Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2006 6 25 /11 /novembre /2006 22:42
Petit montage photo réalisé par un ami montrant Alan Stivell, Dan Ar Braz...et moi tels que nous étions il y a trente cinq ans et tels que nous sommes à présent.
La passion elle n'a pas changé.






Repost0
25 novembre 2006 6 25 /11 /novembre /2006 22:36


Pourquoi cette passion pour la musique celtique ?

 

On dit que les goûts et les couleurs ne se discutent pas pourtant je me suis déjà souvent posé la question de savoir ce qui m’avait influencé durant l’enfance  au niveau musical.


En fait, j’ai toujours été bercé dans un milieu musical.

 


Ma mère adore la chanson française (Brel, Brassens, Becaud…).

Mon père était pianiste de jazz dans un groupe amateur.

Mon grand-père paternel adorait chanter.

Mon grand-père maternel lui était à la fois violoniste et chef d’orchestre à Liège et à Verviers.


Dès l’âge de huit ans j’ai été plongé dans les mouvements de jeunesse et j’ai beaucoup aimé le son des guitares dans les chansons que l’on chantait (particulièrement celles d’Hughes Auffray).


Vers 12-13 ans il y avait des chansons qui me plaisaient tout particulièrement comme « Lady d’Arbanville » de Cat Stevens.


En 1969-70 c’étaient aussi les dernières années des Beatles et il y avait des sonorités acoustiques dans leurs chansons.


A cette époque enfin, il y avait un groupe rock Belge les « Wallace Collection » qui avaient un gros succès auprès des jeunes.


Ce groupe avait la particularité d’ajouter au son des batterie et guitares électriques des instruments comme le piano, la flûte, le violon et le violoncelle.


Même si leur musique était du style rock-variétés, je pense que ce groupe fut à la base de mon goût pour ce mélange de sonorités.

 

J’avais 15 ans en 1972 lorsque j’ai entendu Alan Stivell pour la première fois.


Il était très à la mode à l’époque mais pour moi ce n’était qu’un chanteur parmi tant d’autres.


Pourtant, avec la harpe on entendait batterie, basse, guitare électrique, claviers mais aussi violon, flûte, dulcimer…


Et tout cela me rappelait forcément quelque chose.

 

Petit à petit j’ai commencé a être fou des chansons de Stivell et à m’intéresser à la Bretagne et aux autres pays Celtiques.


Même si Alan n’était plus à la mode après 1975 j’ai senti naître en moi cette véritable passion qui allait beaucoup plus loin que le seul aspect musical.

 

Durant mes études secondaires j’avais un peu entendu parler des Celtes et de manière très vague je m’étais senti un peu frustré  de savoir que les Gaulois avaient été conquis par les Romains et étaient devenus des gallo-romains. Et que ça s’arrêtait là car les cours d’histoire étaient très évasifs sur le sujet comme si toute civilisation celtique s’était subitement éteinte.


Il y avait donc quelque part dans mon esprit (et sans faire de lien à l’époque avec la Bretagne de Stivell) un manque à ce niveau.

 

Plus tard, devenu étudiant et vivant au gré de cette passion qui grandissait sans cesse, je me suis intéressé à d’autres aspects de la culture celtique.


J’ai donc commencé à m’intéresser à l’histoire de la Bretagne, la langue bretonne, l’art, la géographie, la mythologie celtique et la politique...


Présentant même un examen de sociologie à propos de la Bretagne et des divers mouvements autonomistes dans toute la France.

 

J’avais bien sûr aussi une grande envie de voir la Bretagne et j’y suis allé six ou sept fois en vacances depuis 1980.

 

Au-delà de la musique ce qui me plait dans cette région ce sont les côtes. J’adore les voir la mer et les rochers et je resterais des heures à regarder ces paysages qui sont extraordinaires de beauté.


Mais il n’y a pas que les rivages car la Bretagne intérieure est aussi très belle avec ses bois, ses campagnes et ses monuments anciens.


 

J’ai eu l’occasion d’aller aussi en vacances en Irlande et c’est encore plus sauvage qu’en Bretagne. Ce pays est tout simplement splendide et pas encore trop « abîmé » par la civilisation. Les gens y sont très accueillants  et la formule « bed and breakfast » est idéale pour visiter tranquillement.


Le Connemara, Le Buren et le Kerry sont magnifiques. J’espère pouvoir visiter le reste une prochaine fois.


J’aimerais aussi beaucoup aller en Ecosse.

 

S’il y a en musique celtique tout un répertoire de chansons à boire, d’airs à danser, de chanson gaies, il y a aussi toute une partie de cette musique qui est assez mélancolique et qui colle très biens avec les paysages et le climat souvent pluvieux de ces régions.

 

Etant moi-même assez mélancolique et nostalgique c’est normal que j’aie été attiré par ce type de mélodies.

 

Cette passion ne cessant de grandir, j’ai petit à petit « laissé tomber » les autres musiques (pop, rock, chanson française, jazz) au profit de la musique celtique.


Achetant de plus en plus de disques, assistant à des concerts, essayant tant bien que mal d’apprendre la bombarde bretonne et surtout la whistle (petite flûte à six trous).

 

Après m’être d’abord intéressé à la musique de Bretagne je me suis d’avantage tourné vers la musique irlandaise et Ecossaise.


Même s’il n’est pas toujours évident de trouver des disques en Wallonie,
l’apparition en Belgique des magasins Fnac m’a tout de même bien aidé dans ce domaine.


Plus tard, j’ai aussi acheté des disques en Bretagne, en Ecosse et même aux U.S.A.

 

Si j’avais découvert la musique irlandaise grâce aux chansons de Stivell et aussi en écoutant un peu les Chieftains.


Le véritable choc fut pour moi provoqué par deux groupes « Planxty » et « Moving Hearts » dont je parle par ailleurs dans ce blog.


L’écoute (approfondie !) de ces deux disques, un plus traditionnel (« After the break ») l’autre plus rock (« The storm ») a fait naître en moi un désir insatiable d’écouter et de ré-écouter ce type de musique.


De même les « Tannahill Weavers » m’ont donné un goût immodéré pour la musique Ecossaise.


Le plaisir sans cesse renouvelé d’écouter ce type de groupes (Ossian, Silly Wizard, Capercaillie, Run Rig, Old blind dogs…) en Ecosse (Bothy Band, Patrick Street, Solas, Lunasa, Altan, Dervish…) en Irlande. La magie d’écouter tantôt le chanteur tantôt la flûte, le fiddle ou un autre instrument.

 

La joie de découvrir sans cesse de nouveaux groupes, d’autres manières d’interpréter un même répertoire.


La joie de s’intéresser sans cesse à de nouvelles créations car la plupart de ces artistes ne se contentent pas de jouer du traditionnel mais composent beaucoup de nouveaux morceaux.

 

Vraiment ce plaisir est infini !

 

Et, plus de trente ans après ce bonheur est toujours intact car même si je connais des centaines d’interprètes en musique celtique, même si je possède plus de 500 titres (tous médias confondus) je continue à  apprendre chaque jours de nouvelles choses et à m’enthousiasmer.

 

Du Stivell des années’70  au Stivell des années 2000 des milliards de notes (des milliards d’airs !) me sont passées par les oreilles avec le même bonheur et ce n’est pas près de s’arrêter.


De Gilles Servat à Claude Besson, de Dan Ar Braz à Tri Yann, des Diaouled ar Menez aux Sonerien Du, tous ont leur part de mérites…de très grand mérites.

 

Bravo à tous et surtout MERCI !!! ( continuez de la sorte pour des centaines d’années encore !).

 

Rien n’est plus beau que de vivre une passion !













Repost0

Présentation

  • : Musique Celtique : ma Passion
  • Musique Celtique : ma Passion
  • : La musique celtique est ma Passion. Alan Stivell, Donal Lunny, Andy Irvine, Gilles Servat, Claude Besson, John Doyle, Christy Moore, Kevin Burke, Gabriel Yacoub, Tri Yann, Karan Casey, Tannahill Weavers, Dan Ar Braz, Ossian ,Silly Wizard,Capercaillie, Solas, Lunasa, Dervish, Altan, Old Blind Dogs,Fairport Convention, Clannad,The High Kings, Davy Spillane, Cormac Breatnach, John Mc Sherry, Michael Mc Goldrick, Tony MacManus, William Jackson, Phil Cunningham, Tim Edey, Steven Cooney, Liam O' Flynn, Julie Fowlis,Cécile Corbel, Gwenael Kerleo...
  • Contact

Traduction Google

Gadgets fourni par Google

Recherche

Contactez-moi

Si vous avez des questions,
mon mail est [email protected]
Je vous répondrai avec plaisir.


 

Me voici (à droite), ma fille (à gauche), et nos 2 labradors noirs : KI DU (chien noir en breton) & YEPA (princesse de l'hiver en indien)

 

 
Cliquez sur la harpe
pour revenir à l'accueil

Irish Festival

Irish Music Festival
Miltown Malbay 1991

  Autres photos dans
l'album Irlande 1991

 

  Si vous avez des questions,
contactez-moi : [email protected]

 Je vous répondrai avec plaisir.

 


Cliquez sur la harpe

pour revenir à l'accueil

Articles Récents

  • Gabriel Yacoub, autres chansons
    La grande majorité des amateurs de folk de l'Europe de l'Ouest connaissent Gabriel Yacoub depuis très longtemps. Ancien musicien d'Alan Stivell, fondateur du groupe Malicorne, carrière en solo, Gabriel est actif dans la musique depuis 1969. Né à Paris...
  • Lasairfhiona Ni Chonaola
    J'ai ré-écouté il y a peu ce cd "An Raicin Alainn" que j'avais autrefois emprunté à la médiathèque. J'avais envie de revenir sur cette chanteuse dont j'avais apprécié l'authenticité à l'époque. Lasairfhiona Ni Chonaola est originaire des îles d'Aran au...
  • MoïRa
    A plusieurs reprises j'ai déjà ouvert ce blog à des artistes qui ne sont pas spécifiquement "celtiques". C'est le cas pour la chanteuse MoïRa que l'on pourrait d'avantage classer en chanson française et anglaise mais pas que...car elle touche aussi au...
  • Les albums de ma jeunesse (10) : Ys "Madame La Frontière"
    J'avais déjà présenté ce disque en novembre 2007 mais je ne pouvais pas ne pas le citer en tant qu'album qui a marqué ma jeunesse. Je vais donc en reparler sans pour autant reproduire mon article précédent. Paru en 1976 ce vinyle a énormément tourné sur...
  • Les albums de ma jeunesse (9) : Ossian "Dove Across the Water"
    En 1983 j'étais en vacances en Bretagne. J'ai trouvé ce vinyle chez un disquaire de Lorient. Après les Tannahill Weavers, je découvrais mon deuxième groupe folk écossais. Sur la pochette arrière on voyait les musiciens avec des instruments comme la harpe,...
  • Les albums de ma jeunesse (8) The Tannahill Weavers : The old woman's dance
    En 2018 les Tannahill Weavers ont fêté leurs cinquante ans d'existence en sortant un nouvel album "Orach" dans lequel ils ont invité toute une série d'anciens membres et autres amis musiciens. C'est en effet en 1968 que Roy Gullane (guitare et chant),...
  • Les albums de ma jeunesse (7) Dan Ar Bras "Douar Nevez"
    Né à Quimper en 1949, Daniel Le Bras (rebaptisé Dan Ar Bras par Alan Stivell) enregistre son premier album solo en 1977. A l'époque Dan est déjà très connu comme guitariste en Bretagne. Bien sûr en tant que musicien d'Alan Stivell (de la fin des années...
  • Les albums de ma jeunesse (6) Gwendal : Joe Cant's Reel
    Ce doit être en 1977 que j'ai découvert ce groupe au travers de cet album paru en 1975 qui était déjà leur second opus. Par rapport aux groupes bretons que je connaissais déjà Gwendal était assez différent. En fait, d'une part on avait affaire d'avantage...
  • Les albums de ma jeunesse (5) : Sonerien Du "Feunteun an aod"
    En 1977, un collègue m'avait prêté un vinyle de ce groupe intitulé "Bal Breton n°3" un disque auquel participaient aussi Dan Ar Braz (guitare électrique) et Michel Santangeli (batterie). Je l'avais aussitôt enregistré sur une cassette audio et avais bien...
  • Les albums de ma jeunesse (4) : An Triskell "Kroaz Hent"
    De retour de vacances à Perros-Guirec un ami m'avait ramené ce 33 tours en 1977. C'est ainsi que j'ai découvert ce groupe An Triskell (devenu plus tard Triskell) dont les deux membres fondateurs jouaient de la harpe celtique. Je connaissais l'instrument...