Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 12:22

 

Sorti le 26 novembre 2012 "O Filles de L'eau" est le nouveau cd de Nolwenn Leroy.

J'étais curieux de découvrir ce disque deux ans après l'immense succès du cd "Bretonne".

 

filles3

 

Nolwenn cette fois a décidé d'écrire de nouvelles chansons dédiées aux filles de l'eau c'est à dire les sirènes et les femmes qui ont un lien avec la mer.

Des chansons originales donc qui n'ont plus rien à voir avec la musique traditionnelle ou avec des reprises de chants ayant rapport avec la Bretagne ou L'Irlande.

Comme expliqué dans divers interviews, Nolwenn Leroy rappelle cependant ses racines bretonnes et son attachement aux sonorités celtiques.

Elle avait d'ailleurs déjà incorporé dans certaines chansons de la harpe et de la flûte bien avant d'enregistrer "Bretonne".

 

"O Filles de L'eau" est donc un album dans un style "pop-variétés" où l'on entend entre autre des instruments traditionnels.

 

Comme le dit l'expression "never change a winning team" , Nolwen Leroy a de nouveau confié  la réalisation de ce cd à Jon Kelly.

Et Jon a engagé a peu près les mêmes musiciens pour l'enregistrement :

Emre Ramazanoglou (batterie et programmations),

John Paricelli (guitare, bouzouki, banjo),

Ruth Wall (harpe celtique),

Andy Cunning (accordéon)

Sam Dixon (basse)

Matt Johnson (claviers, programmations),

Boo Hewerdine (guitares, vocaux)

Olivier Kraus (violon, alto, violoncelle)

Ciara Newell   (vocaux)

 

Plus les deux "celtes" de l'étape :

John Mc Cusker au fiddle

et Mike Mc Goldrick aux flûtes et uilleann pipe.

 

filles2

 

Co-écrit avec Christophe Miossec, "Davy Jones" évoque un personnage légendaire du monde marin.

Chargé de veiller sur les âmes des personnes décédées en mer, Davy Jones est cette fois aux prises avec une sirène.

J'aime beaucoup les diverses intonations de la voix de Nolwenn sur ce titre.

Low whistle, fiddle et pipes donnent une habillage folk à cette musique.

 

Le single "Juste pour me souvenir" est rapidement devenu un succès.

Une musique très entraînante avec des temps forts et des passages plus doux.

Un morceau commercialement très bien construit et très agréable à écouter

Avec là aussi un bon équilibre entre instruments acoustiques et électriques.

"...juste un peu d'eau sur les lèvres

   juste pour me souvenir

   de ce dernier baiser amer

   juste avant de t'enfuir.

 

...Dis-moi juste que tu es ici

   sous l'océan enfoui

   dans les bras d'une sirène qui

   te chantera toute la nuit,

   te chantera toute la nuit..."

 

 

 

(Nolwenn ici avec ses musiciens de scène : Robert Le Gall, Kevin Camus, Michel Cocherman, Fred Renaudin)

 

Dix titres sont chantés en français,  deux en anglais et un en breton.

"Homeland" sur une musique majestueuse où on entend beaucoup de claviers.

Et "Limitless" où j'apprécie particulièrement la puissance de sa voix bien soutenue par la batterie et les percussions.

 

"Athès" est donc le seul titre en breton, une chanson qui a été écrite par Gwennyn.

Nolwenn a croisé la chanteuse Gwennyn sur des plateaux télé en Bretagne.

Sur scène, elles ont un musicien en commun, Kevin Camus qui joue de l'uilleann pipe (cornemuse irlandaise) et des whistles (flûtes).

"Ahès" et le second nom de "Dahud" la princesse qui, dans la légende de le ville d'Ys, ouvrit les portes

de la digue libérant ainsi les flots qui engloutirent la ville.

 

Dans "Ophélia" le piano se pose sur la voix de Nolwenn puis la musique se fait plus forte par moments.

"...ne me retiens pas...je retourne à la mer, je retourne à la mer..."

 

"Sixième continent" est assez rythmé avec un bel apport de la harpe, de la flûte et du bouzouki.

"...Sirène se plaint

    hurle chagrin

   jamais un bateau ne vient...

...Toujours elle a peur

   toujours elle implore

   Toujours. Elle chante, la la la la..."

un refrain très entraînant qui se termine comme une sorte de reel irlandais.

 

J'aime bien l'émotion qui se dégage de la voix de Nolwenn dans "j'ai volé le lit de la mer".

Un titre sur lequel il y a un très bon arrangement des "cordes".

"...ne te moque pas

 si j'ai volé le lit de la mer

 je l'ai gardé tout au creux d'un flacon de verre

 c'est ton odeur d'iode et d'ambre

 que j'ai emprisonnée.

 Ne te moque pas

 c'est pour ne rien oublier..."

 

filles1

 

Dans un style un peu "bues" le titre "A la vie à la mort" souligne que l'amour aide à traverser les épreuves et que les rêves à deux rendent plus fort.

 

"Aux filles de l'eau" rend également hommage au courage des sirènes.

"...Aux filles de l'eau

   qui où qu'elles aillent se lancent à fond

   dans la bataille..."

 

"Sur mes lèvres" est une chanson d'amour très poétique.

  A propos de quelqu'un qui voyage beaucoup mais ne se plait nulle part.

  "...sur mes lèvres il marche comme les dieux

      sur mes lèvres s'imagine au milieu

      sur les lèvres qu'il vient de m'inventer

      il semble comme gagné par l'obscurité..."

 

 

"Tout a une fin" plus dans un style "variétés" avec beaucoup de claviers et de "cordes".

"...tout a une fin, surtout les grands, grands, grands

    et ces puissants n'y penvent rien, rien, rien..."

 

Le titre "D'émeraude" termine le disque.

Une chanson à propos du temps perdu et des amours perdus avec de belles images descriptives.

Whistles, claviers et percussions clôturent cet album en beauté.

 

 

Merci à toi Nolwenn pour cette belle création.

 

 

 

 

Lire aussi :  Nolwenn Leroy

                   Bretonne...suite (Nolwenn Leroy)

                   Nolwenn Leroy aux Francofolies de Spa 2012

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rakaniac - dans Musique Bretonne
commenter cet article

commentaires

Françoise 31/01/2013 01:38

J'ai l'impression que le disque t'a beaucoup plu.

Je n'ai pour l'heure entendu que quelques morceaux et je les ai tous aimés. Cet album est plus personnel que "Bretonne". Merci pour toutes les informations que tu donnes dans ce billet.

Une jolie et talentueuse artiste, un plaisir. Aura-t-elle du succès au USA ? Elle vient de se lancer là-bas ; elle mérite de réussir.

Bonne nuit. A bientôt.

Claudine/canelle 28/01/2013 20:28

Quel beau parcours pour cette très belle dame si talentueuse !!merci pour ton bel hommage
bises

Esclarmonde 27/01/2013 22:29

Merci pour la découverte, le morceau "commercial" juste pour me souvenir est joli surtout si l'on pense à la production francophone du moment, assez calamiteuse... J'ai aimé aussi le joueur de tin
wistle, le genre de morceau qui devrait marcher, les gens ont je pense besoin d'une certaine authenticité...

Je pense même mieux apprécier cet album que 'Bretonne" car celui ci était fait de nombreuses reprise de standards celtiques et souffrait de comparaisons avec les multiples interprétions de ces
classiques. La présence celtique dans ses chansons est bien plus importante que tu le dis pour mon plus grand plaisir, merci pour la découverte, bises

Laret 27/01/2013 06:56

Je suis tres heureux du virage amorcé par Nolwenn avec le tres beau"Bretonne"...Une chanteuse estampillée pour moi "télé-réalité"devenait tres interessante.C'est mème le premier CD d'un artiste de
cette" famille" que j'achettais!!Et elle continue avec un album plus personnel,mais aussi interessant!!C'est tellement rare pour etre souligné:La"téléréalité"a accouché d'une véritable
artiste!!!Bon dimanche,Jean-Pierre

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Niamh Ni Charra
    Née à Killarney dans le Conté de Kerry, Niamh Ni Charra a commencé à faire de la musique à l'âge de quatre ans. Elle a été fortement influencée par le style musical de sa région appelé "Sliabh Luachra", style très énergique fait de polkas et de slides....
  • Gerry O' Beirne
    Cette fois présentation d'un chanteur et guitariste irlandais que je connais depuis longtemps puisque son nom figure sur de nombreuses pochettes de cd. Gerry O' Beirne a en effet collaboré avec beaucoup d'artistes qui font partie de mes préférés, j'ai...
  • Arnaud Choutet
    Une fois n'est pas coutume, un article à propos de littérature puisque Arnaud Choutet est un écrivain mais qui publie des livres à propos de musique folk. Il m'avait contacté il y a deux ou trois ans via ce blog de musique celtique, nous avions échangés...
  • Capernaum
    Dans deux articles précédents, j'avais déjà eu l'occasion de présenter plusieurs versions d'une même chanson. Des comparaisons qui permettent à la fois de mesurer la richesse de certaines chansons traditionnelles et d'apprécier l'imagination et le ressenti...
  • Damh the Bard
    Une de mes nouvelles découvertes grâce à mon ami Daniel qui habite en France. Damh the Bard (David Smith de son vrai nom) est né en juin 1965 à Redruth dans les Cornouailles anglaises. En 1971, ses parents déménagent dans le Sussex. Dès son plus jeune...
  • Saint Patrick était de retour
    Le 17 mars est une date importante pour des centaines de milliers d'Irlandais et d'Américains qui célèbrent de façon très démonstrative la fête de la Saint Patrick. Musiques, danses, bières à volonté, tenues extravagantes de couleur verte sont des choses...
  • Les années Werneer
    Petit article pour les nostalgiques des années '70 dont je fais partie. Entre 1971 et 1981, René Werneer fut une figure marquante de la musique folk en Bretagne et en France. En découvrant Alan Stivell en 1972, j'avais été marqué par ce violoniste à la...
  • Nathalie Moguérou Brignonen
    Un retour qui fait vraiment plaisir que celui de Nathalie Moguérou (son nom d'épouse) autrefois connue sous le nom de Nathalie Brignonen. Un retour sans en être vraiment un puisque depuis ses débuts (d'abord en amateur) en 1981 Nathalie n'avait jamais...
  • Flash-back vers Nolwen
    Retour vers une chanteuse que j'avais présentée en 2006 au tout début de ce blog. Probablement pas très connue et que l'on a parfois confondue avec Nolwenn Leroy, Nolwen méritait bien un second article sur ce blog. Car il s'agit d'une chanteuse de talent...
  • Loreena McKennitt
    J'avais déjà évoqué cette artiste dans mon article "Celtes que j'aime" en 2013. Voici quelques lignes pour le compléter et finir en beauté cette année 2016. Loreena McKennitt est née en 1957 dans le Manitoba au Canada. Ses parents avaient des origines...