Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 22:22

Le 16 février 2012, Alan Stivell remplissait donc l'Olympia de Paris à l'occasion du 40 ème anniversaire de son concert de 1972.

 

Parmi les musiciens invités, le guitariste Dan Ar Braz et le violoniste René Werneer qui accompagnaient Alan  à l'époque.

Si l'image de Dan Ar Braz (carrière solo, Héritage des Celtes) est restée bien présente à l'esprit de la plupart des amateurs de celtique, beaucoup d'entre nous avaient perdu de vue René Werneer.

 

René avait fait ses débuts dans la musique folk en 1971 aux côtés de Gabriel Yacoub.

Fin de cette même année, Alan va les engager tous les deux pour faire partie de son nouveau groupe.

René Werneer restera quatre ans aux côtés d'Alan avec qui il enregistrera quatre disques :

ReneAlan

                                                      Alan et René en 1973

 

 

A l'Olympia (1972)

Chemins de terre (1973)

A Langonnet (1974)

A Dublin (1975).

 

Dans l'intervalle, René se produira deux fois au Festival de Kertalg (Moëlan sur Mer) en 1972 et 1973.

Sur les 33 tours extraits de ces festivals, René joue des morceaux soit en solo, soit avec Gabriel Yacoub ou encore avec le chanteur Happy Traum (USA).

A ces festivals, René rencontrera aussi les membres du groupe irlandais Planxty qui l'inviteront à jouer avec eux sur scène.

 

Fin 1975, Alan s'oriente vers d'autres projets (disque "Treman Inis" en l'honneur de poètes bretons) et se sépare de ses musiciens à l'exception de Dan Ar Braz.

 

René Werneer, Michel Santangeli, Jacky Thomas et Pascal Stive vont alors former le groupe "Ys" en compagnie du guitariste Pierre Chereze.

En 1976, ils enregistrent le disque "Madame la Frontière".

Et ce groupe (dont les sonorités rappelaient en partie celles du disque "A Dublin") remporta un certain succès.

Pour les avoir vus en concert à Liège à l'époque, je confirme qu'ils s'y entendaient pour mettre de l'ambiance.

 

Fin 1976, "Ys" se sépare pourtant et tandis que ses trois compères forment le groupe "Keris", René Werneer rejoint "Malicorne" sur scène (remplacement provisoire de Laurent Vercambre) durant un an.

 

En 1977, il se lance ensuite dans le projet musical "L' Habit de Plumes".

Claude Alvarez-Pereyre (violon) , Jean Chevalier (batterie), Claude Le Péron (basse), Jean-Luc Chevalier (guitares) Brian Gulland (basson-flûtes) font partie de ce groupe.

La musique de l'Habit de plumes est un mélange de pop-rock, de musique folk et médiévale.

En plus de jouer de plusieurs instruments, René y chante également.

En 1978, "Ecoutez tous pauvres et riches" sera le second album de l'Habit de plumes.

 

Puis en 1980, il enregistre avec la chanteuse Catherine Ribeiro l'album "la Déboussole"

 

Nouveau disque en 1981 avec " Musiques traditionnelles et savantes pour les violons" encore en duo avec Claude Alvarez-Pereyre dans un style complètement acoustique.

 

Après cela, René participe à des festivals de musique irlandaise avec le guitariste Alem Alquier

avant de former "La Réjouissance française " un quatuor à cordes.

C'est avec ce quatuor (François Cosic (violon), Philippe Hoclet (alto), Dominique Puchard (violoncelle))

qu'il participe en 1990 au cd "Bel" de son ami de toujours Gabriel Yacoub.

 

Ensuite, René Werneer quitte la scène pour se consacrer à l'enseignement.

Et d'après une de ses élèves, René oriente uniquement ses cours sur la musique classique.

Très peu intéressé par les musiques récentes et critique par rapport à la société actuelle, René donne

des cours très variés qui vont bien au delà du cadre de la musique.

"De véritables leçons de philosophie" dit-elle.

En plus de la musique, René Werneer transmet à ses élèves un goût et une ouverture pour tout les arts en général (peinture, littérature...).

Pas étonnant que, pour les étudiants motivés, ce professeur soit particulièrement apprécié.

 

 

 

En rejoignant Alan sur la scène de l'Olympia, cela fait donc longtemps que René Werneer ne s'est plus produit en public. 

Dans une interview avant ce concert, Alan a dit qu'il n'avait plus vu René Werneer depuis cette époque (1975).

L'émotion est donc grande lors des retrouvailles sur scène.

 

renewer

 

Emotion pour moi aussi car comme déjà expliqué dans des articles précédents René fait partie des idoles de ma jeunesse.

Il faut dire que son style était étonnant.

Parfois sautillant, toujours souriant, René Werneer impressionnait par sa virtuosité et par la qualité de ses arrangements au violon.

Appelé "fiddle" (comme en Irlande et en Ecosse) ce violon me donnait l'impression d'être magique.

C'était la première fois que j'entendais jouer de cette manière cet instrument que je croyais réservé à la musique classique.

Avec la harpe, les flûtes, la guitare électrique, la batterie, la basse, le dulcimer, l'orgue...et le fiddle, la musique d'Alan Stivell partait vraiment dans toutes les directions.

Quelle richesse de sonorités, quelle diversité !

 

Je n'ai hélas pas eu la chance d'assister à ce concert mais d'après les infos récoltées sur le Net, ce fut grandiose.

Alan démarra en s'adressant au public.

En 1972, il n'avait pas imaginé tout ce que que ce spectacle à l'Olympia allait déclencher.

Ni cet engouement du public à son égard.

Il rappela aussi que c'est la harpe recrée par son père (Jord Cochevelou) qui était à la base de toute sa prise de consience et de sa démarche musicale. 

 

Alan et ses invités ont interprétés pas moins de 32 titres dans ce concert de 2012.

Deux parties plus les rappels qui ont permis aux spectateurs de ré-entendre tous les titres de 1972 plus des morceaux puisés dans tout le répertoire d'Alan (Ne bado ket atao, Brian Boru, Té, Bleimor le Bagad, Son ar chistr...)

Un public qui ne se contenta pas seulement d'applaudir mais qui dansa aussi sur certains titres (An Dro...).

 

Alan était entouré de sa nouvelle équipe : Marcus Camus (batterie-percussions) , Gaëtan Grandjean (guitares), Raphael Chevalier (violon-mandoline) et Edouard Leys (claviers).

Plus le Bagad Quic -en- Grogne de Saint- Malo (cornemuses, bombardes, tambours), Nolwenn Leroy (chant),  Robert le Gall (direction musicale-mandoline-violon), Dan Ar Braz (guitare électrique) , Kevin Camus (whistle-uilleann pipe), Pat O' May (guitare électrique), Johann Mac Iver (flûte-small pipe- chant) et bien sûr René Werneer.

 

Quelques images de ces retrouvailles :

The trees they grow high

 

 

 

 

Puis "The King of the Fairies"

avec trois violonistes René (années '70) + Robert Le Gall (années '90) + Raphael Chevalier (années 2010).

 

 

 

 

Bien entendu, ce concert 2012 va faire l'objet d'un dvd qui sortira dans peu de temps.

 

 

A noter enfin qu'Alan vient de sortir un cd best-of "Ar Pep Gwellan"

 

renewer3

 

Ce double album reprend une série de 16 chansons sur premier cd et la ré-édition remastérisée du concert à l'Olympia de 1972 sur le second.

 

 

Alan, René, Dan, Nolwenn, Robert et les autres...merci d'être là !

Trugarez Vraz !

 

renewer2

 

 

Pour d'autres infos et photos :

 

link

 

link

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rakaniac - dans Alan Stivell
commenter cet article

commentaires

ESTEVAN 28/10/2015 16:39

Quelle merveille ce site, toute ma jeunesse. Je souhaiterais rendre hommage à un très bon violoniste, qui avait remplacé René après son départ, il s'agit de Padrig Quérré, qui vit toujous en Bretagne, oublié de tous;;;

Rakaniac 29/10/2015 22:28

Merci pour vos compliments.
Patrig Quérré, j'y avais fait allusion dans mon article "les groupes d'Alan Stivell". Il y avait même une vidéo d'Alan en concert en Irlande dans laquelle on voyait Patrig Quérré et les autres musiciens.
Par contre, je ne sais pas du tout ce que ce violoniste est devenu par la suite.

Esclarmonde 25/02/2012 07:50

Je n'ai jamais entendu parle de René Werneer mais c'est le type d' "homme de l'ombre" qui est en fait indispensable, époque magique ces années 70 mais hélas, j'étais bien trop petite pour en
profiter ! Passe un très bon week-end
Bises
Esclarmonde

Laret Jean-Pierre 23/02/2012 08:55

Un grand merci pour toutes ces infos sur des musiciens que j'aime beaucoup,Gabriel Yacoub,YS,Planxty,Malicorne,Dan Ar Braz......Dommage que l'Olympia soit trops loin pour nous,en Belgique.Pour
l'instant,j'essaie d'économiser pour le festival"CROPREDY" de Fairport Convention,début aout.J'y ai jamais été!!!Et je viens de recevoir le programme complet des 3 jours....

Joëlle Eichenberger 23/02/2012 08:33

Merci pour ce superbe article et les magnifiques photos; c'est toujours un plaisir que de voir Alan Stivell "à l'ouvrage"; ses musiques m'accompagnent depuis 1971 et à chaque fois que j'écoute
"l'air des montagnes", c'est comme si je le découvrais pour la première fois! Merci Alan pour ce magnifique cadeau!

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Niamh Ni Charra
    Née à Killarney dans le Conté de Kerry, Niamh Ni Charra a commencé à faire de la musique à l'âge de quatre ans. Elle a été fortement influencée par le style musical de sa région appelé "Sliabh Luachra", style très énergique fait de polkas et de slides....
  • Gerry O' Beirne
    Cette fois présentation d'un chanteur et guitariste irlandais que je connais depuis longtemps puisque son nom figure sur de nombreuses pochettes de cd. Gerry O' Beirne a en effet collaboré avec beaucoup d'artistes qui font partie de mes préférés, j'ai...
  • Arnaud Choutet
    Une fois n'est pas coutume, un article à propos de littérature puisque Arnaud Choutet est un écrivain mais qui publie des livres à propos de musique folk. Il m'avait contacté il y a deux ou trois ans via ce blog de musique celtique, nous avions échangés...
  • Capernaum
    Dans deux articles précédents, j'avais déjà eu l'occasion de présenter plusieurs versions d'une même chanson. Des comparaisons qui permettent à la fois de mesurer la richesse de certaines chansons traditionnelles et d'apprécier l'imagination et le ressenti...
  • Damh the Bard
    Une de mes nouvelles découvertes grâce à mon ami Daniel qui habite en France. Damh the Bard (David Smith de son vrai nom) est né en juin 1965 à Redruth dans les Cornouailles anglaises. En 1971, ses parents déménagent dans le Sussex. Dès son plus jeune...
  • Saint Patrick était de retour
    Le 17 mars est une date importante pour des centaines de milliers d'Irlandais et d'Américains qui célèbrent de façon très démonstrative la fête de la Saint Patrick. Musiques, danses, bières à volonté, tenues extravagantes de couleur verte sont des choses...
  • Les années Werneer
    Petit article pour les nostalgiques des années '70 dont je fais partie. Entre 1971 et 1981, René Werneer fut une figure marquante de la musique folk en Bretagne et en France. En découvrant Alan Stivell en 1972, j'avais été marqué par ce violoniste à la...
  • Nathalie Moguérou Brignonen
    Un retour qui fait vraiment plaisir que celui de Nathalie Moguérou (son nom d'épouse) autrefois connue sous le nom de Nathalie Brignonen. Un retour sans en être vraiment un puisque depuis ses débuts (d'abord en amateur) en 1981 Nathalie n'avait jamais...
  • Flash-back vers Nolwen
    Retour vers une chanteuse que j'avais présentée en 2006 au tout début de ce blog. Probablement pas très connue et que l'on a parfois confondue avec Nolwenn Leroy, Nolwen méritait bien un second article sur ce blog. Car il s'agit d'une chanteuse de talent...
  • Loreena McKennitt
    J'avais déjà évoqué cette artiste dans mon article "Celtes que j'aime" en 2013. Voici quelques lignes pour le compléter et finir en beauté cette année 2016. Loreena McKennitt est née en 1957 dans le Manitoba au Canada. Ses parents avaient des origines...