Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 09:03
Je n'en avais pas encore parlé mais ce groupe a été très présent sur la scène irlandaise pendant deux décennies.
En 1977, Paul Roche (flûtes), Maurice Lennon (Fiddle), Kieran Hanrahan (banjo), Tommy Hayes (bodhran) et Tony Callinan (guitare & chant) se rencontrent à Ennis (Conté de Clare) et décident de former un groupe.
Ils prennent le nom de "Stockton's Wing" en référence à "Backstreets"une chanson de Bruce Springsteen (...slow dancin'in the dark on the beach at Stockton's Wing...).

sto4.jpg

En 1978, ils enregistrent leur premier album.
Un disque que je ne connais pas mais vous pouvez en écouter des extraits en cliquant ci-dessous.
link 


En 1979, Mike Harahan (le frère de l'autre) remplace Tony Callinan comme chanteur et guitariste.
"Take a Chance" est le nom de leur deuxième album paru en 1980.
Ce qui m'a de suite frappé en écoutant Stockton's Wing c'est leur densité musicale et la grande présence de chaque instrumentiste.
Au niveau sonorités, il y a une ressemblance avec les premiers disques de De Dannan.
Le banjo omniprésent mêlé au son du fiddle et des flûtes est vraiment caractéristique du son des Stockton's Wing.
Il y a dans cette musique quelque chose de gai, de festif alors que d'autres irish bands sont plus mélancoliques.
sto5.jpg
De même, beaucoup d'enthousiasme dans leur manière de chanter.
La voix de Mike est à la fois douce et envoûtante. 
J'aime beaucoup les titres "Fiddler John" ou "Ten Thousand Miles".
Aussi les jigs "My darling asleep" ou la suite "Austin Tierneys" où flûte, banjo et fiddle tirent la mélodie.
Remarquable également le titre "The Postman" qui est un solo de bodhran du terrible Tommy Hayes.
Maura O'Connell, Tony Callinan et Philip Begley participent aussi à ce disque.

Bien dans la lignée de leur premier disque, l'album "Take a chance" est très représentatif des premières années de Stockton's Wing.
link


"Light in the Western Sky" sorti en 1982 marque un premier tournant dans l'histoire du groupe.
Si les cinq musiciens sont toujours bien là, ils sont renforcés par Fran Breen (batterie) et par Steve Cooney (basse et guitare) dont l'influence sera importante sur ce disque.
D'autres musiciens comme James Delaney, Charlie Lennon, Aine O'Connell ou le producteur PJ Curtis interviennent de temps à autre sur cet album.

Light in the Western Sky est en fait l'album qui m'a fait découvrir les Stockton's Wing.
J'ai de suite été intéressé par le côté cool de ce groupe qui prenait la musique irlandaise par un autre biais que je que j'avais entendu auparavant.
Un aspect plus joyeux mais tout aussi professionnel que les autres groupes.
Car les membres de ce band sont tous des virtuoses.

Cette fois les chansons sont signées Mike Hanrahan.
Avec des titres comme "Walk Away", "Beneath the Shade" ou "Beautiful Affair" qui allaient rapidement devenir des "tubes" du groupe.
De nombreuses très bonnes choses dans ce disque comme les arrangements de cordes sur "Dirt track to the Sky" ou le fantastique jeu de bodhran de Tommy Hayes sur la suite de reels "Lucy Campbell's".

sto1.jpg

Le titre qui m'a le plus marqué est "The Golden Stud".
C'est un morceau que j'adore jouer au whistle.
Cela commence d'abord lentement avec "Tommy People's jig" puis le rythme s'accélère pour faire place à deux reels "The Golden Stud" et "The Morning Dew" qui sont très connus.
Whistle, mandoline, fiddle, guitare et bodhran (bien soutenus par la basse de Steve Cooney) sont déchaînés dans ce morceau.


C'est donc en toute logique que j'ai voulu me procurer leurs autres disques.

"Take One " sort en 1985, c'est un album live enregistré à Dublin et à Galway.
Tommy Hayes a quitté le groupe et est remplacé par le batteur Fran Breen.
De même, le bassiste Tony Molloy joue à la place de Steve Cooney.
Le producteur Bill Whelan (Riverdance) ajoute des claviers ça et là.
Principalement des reprises pour ce disque très enthousiaste où nos six compères sont en très grande forme.
Basse et batterie sont plus présents, tout en maintenant en bon équilibre entre les sons plus graves et les instruments plus aïgus.

Des chansons comme "Walk Away", "In our World" ou "Beautiful Affair" sont très acclamées par le public et reprises en coeur.
La suite de reels "The Chicago set" alterne les passage plus acoustiques avec ceux plus électriques.
Toujours ces mélanges fiddle-whistle-mandoline ou fiddle-flûte-banjo qui sont vraiment la "marque de fabrique" de Stockton's Wing.
Terrible banjo de Kieran Hanrahan dans le titre "Mason's Apron".
Et enfin, superbe reprise de la suite "The Golden Stud" dans une version encore meilleure que dans le disque précédent.
sto2.jpg
Encore un que je ne peux que vous recommander.
link


Déjà amorcé dans le cd précédent, le tournant vers des sonorités plus électriques est très marqué dans "Full Flight" paru en 1986.
John Walsh est le nouveau bassiste du groupe qui embauche aussi un claviériste : Peter Keenan.
Sept membres donc pour Stockton's Wing qui nous livre là un album de très belle facture.
Quatre titres (Avondale, New Clare Ravival, Why wait until Tomorrow et So Many Miles) vont carrément devenir des hits.
Après des tournées en Europe et en Australie, Stockton's Wing remportera un grand succès aux U.S.A. dans les villes de Chicago, Boston et New York.

En plus des flûtes et whistles, Paul Roche se débrouille bien au saxophone.
Pour l'enregistrement, le saxophoniste Carl Geraghty était venu leur prêter main forte par de très jolies interventions.
Dans "New Clare Revival" Kieran Hanrahan, Maurice Lennon et Paul Roche sont en super forme.
"Avondale" permet une fois de plus d'apprécier la belle voix de Mike Hanrahan.
"So Many Miles" est une chanson qui respire la bonne humeur.
Et ainsi de suite, car ce disque est excellent de bout en bout.
A écouter donc.


Fran Breen quitte le groupe et est remplacé par le batteur Robbie Casserley.
Les Stockton's Wing sont donc toujours sept pour "Celtic Roots Revival" enregistré en 1987.
L'album est un peu plus acoustique que le précédent sauf dans les passages où les claviers sont très présents.

Toujours des airs traditionnels ou des compositions des divers membres du groupe ainsi que des chansons écrites par Mike Hanrahan.

"Feasta na Féinne" est une chanson à caractère historique.
Chantée en Gaélique, elle raconte l'histoire de la Fianna, l'armée Irlandaise au troisième siècle.
Durant le règne de Cormac Mac Art. Ils devaient faire le bien dans toute l'Irlande.
La chanson raconte que pour être enrôlés dans cette armée, les candidats devaient passer de sévères tests physiques et prouver leur aptitude au combat.
En plus ils devaient être des poètes accomplis et lire des livres de philosophie.
Festoyer, chasser et faire de la musique étaient leurs autres occupations.
Ils chantaient...The Dord Fiann...


"Stone Grey Pier" est un autre titre qui me plait particulièrement.
La musique est traditionnelle et me fait très fort penser à "Telenn Gwad" d'Alan Stivell.
Mike Hanrahan en a composé les paroles.
La voix de Mike est tout en douceur et même assez émouvante.
La mandoline et le contre-chant des whistles y sont tout simplement remarquables.

Encore un bon disque.



Cinq ans vont s'écouler avant que les Stockton's ne refassent un cd.
"The Crooked Rose" paraît donc en 1992.
Retour à un style plus acoustique même si Peter Keenan est toujours bien là avec ses claviers.
Et si Bill Whelan ajoute encore des claviers par moments.
Si Mike Hanrahan, Paul Roche et Maurice Lennon sont toujours là, Davey McNevin a remplacé Kieran Hanrahan au banjo et à la mandoline.
Musicien invité, Mel Mercier pimente le tout de ses inverventions au bodhran ou aux bones.

Je trouve cette fois que l'arrangement des chansons est plus dans un style "variétés" et la voix de Mike Hanrahan est toujours aussi envoûtante.
"Angel" est une chanson d'amour avec un très beau texte et de très belles harmonisations de claviers et de fiddle.
"Chassing down a Rainbow" est magnifiquement harmonisée elle aussi.
L'arrangement des vocaux est aussi une des spécialités de Stockton's Wing.
Ces musiciens prennent beaucoup de plaisir à chanter et cela s'entend.

Et comme toujours, de terribles instrumentaux.
"Aaron's Key" est une suite de gigues composées par Paul Roche. Il y a un passage de whistle et de bones absolument divin dans ce morceau !
"The Humours of Clonmult" contient slide, gigue et reel et est un autre titre incontournable.
Banjo et whistle y sont déchaînés, bien soutenus par les autres instruments.

The Crooked Rose marque donc un retour vers des sonorités plus acoustiques.
Un cd de plus à classer parmi les très bons.
link

sto3.jpg

"Letting Go" paraît en 1995.
Peter Keenan a quitté le groupe sans être remplacé.
De même que Mike Hanrahan  qui a décidé de se lancer dans une carrière solo.
C'est le chanteur et guitariste Eamon McEholm qui va prendre sa place.
Eamon a un peu le même type de voix que Mike. Une belle voix, un rien plus grave.
Excellent guitariste, Eamon McEholm joue aussi du violoncelle et des claviers.

Sur ce disque, les Stockton's ne sont donc plus que quatre.
Sauf que Robbie Casserly (batterie) et Steve Cooney (basse et guitare) ont toujours un pied dans le groupe.
Plus d'autres invités prestigieux comme Rod McVey (claviers), Noël Eccles (percussions) et Brendan Begley (accordéon).
Avec une telle équipe, on est reparti pour une série de très bonnes notes.
Comme toujours, alternance d'instrumentaux et de chansons d'un très haut niveau.

"Another Day" est une chanson très apaisante. La voix d'Eamon me fait un peu penser à celle de Pery Rose (un chanteur belgo-irlandais très connu chez nous).
"I'll believe again" dans un style un peu blues est très agréable aussi.
Changement de style avec "Anyone Out There" dont les orchestrations sont plus rock.
Cet album de Stockton's Wing permet donc à Eamon de faire connaître au grand public ses talents d'auteur compositeur.
Talents qui intéresseront Seamus Egan qui l'embauchera plus tard dans le groupe "Solas".

Et puis toujours ces danses comme "The Maids of Castelbar" ou "Jig Mayhem !" où les musiciens laissent parler tous leurs talents.
Autre sommet de cet album "The Sliabh" qui est une suite endiablée de polkas.
Stockton's Wing plus la guitare de Steve Cooney et l'accordéon de Brendan Begley...ça déménage !

Unitile de préciser que ce cd vaut bien les précédents.
A ce jour, "Letting Go" sera le dernier enregistrement du groupe.
link

En novembre 2003, le groupe va se réunir (dans sa formation originale) pour un concert à Ennis.
Un retour triomphal acclamé par 1200 personnes.
Plus récemment, un autre concert a eu lieu en janvier 2009.
En dehors de cela les membres de Stockton's Wing ont donné d'autres orientations à leurs carrières.

Leurs disques cependant subsistent...pour notre plus grand bonheur !



 





 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rakaniac - dans Musique Irlandaise
commenter cet article

commentaires

jetelle76 03/01/2010 14:09


Encore plein de beaux articles comme celui ci !
Bonne année 2010. Bises. Jetelle.


canelle56 28/12/2009 11:15


bonjour Rakaniac , j espère que tu as passé de très bonnes fêtes de Noël , merci pour cette découverte encore , je me régale à chacun de tes articles , le dernier morceau est extra!!
bises


Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est rakaniac@gmail.com
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : rakaniac@gmail.com

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Some songs of Billy Ross Japan
    J'avais déjà présenté ce chanteur écossais en 2013, j'avais envie d'y revenir car j'adore sa voix. Pour rappel, Billy Ross avait pris le pseudo de "Japan" pour ne pas être confondu avec l'autre Billy Ross (chanteur du groupe trad. Ossian) et parce qu'il...
  • Arvest
    Arvest (qui signifie spectacle en Breton) est un groupe qui a été formé en 2000. Pourtant cela fait seulement deux ans que je l'ai découvert (honte sur moi !). Je connaissais vaguement le nom mais en regardant par hasard des vidéos sur You tube j'ai vraiment...
  • Quarante ans et plus
    Encore un article nostalgique avec l'évocation des artistes et des vinyles qui m'ont le plus marqué dans les années '70. J'ai ai déjà parlé à de nombreuses reprises mais j'avais 15 ans quand j'ai entendu Alan Stivell pour la première fois en 1972. A l'époque,...
  • Le Chapman stick
    Cette fois un article qui n'a rien à voir avec le celtique avec la présentation d'un instrument assez particulier. Membre de la famille des guitares, le Chapman stick a été créé en 1969 par Emmett Chapman et commercialisé à partir de 1974. C''est un instrument...
  • Julien Jaffrès
    Cette fois un article qui touche à la fois la Bretagne et la Belgique avec Julien Jaffrès un jeune guitariste très talentueux. En 1973, son père Gérard Jaffrès qui est un musicien Breton originaire de Saint-Pol-de-Léon vient s'installer en Belgique en...
  • John Carty
    John Carty est né à Londres et est issu d'une famille de musiciens. Son père John P.Carty était flûtiste, violoniste et joueur de banjo membre du Glenside Ceili Band de Londres dans les années '60. Dès son plus jeune âge, John Carty apprend à jouer des...
  • Niamh Ni Charra
    Née à Killarney dans le Conté de Kerry, Niamh Ni Charra a commencé à faire de la musique à l'âge de quatre ans. Elle a été fortement influencée par le style musical de sa région appelé "Sliabh Luachra", style très énergique fait de polkas et de slides....
  • Gerry O' Beirne
    Cette fois présentation d'un chanteur et guitariste irlandais que je connais depuis longtemps puisque son nom figure sur de nombreuses pochettes de cd. Gerry O' Beirne a en effet collaboré avec beaucoup d'artistes qui font partie de mes préférés, j'ai...
  • Arnaud Choutet
    Une fois n'est pas coutume, un article à propos de littérature puisque Arnaud Choutet est un écrivain mais qui publie des livres à propos de musique folk. Il m'avait contacté il y a deux ou trois ans via ce blog de musique celtique, nous avions échangés...
  • Capernaum
    Dans deux articles précédents, j'avais déjà eu l'occasion de présenter plusieurs versions d'une même chanson. Des comparaisons qui permettent à la fois de mesurer la richesse de certaines chansons traditionnelles et d'apprécier l'imagination et le ressenti...