Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 23:48

Petit article cette fois à propos d'une chanson traditionnelle très connue en Irlande.

Je l'avais découverte avec le groupe Planxty.

Ce titre se trouve sur l'album "Cold blow and the rainy night" sorti en 1974.

A l'époque, Donal Lunny avait pris un peu de recul par rapport à Planxty pour se consacrer d'avantage à son autre groupe le "Bothy Band".

C'est Johnny Moynihan (bouzouki, fiddle , whistle, chant) qui l'avait partiellement remplacé sur ce disque.

(partiellement car Donal avait tout de même participé à cet enregistrement).

 

johnny-monyhan2.jpg

                                                              Johnny à l'époque des Sweeney's men 


Même s'il est moins médiatisé que les autres membres, Johnny Moynihan a marqué la musique irlandaise.

C'est lui qui importa le bouzouki en Irlande (très vite suivi par son compère Andy Irvine).

Après plusieurs séjours dans les Balkans, lui et Andy tombèrent sous le charme de ce style de musique et de cet instrument qui est aussi très répandu en Grèce.

 

Johnny Moynihan eut donc envie d'utiliser cet instrument dans la musique irlandaise.

D'abord dans son premier groupe les "Sweeney's Men" fin des années '60.

Puis dans "Planxty" et dans "De Dannan" dont il fut membre également.

 

Guitariste au départ, Donal Lunny s'intéressa de très près au bouzouki au point d'en faire son instrument de prédilection.

Ce fut exactement la même chose pour Alec Finn qui devint un maître du bouzouki au sein de De Dannan.

 

Bothy Band, Planxty, De Dannan, soit les trois plus grands groupes irlandais des années '70 avaient donc tous leur ou leurs joueurs de bouzouki à cette époque.

De nombreux luthiers se mirent alors à fabriquer ces instruments qui étaient de plus en plus demandés.

A la demande des musiciens, ils fabriquèrent des instruments avec un fond plat (au lieu de bombé) qui étaient plus pratiques pour jouer assis.

Ces "irish bouzoukis" sont donc moins sonores que leurs cousins grecs (caisse de raisonance plus petite à cause de sa forme aplatie).

Mais ce n'est pas un problème car le bouzouki est d'avantage utilisé comme instrument d'accompagnement en Irlande alors qu'en Grèce c'est un instrument de soliste.

voir aussi : La révolution du bouzouki

                  Quatre détonateurs de la musique irlandaise   

 

 

Voici donc "P stands" chantée par Johnny Moynihan et le groupe Planxty.

 

stands1

Johnny dans les années '2000.


Cela démarre assez lentement, pour s'accélérer ensuite à grand renfort de mandolines et de bouzoukis.

 

 

 

 

As I walked out on a bright May morn,
to take a pleasant walk.
I sat me down upon an old stone wall,
to hear two lovers talk.
For to hear what they might say my friend,
hear what they might say.
So I might learn a little more about life
before I go away.

Chorus:
"P" stands for Paddy, I suppose.
"J" for my love John.
"W" stands for folks with you
and Johnny is the fairest man.
Johnny is the fairest man she said,
Johnny is the fairest man.
And I don't care what anybody says
for Johnny is the fairest man.


Don't sit you down beside me, he said.
Not now nor any other day.
I hear that you have another little lad
and your heart's no longer mine.
Your heart's no longer mine he said,
Your heart's no longer mine.
I hear that you have another little lad
and your heart's no longer mine.

Chorus

I'll go climb a tall fine tree,
up to a Wild Bird's nest.
When I'll come down I'll care a little more
about the girl that I love best.
The girl that I love best he said,
the girl that I love best.
When I'll come down I'll care a little more
about the girl that I love best.

Chorus

 

Traduction du refrain :

 

"P" pour Paddy, je suppose.
"J" pour mon amour John.
"W" pour les gens avec vous
et Johnny est le plus bel homme.

Johnny est le plus bel homme dit-elle,
Johnny est le plus bel homme.
Et je me moque de ce que les autres disent
car Johnny est le plus bel homme.

 

 

 

Voici à présent une autre version par la chanteuse Cara Dillon dont je vous ai déjà parlé dans un article précédent.

 

stands3

 

Ici le rythme est nettement plus rapide et l'uilleann pipe renforce le côté entraînant de ce morceau.

Magnifique voix ,bien sûr, de la jeune Cara Dillon qui fait partie de mes interprètes préférées.

Cara Dillon est une des valeurs sûres de la nouvelle scène irlandaise.

Connue également au niveau international.

Son mari, Sam Lakeman, est à la fois son claviériste et son guitariste.

Il l'accompagne sur scène et sur disques.

 

Par rapport à la version de Planxty, Cara change légèrement la mélodie dans sa manière de chanter.

Cornemuse irlandaise, guitare et banjo mettent bien en valeur sa superbe voix.

J'aime beaucoup cette version de 2006.

 

 

 

 

 

 

Enfin une version complètement à capella avec six voix féminines.

J'ai découvert "Liadan" sur You Tube en cherchant des vidéos pour cet article.

 

stands4

 

Formé en 2004, ce groupe de jeunes musiciennes originaires de Limerick et de Galway compose et joue de la musique traditionnelle.

Sile Denvir (harpe), Deirdre Chawke (accordéon), Elaine Cormican (whistles), Valerie Casey (fiddle), Claire Dolan (fiddle) et Catherine Clohessy (flûte), six jeunes femmes très talentueuses qui explorent la musique de façon très innovante.

Déjà deux cd à leur actif ainsi que des participations à de nombreux festivals dont le "Pan celtic festival" et l'interceltique de Lorient.

Et aussi des tournées aux U.S.A et au Japon en compagnie des célèbres "Chieftains".

 

J'apprécie particulièrement les harmonisations de cette version de Liadan.

Un nom à retenir.

 

 

 

 

Quelle version préférez-vous ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Rakaniac - dans Musique Irlandaise
commenter cet article

commentaires

fayet philippe 27/01/2015 06:18

bonjour je recherche des stands d’objets celtique pour une manifestation qui se fais prés de clermont fd le 7 mars 2015 si vous avez des contacts vous serais bien sympa de me mettre en contact . cordialement.

daniel parmentier 27/02/2014 21:39

Effectivement les 2 versions féminines m'interpellent et je les apprécie.

Rakaniac 02/01/2013 23:58

Merci Victor pour ces précisions.
Grâce à vos liens, je suis allé écouter les trois morceaux sur You Tube. J'aime bien "Julia Delaney " (que je connaissais déjà par d'autres interprètes).
"Les trois hommes noirs" est très agréable pour ses arrangements vocaux et la sonorité des instruments me fait un peu penser au groupe Malicorne que vous connaissez sans doute.
Merci pour cette découverte car je dois bien avouer ne pas connaître grand chose dans les groupes folk du Québec et du Canada ( à part "La Bottine souriante", "Le Chêne Vert", la famille Leahy et
Loreena McKennit).
A bientôt

Victor 02/01/2013 02:52

Bien le bonjour!

Barde est une sorte de groupe culte de ce côté-ci de l'Atlantique, qui a sensiblement marqué plusieurs générations de musiciens et dont l'influence se fait encore sentir dans les sessions. Basé à
Montréal, il était composé de québécois, d'américains et d'irlandais et chantait en français, anglais et gaélique.

Pendant longtemps, il n'existait pour les découvrir que les rares disques vinyles originaux et d'encore plus rares copies pirates, mais il y a quelques mois à peine, des téléchargements de leurs
pièces sont devenus disponibles légalement. Mais seulement aux États-Unis par contre.

Voici quelques échantillons:
http://www.youtube.com/watch?v=iKGafhWW4Cg
http://www.youtube.com/watch?v=g9S_KsCKvU8
http://www.youtube.com/watch?v=WTuXqz7ykCs

C'est en cherchant sur leurs pièces que je suis tombé sur votre blogue - d'ailleurs vraiment captivant et instructif!! Beau travail!

Rakaniac 01/01/2013 23:08

Merci Victor pour votre commentaire.
Je n'avais jamais entendu parler du groupe "Barde".
Du coup je suis allé m'informer un peu sur le Net.
Sur You Tube par contre, je n'ai rien trouvé.

Victor 01/01/2013 19:30

J'aime beaucoup les trois versions, mais plus spécifiquement celle de Planxty et celle du groupe féminin.

J'ai découvert cette chanson avec le groupe Barde, dans son album éponyme sorti en 1977. La version de Barde ressemble beaucoup à celle de Planxty, mais a capella et avec des harmonies de voix
envoûtantes.

Rakaniac 25/11/2012 22:16

Jean-Pierre, Canelle et Esclarmonde , content de voir que vous aimez ces interprétations de cette chanson.
Même si Planxty reste mon groupe irlandais préféré, j'ai une petite préférence pour la version plus rapide de Cara Dillon mais j'aime bien les deux autres aussi.
Sur You Tube, il y a une dizaine de versions différentes mais je n'ai pas trouvé celle que je cherchais du groupe Shantalla. C'est une version encore plus rythmée que celle de Cara Dillon.
Shantalla est un groupe irlandais dont les membres ont la particularité d'habiter en Belgique !
Un très bon groupe également dont je vous parlerais peut-être un jour ou l'autre.

Esclarmonde 24/11/2012 16:24

J'aime bien Planxty mais j'avoue que là, je préfère la version plus dynamique de Cara Dillon et les jolis voix de ce groupe féminin... Il faut dire que cela m'est toujours agréable de découvrir
déja, des artistes irlandais contemporains (j'en connais peu) et des femmes naturelles et sans artifices qui éblouissent le public avec leur seule voix et leur seul talent... merci encore à toi
pour ces découvertes, bises

Claudine /canelle 24/11/2012 08:48

J'aime l'original en priorité , mais j'avoue que la voix claire de ce groupe de "Filles "est géniale ..
Donc les trois versions me vont bien car toutes différentes !mais bien agréables à écouter
Merci Rakaniac

Laret 24/11/2012 07:49

Planxty,Andy Irvine,Sweeney's men(que l'on présenta comme le véritable premier groupe de Folk-rock,avec Terry Woods,futur Steeleye Span!).Que de souvenirs merveilleux,mais aussi que
d'informations.Merci beaucoups,bonne journée,Jean-Pierre

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Niamh Ni Charra
    Née à Killarney dans le Conté de Kerry, Niamh Ni Charra a commencé à faire de la musique à l'âge de quatre ans. Elle a été fortement influencée par le style musical de sa région appelé "Sliabh Luachra", style très énergique fait de polkas et de slides....
  • Gerry O' Beirne
    Cette fois présentation d'un chanteur et guitariste irlandais que je connais depuis longtemps puisque son nom figure sur de nombreuses pochettes de cd. Gerry O' Beirne a en effet collaboré avec beaucoup d'artistes qui font partie de mes préférés, j'ai...
  • Arnaud Choutet
    Une fois n'est pas coutume, un article à propos de littérature puisque Arnaud Choutet est un écrivain mais qui publie des livres à propos de musique folk. Il m'avait contacté il y a deux ou trois ans via ce blog de musique celtique, nous avions échangés...
  • Capernaum
    Dans deux articles précédents, j'avais déjà eu l'occasion de présenter plusieurs versions d'une même chanson. Des comparaisons qui permettent à la fois de mesurer la richesse de certaines chansons traditionnelles et d'apprécier l'imagination et le ressenti...
  • Damh the Bard
    Une de mes nouvelles découvertes grâce à mon ami Daniel qui habite en France. Damh the Bard (David Smith de son vrai nom) est né en juin 1965 à Redruth dans les Cornouailles anglaises. En 1971, ses parents déménagent dans le Sussex. Dès son plus jeune...
  • Saint Patrick était de retour
    Le 17 mars est une date importante pour des centaines de milliers d'Irlandais et d'Américains qui célèbrent de façon très démonstrative la fête de la Saint Patrick. Musiques, danses, bières à volonté, tenues extravagantes de couleur verte sont des choses...
  • Les années Werneer
    Petit article pour les nostalgiques des années '70 dont je fais partie. Entre 1971 et 1981, René Werneer fut une figure marquante de la musique folk en Bretagne et en France. En découvrant Alan Stivell en 1972, j'avais été marqué par ce violoniste à la...
  • Nathalie Moguérou Brignonen
    Un retour qui fait vraiment plaisir que celui de Nathalie Moguérou (son nom d'épouse) autrefois connue sous le nom de Nathalie Brignonen. Un retour sans en être vraiment un puisque depuis ses débuts (d'abord en amateur) en 1981 Nathalie n'avait jamais...
  • Flash-back vers Nolwen
    Retour vers une chanteuse que j'avais présentée en 2006 au tout début de ce blog. Probablement pas très connue et que l'on a parfois confondue avec Nolwenn Leroy, Nolwen méritait bien un second article sur ce blog. Car il s'agit d'une chanteuse de talent...
  • Loreena McKennitt
    J'avais déjà évoqué cette artiste dans mon article "Celtes que j'aime" en 2013. Voici quelques lignes pour le compléter et finir en beauté cette année 2016. Loreena McKennitt est née en 1957 dans le Manitoba au Canada. Ses parents avaient des origines...