à 14 ans un de meilleurs guitaristes de l'Académie de Marseille.

A 17 ans , Jean-Félix Lalanne sort déjà son premier disque en retranscrivant pour la guitare des musiques de Chopin.

Il compose sa première symphonie à l'âge de 20 ans.

 

Tour à tour chef d'orchestre, compositeur, arrangeur, instrumentiste, producteur, Jean-Félix Lalanne excelle dans tous les domaines.

En 2000 il enregistre un nouveau disque "Autour de la guitare" qui réunit une série de chanteurs de de musiciens.

Il décide alors d'en faire un concert.

Et depuis, chaque année, le spectacle "Autour de la guitare" est renouvellé car Jean-Félix y invite des musiciens et artistes très différents.

 

En 2005, Jean-Félix écrit la "Symphonie Astrale", un grand orchestre et trois solistes : une harpe, une guitare et un piano.

 

Compositions pour le cinéma, spectacle mélangeant la guitare et le théâtre, duo avec le guitariste Michel Haumont, autant de projets qui vont dans toutes les directions et qui illustrent la carrière de Jean-Félix Lalanne.

A ce jour, Jean-Félix a déjà plus de 25 cd à son actif !

 

 

Mais la Bretagne dans tout cela me direz-vous.

 

Dans ses multiples collaborations, Jean-Félix avait déjà participé en 2001 à l'enregistrement du cd

"Gitar" de Soïg Siberil.

 

Mais c'est surtout parce qu'en 2011, Jean-Félix Lalanne décide cette fois de réunir des guitaristes autour d'un même style, la musique celtique.

Pour le dixième anniversaire de "Autour de la guitare" Jean-Félix fait appel à quatre guitaristes Bretons pour ce nouveau spectacle.

Gildas Arzel, Gilles Le Bigot, Soïg Siberil et Dan Ar Braz sont donc sur scène à ses côtés pour la tournée "Autour de la guitare celtique".

 

Une bien jolie idée que celle-là.

 

 

 

 

 

 

Nul doute qu'avec une telle équipe, un tel "Onze" la Bretagne est parée pour les plus grands défis musicaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rakaniac - dans Musique Bretonne
commenter cet article

commentaires

Esclarmonde 30/06/2012 23:00

Ces guitaristes ont des CV et des références impressionnantes, ils sont inconnus ce qui est parfaitement injuste ! J'ignorais que Francis Lalanne a un frère qui semble bien plus... discret ! Merci
pour tous ces portraits enthousiasmants et enthousiastes... Bises
Esclarmonde

canelle56 30/06/2012 09:22

Et bien voilà un article passionnant !!
DE quoi passer un grand moment en ta compagnie ..dernier morceau "geant "
Bises

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Some songs of Billy Ross Japan
    J'avais déjà présenté ce chanteur écossais en 2013, j'avais envie d'y revenir car j'adore sa voix. Pour rappel, Billy Ross avait pris le pseudo de "Japan" pour ne pas être confondu avec l'autre Billy Ross (chanteur du groupe trad. Ossian) et parce qu'il...
  • Arvest
    Arvest (qui signifie spectacle en Breton) est un groupe qui a été formé en 2000. Pourtant cela fait seulement deux ans que je l'ai découvert (honte sur moi !). Je connaissais vaguement le nom mais en regardant par hasard des vidéos sur You tube j'ai vraiment...
  • Quarante ans et plus
    Encore un article nostalgique avec l'évocation des artistes et des vinyles qui m'ont le plus marqué dans les années '70. J'ai ai déjà parlé à de nombreuses reprises mais j'avais 15 ans quand j'ai entendu Alan Stivell pour la première fois en 1972. A l'époque,...
  • Le Chapman stick
    Cette fois un article qui n'a rien à voir avec le celtique avec la présentation d'un instrument assez particulier. Membre de la famille des guitares, le Chapman stick a été créé en 1969 par Emmett Chapman et commercialisé à partir de 1974. C''est un instrument...
  • Julien Jaffrès
    Cette fois un article qui touche à la fois la Bretagne et la Belgique avec Julien Jaffrès un jeune guitariste très talentueux. En 1973, son père Gérard Jaffrès qui est un musicien Breton originaire de Saint-Pol-de-Léon vient s'installer en Belgique en...
  • John Carty
    John Carty est né à Londres et est issu d'une famille de musiciens. Son père John P.Carty était flûtiste, violoniste et joueur de banjo membre du Glenside Ceili Band de Londres dans les années '60. Dès son plus jeune âge, John Carty apprend à jouer des...
  • Niamh Ni Charra
    Née à Killarney dans le Conté de Kerry, Niamh Ni Charra a commencé à faire de la musique à l'âge de quatre ans. Elle a été fortement influencée par le style musical de sa région appelé "Sliabh Luachra", style très énergique fait de polkas et de slides....
  • Gerry O' Beirne
    Cette fois présentation d'un chanteur et guitariste irlandais que je connais depuis longtemps puisque son nom figure sur de nombreuses pochettes de cd. Gerry O' Beirne a en effet collaboré avec beaucoup d'artistes qui font partie de mes préférés, j'ai...
  • Arnaud Choutet
    Une fois n'est pas coutume, un article à propos de littérature puisque Arnaud Choutet est un écrivain mais qui publie des livres à propos de musique folk. Il m'avait contacté il y a deux ou trois ans via ce blog de musique celtique, nous avions échangés...
  • Capernaum
    Dans deux articles précédents, j'avais déjà eu l'occasion de présenter plusieurs versions d'une même chanson. Des comparaisons qui permettent à la fois de mesurer la richesse de certaines chansons traditionnelles et d'apprécier l'imagination et le ressenti...